compteur de visite

Catégories

1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 22:57
L’imam Al Boukhari présente ses excuses pour avoir souri

Mohammed ibn Abi Hatim a rapporté :

Et je l’ai (Al Boukhari) entendu dire à Ma’shar l’aveugle : « Pardonne-moi O Ma’shar! »

Il répondit : « De quoi? »

Il (Al Boukhari) dit : « Un jour, j’ai rapporté un hadith, je t’ai regardé et tu étais surpris par ce hadith, et tu faisais des mouvements avec ta tête et tes mains, alors j’ai souri à cause de cela. »

Il répondit : « Tu es pardonné, puisse Allah te combler de Sa miséricorde Ô Abou Abdallah! »

Note du traducteur [anglais]:

 

Sheikh Raslan a commenté cette parole en disant:

 

« Du fait que Ma’shar était aveugle, il ne savait pas que l’Imam Al Boukhari souriait pour ses mouvements de tête et de mains; ainsi, l’Imam Al Boukhari eut peur que cela soit écrit parmi ses mauvaises actions comme étant de la médisance. »

Traduit de l'anglais par Abu Ubaydillah Abdel Karim ad-Dunkerki

copié de minhajsalafi.com

 قال محمد بن أبي حاتم

سمعته (البخاري) يقول لأبي معشر الضرير: اجعلني في حِلٍّ يا أبا معشر. فقال أبو معشر: من أي شيء؟ قال :رويتُ يوماً حديثاً ،فنظرتُ إليك ، و قد أُعجِبتَ به، و أنت تحرك رأسك و يدك فتبسمتُ من ذلك. فقال: أنت في حل، رحمك الله يا أبا عبد الله

(أي أن البخاري لام نفسه على ابتسامة فيها شيء من سخرية بأبي معشر)

قال: أنت في حل

السير12/144

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء