compteur de visite

Catégories

27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 00:31
Je me repens, puis je recommence mes péchés

Question :

 
Je suis un jeune âgé de 19 ans ; j’ai commis beaucoup du tort envers moi-même en commettant de nombreux péchés : je ne prie pas beaucoup à la mosquée, je n’ai pas jeûné le mois de Ramadan complet dans toute ma vie, et je commets d’autres actes déplorables. Combien de fois je me suis promis de me repentir, et me suis engagé à ne pas recommencer, mais je recommence les péchés.

Je côtoie des jeunes dans mon quartier qui ne sont très religieux ; de même, les amis de mes frères qui viennent régulièrement chez nous, ne le sont pas non plus. Allah sait que je me suis fait beaucoup de tort en commettant ces péchés et j’ai fait des choses affreuses… mais à chaque fois que je prend la résolution de me repentir, je redeviens ensuite comme j’étais auparavant.

Je souhaite que vous m’indiquiez la voie qui me rapprochera d’Allah et qui m’éloignera de ces mauvaises actions
.
 
Réponse :
 
Allah dit (traduction rapprochée) :   
 

« Dis : ‘Ô mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah, car Allah pardonne tous les péchés. Oui c’est lui le Pardonneur, le Très-Miséricordieux. » (1) 
 

Les savants sont unanimes sur le fait que ce noble verset est descendu pour le cas des repentis. Celui qui se repent de ses péchés d’un repentir sincère, Allah lui pardonne tous ses péchés, selon le verset précédent et Sa parole (traduction rapprochée) :                     

 

« Ô vous qui avez cru, repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu’Il vous fasse entrer dans des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux. » (2)
 

Allah, gloire et pureté à Lui, a conditionné, dans ce verset, le pardon des péchés et l’entrée au Paradis, au repentir sincère.
Ce repentir comprend l’abandon des péchés, la mise en garde contre ces péchés et le regret de ce que l’on a commis, la résolution sincère de ne pas recommencer les actes de désobéissance par vénération pour Allah, gloire et pureté à Lui, en espérant Sa récompense et en redoutant Son châtiment.
Il fait partie des conditions du repentir sincère également, de rendre le dû à qui de droit ou de s’en acquitter, si l’acte de désobéissance était une injustice commise envers le sang, l’argent ou l’honneur de quelqu’un.

Et s’il n’est pas possible de s’acquitter du droit de la personne lésée dans son honneur, alors il convient de multiplier les invocations en sa faveur, puis de la mentionner par ses bonnes actions et ses qualités dans les assemblées dans lesquels on médisait de lui.
En effet, les bonnes actions effacent les mauvaises ; Allah, gloire et pureté à Lui, dit (traduction rapprochée) :       

 

« Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. » (3) 
 

Allah a conditionné, dans ce verset, le succès au repentir, ce qui montre que le repenti obtient le succès et le bonheur.
 
De plus, si le repenti fait suivre son repentir par la croyance et les bonnes actions, alors Allah efface ses péchés et les changent en bonnes actions, car Allah dit dans la sourate le Discernement, lorsqu’il évoque l’association (Shirk), le meurtre illégitime et l’adultère (traduction rapprochée)     :

 

« Et le châtiment lui sera double, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie * sauf celui qui se repent, croit et accomplit des bonnes œuvres ; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » (4)
 

Il fait partie des causes du repentir d’implorer Allah, de Lui demander la guidée et la réussite, alors Il accorde Son pardon, car c’est Lui Qui dit (traduction rapprochée) :


« Invoquez-moi, Je vous exaucerai. » (5)
 

et Il dit également (traduction rapprochée) :
 

« Et quand Mes serviteurs te demandent après Moi... alors Je suis tout Proche : J’exauce l’invocation de celui qui M’invoque quand il M’invoque. » (6)
 

Egalement, fait partie des causes du repentir, la persévérance, la fréquentation des gens pieux et la motivation par leurs bonnes œuvres ; et il faut éviter les mauvaises fréquentations. On rapporte selon un hadith authentique que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :  

« L’homme est influencé par celui qu’il fréquente ; prenez donc garde à qui vous fréquentez. » 

Et il a dit également :

« La personne pieuse est comme le marchand de parfums : s’il ne t’imprègne pas de son parfum, il t’en vendra ou tu trouveras auprès de lui une bonne odeur. Et la personne de mauvaise compagnie est comme le forgeron : soit il brûle tes vêtements, soit tu sentiras sa mauvaise odeur. » (7)
 
(1) Les Groupes, v. 53.  
(2) L’Interdiction, v. 8.  
(3) La Lumière, v. 31.  
(4) Le Discernement, v. 69, 70.  
(5) Le Pardonneur, v. 60.  
(6) La Vache, v. 186.  
(7) Al-Bukhârî, chapitre des ventes (2101) ; Muslim, chapitre du bon comportement et des liens (2628). 

 

Kitâb ud-Da’wa – al-Fatâwâ, page 251   
copié de fatawaislam.com
 
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة