compteur de visite

Catégories

9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 11:47
La position islamique correcte envers les événements de Charlie Hebdo (audio-vidéo-dossier)

Suite aux événements tragiques de cette semaine au siège du journal Charlie Hebdo qui ont résulté en la mort d’au moins une douzaine de personnes, nous avons décidé d’appeler le grand savant Cheikh ‘Oubayd Al-Jâbirî -qu’Allah le préserve- afin qu’il nous explique la position islamique correcte quant à ces événements et afin qu’il conseille les musulmans de France au sujet de la manière de se comporter face aux attaques contre les musulmans qui sont une conséquence directe de ces actes criminels et terroristes.

 

Ceci en application de la parole d’Allah Le Très-Haut (dont la traduction du sens est) :
 

"Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S’ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d’entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement). Et n’eussent été la grâce d’Allah sur vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le Diable, à part quelquesuns". Sourate An-Nis☠v.82
 

Le très savant et exégète du Noble Coran Cheikh ‘Abder-Rahmân bin Nâsir As-Sa’dî –qu’Allah lui fasse miséricorde- dit au sujet de ce verset :
 

"Ceci est une correction de la part d’Allah à Ses serviteurs qu’ils ne commettent pas cet acte qui ne sied pas et qu’il leur convient lorsque leur parvient une affaire parmi les affaires importantes et parmi les biens généraux -ce qui est lié à la sécurité et au bonheur des musulmans ou à la peur dans laquelle il y a une calamité pour eux- qu’ils vérifient et ne se précipitent pas à diffuser cette information mais au contraire qu’ils la rapportent au Messager مّسل و عليه اهلل ىّصل et à ceux qui détiennent le commandement parmi eux. (1)
 

Les gens qui ont une bonne vue sur les choses et de science et de conseil et doués de raison et qui ont de la mesure, de la sagesse. 

 

Ceux qui savent les choses et connaissent les intérêts (les biens) de leurs contraires (les maux).

Et donc s’ils voient qu’il y a un bien dans sa diffusion et un entrain pour les croyants et une joie pour eux et une prudence quant à leur ennemi, alors ils le font.

 

Et s’ils voient qu’il n’y a pas de bien en cela ou qu’il y a un bien en cela mais que le mal en cela est plus grand que son bien, alors ils ne le diffusent pas.
 

Et c’est pour cela qu’Allah a dit (ce dont la traduction du sens est) :
 

"Ceux d’entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement)".
 

C’est-à-dire qu’ils l’auraient conclu, tiré comme résultat par leur avis et leurs opinions correctes et par leurs sciences justes.
 

Et il y a en cela la preuve d’une règle éducative qui est que s’il y a une recherche au sujet d’une affaire parmi les affaires, il convient que s’en chargent ceux qui en sont capables et que cela soit laissé à leur charge et de ne pas les précéder car cela est plus proche de la vérité et plus sûr d’être à l’abri de l’erreur.
 

Et il y a en cela l’interdiction de se hâter et de se précipiter de diffuser les affaires dès qu’on les entend et il y a en cela l’ordre de réfléchir avant d’en parler et l’ordre de l’analyser : est-ce un bien pour que l’individu s’y avance ou un mal et que donc il s’en empêche ?".
 

Tafsîr As-Sa’dî, An-Nis☠v.82


Voici la question posée au noble cheikh qu’Allah le récompense en bien pour nous avoir accordé du temps et pour ses précieux conseils :

 

Vous n’êtes pas sans savoir, Ô notre cheikh ! Qu’Allah vous préserve qu’en ce mercredi matin (07/01/2015) 12 personnes ont été tuées dont 8 journalistes et un policier au siège d’un journal dans le centre de Paris.

 

Et ceux qui ont commis ce crime ont prétendu avoir vengé le Prophète صلى الله عليه وسلم et maintenant les doigts pointent vers les musulmans et hier certaines mosquées ont essuyé des tirs et une grenade a été jetée dans une mosquée.
 

La question est donc :

 

Quelle est la position salafiste envers ces actes terroristes et quel est votre conseil pour les musulmans en général en France et pour les prédicateurs et les imams salafistes qui délivrent le sermon en particulier ?
 

La réponse du noble savant Cheikh ‘Oubayd Al-Jâbirî qu’Allah le préserve :

 

Au Nom d’Allah, Et toutes les louanges reviennent à Allah, Et que la Prière et la Salutation d’Allah soient sur notre Prophète Mohammad ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons, Ceci étant dit :

 

- Premièrement :


Ces actes (terroristes) ne font pas partie des actions des Gens de la Sunnah (la Tradition Prophétique) mais au contraire ils font partie des actions des causeurs de troubles parmi les Khawârij et ceux qui gravitent dans leur orbite s’ils se revendiquent de l’Islam.
 

- Deuxièmement :


Je dis à vos voisins parmi les non-musulmans Français ou autres en Europe et en Amérique : Vous ne trouverez aucun savant parmi les Gens de la Sunnah qui approuve ces actes et y incite mais au contraire les Gens de la Sunnah, que cela soit leurs savants ou leurs étudiants en sciences islamiques ou le commun des gens parmi eux, condamnent (abhorrent) ces actes anarchiques.
 

Et ceux qui ont commis ces actes sont soit des Khawârij ou des ignorants qui ne connaissent pas la Tradition Prophétique (la Sunnah) et ne savent pas comment les Gens de la Sunnah se comportent avec leurs voisins non-musulmans.
 

Les Gens de la Sunnah sont bienfaisants envers leur voisinage et respectent les engagements (pactes, conventions) et désapprouvent ces actes anarchiques et barbares.
 

En guise de conclusion, je conseille nos fils parmi les musulmans qu’ils soient des imams qui délivrent des sermons ou des enseignants ou des prédicateurs de proclamer leur désaveu de ces actes barbares et qu’ils le notifient aux forces de l’ordre et à tous ceux qu’ils peuvent joindre.


Qu’Allah facilite à tous ce dont Il est Satisfait et que la Prière et la Salutation d’Allah soient notre Prophète Mohammad ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons.
 

Dicté par ‘Oubayd bin ‘Abdillâh bin Soulaymân Al-Jâbirî, anciennement enseignant à l’Université Islamique de Médine, et ce le matin du Vendredi 18 de Rabî’ Al-Awwâl 1436 de l’Hégire correspondant au 09 Janvier 2015.
Question écrite et traduite par Mehdi Abou ‘Abdir-Rahmân AlMaghribî.
Revue et corrigée par ‘Ammar Abou Nawâs Al-Jazâirî.
Revue, corrigée et posée au cheikh par Hasan Abou Asmâ AlMaghribî.

 

 (1) N.d.t : Cheikh ‘Abder-Razzâq Al-Badr -qu’Allah le préserve- dit:

"C’est-à-dire les savants enracinés dans la science qui savent bien extraire les jugements légiférés des preuves du Coran et de la Sunnah car les textes explicites ne délivrent pas complètement la clarification de toutes les nouvelles affaires et de tous les jugements des calamités et ne peut bien conclure et extraire cela à partir des textes de la Législation que les savants enracinés dans la science. Abou Al-‘Âliyah a dit : Ceux qui détiennent le commandement sont les gens de science". Source

 Publié par spfbirmingham.com

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب