L'imam qui questionne sur l'état d'un défunt

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'imam qui questionne sur l'état d'un défunt

Question :

 

Quel est votre avis au sujet du défunt qui est présenté à un imam afin de prier sur lui et que l'imam questionne à son sujet ; qui est-il, priait-il, et cetera ?

 

Réponse :

 

Mon avis sur la question est qu'il ne doit pas questionner à son sujet car ceci est de l'exagération dans la religion, que c'est semblable au fait de scruter les défauts des musulmans, et questionner à son sujet est une innovation.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم ne questionnait pas au sujet du défunt bien qu'il y avait des hypocrites à son époque, il ne demandait pas si c'était un hypocrite ou un croyant.

 

Cela dit, il demandait si le défunt était endetté ou pas, et cela avant qu'Allâh ne l'enrichisse [le Prophète].

 

Si les gens lui disaient que le défunt avait laissé une dette sans de quoi la rembourser, il leur disait alors :

 

« Priez sur votre compagnon. »

 

Puis quand Allâh l'a enrichi, il [le Prophète] remboursait lui-même les dettes des endettés.

 

Quant à l'état religieux de la personne, questionner dessus est une innovation.

 

Recueil des fatwas et des lettres de l'honorable chaykh Mouhammad ben Salih Al-'Outhaymin, tome 17, fatwas sur le fiqh, page 116.

Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :