compteur de visite

Catégories

21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 08:26
Faut-il s'éloigner des musulmanes qui ne se disent pas salafiya ? (audio)

 

Question :


La question d’une sœur :


Cheikh, qu’Allah vous préserve.

 

Est-il correct de s’éloigner des musulmanes qui ne se prétendent pas être salafiya ?

 

Pouvez-vous m’éclaircir barakAllahou fikoum.

 

Tfadal Cheikh

 

Réponse :


Tayyib donc…

 

Est-il correct de s’éloigner des musulmanes qui ne se prétendent pas être salafiya pouvez vous m’éclaircir ?


Je dis :

 

Là, il faut bien voir deux choses importantes...

 

Quelles sont les deux choses importantes ?

 

C’est la question d’une sœur.

 

-Premièrement : C’est qui celle dont je veux m’éloigner ?

-Et deuxièmement : C’est qui moi moi qui veux m’éloigner ?

 

Donc, celle de laquelle je veux m’éloigner qui n’est pas salafiya se divise en deux :


-Ou bien c’est une sœur des gens de la masse qui ne connait rien.
-Ou bien c’est une da3iya dans une secte égarée.


Je répète : Celle de laquelle je veux m’éloigner qui n’est pas salafiya, ou bien elle fait partie des gens de la masse comme ma mère et ta mère et ma tante et ta tante et ma grand-mère et ma voisine qui ne connaissent rien sauf peut-être la prière.

 

Ou bien non !

 

C’est une da3iya, une prêcheuse chez les frères musulmanes, les sœurs musulmanes 3afwan, chez les tabligh, chez ceux-ci… chez les takfir, chez chez …


Là c’est très grave, là c’est très grave ! 

 

Na3am je dois l’éviter à 100%.

 

Tout juste si je lui réponds à son "salam", si j’ai peur d’elle qu’elle me fasse des problèmes ou bien je la rencontre, comme ça, dans les escaliers...

 

Sinon je l’évite au maximum car elle peut me donner beaucoup de shoubouhat (ambigüités).


Mais si par contre elle fait partie des gens de la masse, elle ne connait rien, là on va revenir au 2e point qui est quoi ?

Qui suis-je moi ?

Qui suis-je ?

 

Si moi, qui suis une salafiya, j’ai de la science ma sha-a Allah, donc je pourrai faire profiter cette sœur qui fait partie des gens de la masse.

 

Alors je reste avec elle, je la côtoie, le temps qu'elle apprenne, pour qu’elle voit clair, pour qu’elle fasse la différence entre les sectes etc

 

Et j’ai donc beaucoup de ajr (récompenses) en lui apprenant ce que je lui apprends.


Mais si par exemple, moi je n’ai pas de science aussi du tout, je suis vide na3am, et maintenant en fréquentant celle-là, je vais me perdre davantage ; Il vaut mieux donc dans ce cas me limiter aussi à seulement "salam - salam" et des choses dans le besoin, c’est tout.

 

Mais ne pas faire d’elle une amie parce qu’elle risque aussi de m’éloigner sans le vouloir.

 

Na3am.
WAllahou taala a3lem.

 

Réponse donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net


Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy -  الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام