compteur de visite

Catégories

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 05:01
Evoquer ses bonnes oeuvres pour se réconforter

Il n'y a pas de mal a ce que le mourant évoque ses bonnes oeuvres pour se réconforter et se rassurer.

 

Abu Ishâq dit :

 

" A son agonie, Abu Sufyân ibn al-Hârith dit a son épouse :

"Ne me pleures pas puisque je ne me suis jamais souillé du moindre péché depuis que j'avais embrassé l'islam."

 

Ibrahim dit que :

 

"Les salafs recommandaient de rappeler au moribond ses meilleures oeuvres pour qu'il ait la meilleur opinion possible de Son Seigneur."

 

Ibrahim ibn Abu Bakr ibn ' Ayyâch raconte qu'ayant pleuré auprés de son père agonisant, celui-ci lui dit :

 

"Pourquoi pleures tu donc ?

Penserais Tu qu'Allah ne comptera pas les quarante ans de ma vie passés à réciter l'intégralité du Coran quotidiennement ?!"

 

Ces vers d'un sage sont propres à atténuer l'angoisse que l'on éprouve au moment de la mort :

 

Tout Prophète a trépassé

 Ainsi que tout être sensé.

 tout a chacun a son heure meurt.

 Et le savant et le docteur.

 N'aie pas peur donc de ce chemin.

 Qu'empruntera tout être humain.

 

Meditations sur la mort, Ibn Al Jawzy, Maktaba, p.64.65  

copié de alhouda.forumactif.com

 

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة