compteur de visite

Catégories

15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 19:40
Jurer en rajoutant «in shaa Allah» ? (vidéo)

Je tiens à vous souligner une affaire importante : lorsque tu jures en faisant un serment alors dis : " In shaa a Llâh " même si ton compagnon ne l'a pas entendu.

 

Dis : " In shaa a Llâh " et ce même si ton compagnon ne l'a pas entendu.

 

Parce que si tu dis : " In shaa a Llâh " Allâh te facilitera l'affaire jusqu'à ce que tu accomplisses ton serment.

 

Et s'il t'a été destiné que la chose que tu veux ne se produise, alors aucune expiation ne sera à faire (ne sera sur toi).

 

Ceci est un bénéfice grandiose ! 

 

Si par exemple, je dis à quelqu'un : " Par Allâh ! Tu ne sacrifieras pas. "

Et que tu ajoutes en toi-même : " In shaa a Llâh. " (Tu le dis) en toi-même.

Puis, s'il sacrifie alors tu n'auras rien à faire.

Tu n'auras pas d'expiation relative au serment.

 

Et cela vaut aussi avec le cas contraire.

Si tu dis : " Par Allâh, je sacrifierai ! "

Puis que tu dises en toi-même : " In shaa a Llâh " et que ton compagnon ne t'a pas entendu, alors si tu ne sacrifies pas, tu n'auras pas d'expiation à accomplir.

 

Conformément à la parole du Prophète (صلى الله عليه وسلم) :

 

" Celui qui prête serment puis dis " in shaa a Llâh " il n'a pas commis de parjure. "

 

Ceci est un bénéfice grandiose. 

 

Laisse-la toujours sur ta langue.

 

Laisse toujours la formule de l'exception : " In shaa a Llâh " sur ta langue.

 

Au point qu'il s'y trouve deux bénéfices :

 

- Le premier : afin que te soit facilitées tes affaires.
- Le second : au cas où tu te parjures alors il ne te sera pas requis d'expiation

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير