compteur de visite

Catégories

30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 23:29
Obéir et se marier avec une personne qui ne prie pas... Cela fait-il parti du bon comportement envers son père ?

Question :


Un jeune homme dit avoir connaissance de l'obéissance envers les parents et de son obligation.

 

Cependant, il s'avère que son père lui a choisi une prétendante au mariage parmi les quelques jeunes filles et qu'il a découvert que cette dernière ne faisait pas la prière.


[Sachant cela], s'il se permet de refuser cette prétendante, est-ce que cela serait une forme de désobéissance [envers les parents] ou non ?

 

Réponse :
 

Ceci n'est pas une forme de désobéissance [envers les parents] et il n'est pas autorisé de se marier avec une femme qui ne prie pas car le délaissement de la prière est considéré comme un acte délibéré de mécréance majeure selon l'avis le plus juste des savants et selon la parole du prophète (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) :

« Le pacte qu'il y a entre nous et eux est la prière celui qui la délaisse a mécrut »
[Rapporté par At-Tirmidhi dans le livre de la Foi - chapitre ce qui a été rapporté sur le délaissement de la prière n° 2621.]

Et selon la parole suivante :

« Entre l'Homme, et entre la mécréance et l'association il y a le délaissement de la prière »
[Rapporté Mouslim.]

Et parce que [la prière] est considérée comme le pilier de la religion.

Cependant, d'autres parmi les gens de science, considèrent que son délaissement (la prière) par insouciance et pure fainéantise est un acte de mécréance mineur et que la personne ne sort pas de l'Islam suite à ce manquement si elle reconnaît toujours son obligation et qu'elle sait bien qu'il s'agit d'une prescription obligatoire.

Malgré cela, la parole la plus juste est la première, c'est-à-dire que celui qui la néglige (la prière) est alors considéré comme étant mécréant même s'il ne renie pas son obligation du fait des récits prophétiques énoncés précédemment.

La plupart des gens de science ont même dit que des compagnons du Prophète - qu'Allah soit satisfait d'eux - étaient unanimes à ce sujet. 

De toutes façons, celle qui n'accomplie pas la prière ne peut être épousé, même si nous supposons qu'elle n'est pas reconnue infidèle.

Le musulman ne doit pas l'épouser et n'a pas à obéir dans ce cas à son père, ni à sa mère et ni à aucune autre personne d'après la parole du prophète (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui):

« L'obéissance n'est possible que dans ce qui est convenable »
[Rapporté par Al Boukhari n° 7145 et Mouslim n°1840.]

Et sa parole (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) :

« Pas d'obéissance envers une créature dans la désobéissance au Créateur »
[Rapporté par Ahmad dans son Mousnad n°1098 et l'a noté chez lui Ibn Abî Chaïba dans son Moussanaf n° 29452 et celui de Chihâb n° 872 c 2 page 55.]

Et Allah est Celui qui facilite.
 
Majmou' Fatawas - volume 21 - Sheikh Ibn 'Abd Al 'Aziz Ibn Baz - rahimahou Allah.
Traduction rapprochée : Ibn Hamza Al Djazairy

copié de alghourabaa.free.fr


ليس من البر بأبيك طاعته في الزواج ممن لا تصلي

السؤال : رجل يعلم أن طاعة الوالدين واجبة، لكن والده خطب له إحدى الفتيات، وعلم أنها لا تصلي،فإذا ما رفض هذه المخطوبة، هل يكون هذا من العقوق أو لا؟

ليس هذا من العقوق، ولا يجوز نكاح امرأة لا تصلي؛ لأن ترك الصلاة كفر أكبر في أصح قولي العلماء؛ لقول النبي عليه الصلاة والسلام: ((العهد الذي بيننا وبينهم الصلاة فمن تركها فقد كفر)) رواه الترمذي في (الإيمان) باب ما جاء في ترك الصلاة برقم (2621)، وحديث: ((بين العبد وبين الكفر ترك الصلاة)) رواه مسلم. ولأنها عمود الإسلام

وذهب جمع من أهل العلم إلى أن تركها تهاوناً وكسلاً كفر أصغر ومعصية، وأنه لا يكفر بذلك، إذا كان يقر بالوجوب، ويعلم أنها واجبة، والأصح هو القول الأول، وهو أن تاركها يكفر، ولو لم يجحد وجوبها؛ للأحاديث الصحيحة السابقة. وقد حكى بعض أهل العلم إجماع أصحاب النبي صلى الله عليه وسلم رضي الله عنهم على ذلك.

وبكل حال فالتي لا تصلي لا تنكح، حتى ولو قلنا بعدم كفرها فلا ينبغي للمسلم أن يتزوجها، ولا يطاع الوالد في ذلك، ولا الوالدة ولا غيرهما؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم: ((إنما الطاعة في المعروف)) رواه البخاري في (الأحكام) باب السمع والطاعة للإمام ما لم تكن معصية برقم (7145) ومسلم في (الإمارة) باب وجوب طاعة الأمراء في غير معصية برقم (1840), وقوله صلى الله عليه وسلم: ((لا طاعة لمخلوق في معصية الخالق)) رواه الإمام أحمد في (مسند العشرة المبشرين بالجنة) بلفظ: ((لا طاعة لمخلوق في معصية الله عز وجل)) في مسند علي بن أبي طالب برقم (1098) وذكره ابن أبي شيبة في مصنفه في (الجهاد) باب في إمام السرية يأمرهم بالمعصية برقم (29452) وفي مسند الشهاب برقم (872) ج 2 ص 55

 والله ولي التوفيق

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Famille - أهل