compteur de visite

Catégories

4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 16:00
Ne châtie par le feu que le Seigneur du feu (audio-vidéo)

Étude du hadith (narration) : " Seul Allah punit par le Feu ".

L’Imam Abou Daoud rapporte 3 narrations (hadiths) dans un chapitre de ses Sunan (recueil de narrations) intitulé : 

« La nature détestable de brûler les forces ennemies (dans une confrontation militaire) par le feu. »

Les 2 premières narrations rapportées par Abou Hamza al-Aslami (#2673) et par Abu Hurayra inclus l’interdiction claire suivante :


لا يعذب بالنار إلا رب النار
 

«Personne ne peut punir en utilisant le feu si ce n’est le Seigneur du feu (Allah).»


La troisième narration rapportée par Abdullah Ibn Mas’oud (#2675) :


إنه لا ينبغي أن يعذب بالنار إلا رب النار

 

«Il ne convient à personne de punir en utilisant le feu , si ce n’est au Seigneur du Feu (Allah).»


Ces 3 narrations furent qualifiées comme étant « saheeh » (authentiques) par shaykh Al Albani dans ses vérifications de ce recueil dans son livre intitulé : « Silsilat al-Ahadith as-Sahihah (487) ». 


Il y ajoute une discussion de authentique à propose de Ali le 4 ème Calife des Musulmans, lorsqu’il ordonna à certaines personne de faire face à la peine de mort par le feu. 


Lorsque cette décision fut portée à Ibn Abbas, il désapprouva la décision et relaya une narration du Prophète (puisse Allah élever son rang et lui accorde la paix) avec une formulation similaire :


لا تعذبوا بعذاب الله


«Ne punissez pas avec la punition d’Allah»

L’Imam At-Tirmidhi rapporte également ceci dans son recueil de narration intitulé Jami’(1458), en rajoutant que lorsque le commentaire de Ibn Abbas fut connu par le Calife Ali, ce dernier dit : 

 

« Ibn Abbas a dit vrai ».

 

Les méditations qui découlent de ces narrations :


- Les narrations citées précédemment prouvent clairement l’interdiction de nuire ou tuer des personnes en utilisant le feu que ce soit en période de guerre ou comme châtiment de crimes, comme cela fut compris par au moins 4 des Compagnons du Prophète (puisse Allah élever son rang et lui accorde la paix).

- Allah est le Seul qui a le droit de punir par le feu.

- L’Enfer est quelque chose de créée par Allah et préparée par Lui comme punition pour les mécréants et les pécheurs. 

Etant le Créateur du feu, Il est désigné par « le Seigneur du feu. »

- La législation d'Allah inclus toute chose et régit toutes nos interactions. 

Si il est n’est pas permis de tuer les insectes nuisibles en général, il ne est pas permis de les brûler, comme mentionné dans la narration d' Ibn Mas’oud lorsque le Prophète (puisse Allah élever son rang et lui accorde la paix) a remarqué une fourmilière qui avait été brûlé.

Il se montra préoccupé par cela et interdit à ses Compagnons de tuer les fourmis par le feu.

- Certains savants de l’Islam considèrent l'électricité comme une manifestation de feu, ou assez près de cela pour en partager ses règles. 

 

Shaykh Ibn Baz a émis une fatwa (verdict religieux) disant qu'il n'est pas permis de tuer les moustiques et autres insectes avec des appareils modernes qui les brûlent avec de l'électricité , en raison de ces narrations.

 

حكم استعمال الآلة التي تعمل بالكهرباء لقتل الحشرات الصغيرة
ما حكم استعمال الآلة التي تعمل بالكهرباء لقتل الحشرات الصغيرة في المنـزل, حيث أنها تقوم بحرق هذه الحشرات ثم بقتلها, حيث سمعنا من بعض الناس بأنهم يقولون: إنه لا يجوز حرق الحيوانات أو الحشرات, مع العلم أنها مفيدة لصيد النواميس وغير ذلك؟
ما حكم استعمال الآلة التي تعمل بالكهرباء لقتل الحشرات الصغيرة في المنـزل, حيث أنها تقوم بحرق هذه الحشرات ثم بقتلها, حيث سمعنا من بعض الناس بأنهم يقولون: إنه لا يجوز حرق الحيوانات أو الحشرات, مع العلم أنها مفيدة لصيد النواميس وغير ذلك؟

- Comme il n’est pas permis de punir avec le feu, alors il est également inadmissible de menacer physiquement quelqu'un avec un feu réel (ou électrique), ou en pointant un appareil qui produit un feu réel (ou électrique) .

Dès lors que la chose est interdite, alors les actions qui conduisent généralement à cette chose sont également interdits.

Le Messager d'Allah (puisse Allah élever son rang et lui accorde la paix) a dit :


لا يشير أحدكم على أخيه بالسلاح فإنه لا يدري لعل الشيطان ينزغ في يده فيقع في حفرة من النا


«L’un de vous ne peut pas pointer une arme sur son frère, car il ne sait pas si Satan peut affecter sa main (et lui faire effectivement frapper son frère ), car cet acte le fera atterrir dans un abîme de Feu.» 
Source : Al-Bukhari (7072) and Muslim (2617).

- Il y a également une nouvelle preuve du caractère noble et humble de 'Ali ibn Abi Talib, qui a accepté la position de Ibn Abbas comme étant correcte, après avoir fait une erreur dans cette question.

- La religion d'Allah est ​croyances et actions correctes. Les erreurs doivent être identifiés et traités sur la base des preuves tirés du Qur’an et de la Sunna.

- Les Compagnons se corrigeaient les uns les autres lorsqu’ils commettaient une erreur.

Ils étaient tous des gens qui acceptaient les corrections, retournant leurs affaires vers les preuves tirés du Qur’an et de la Sunna, ils étaient de merveilleux exemples de suiveurs de la vérité.

- Les actions erronées effectuées par les dirigeants musulmans doivent être corrigées par des personnes de science d'une manière qui ne provoque pas de dissension, ni ne crée aucun conflit.

- Cet événement nous montre aussi la force de la compréhension religieuse de Ibn Abbas.

Il était l'un des plus grands savants dans la jurisprudence et l’exégèse, une ressource incroyable de connaissances.

 

copié de twitter.com/ifeeloud

Celui qui prétend que tuer par le feu est légiféré en Islam 

car 'Ali رضي الله عنه  l'a fait

Cheikh Khâlid Ibn AbderRahman Zaky al-Maçry

 

Questionneur :


Notre Cheikh, une question de Birmingham en Angleterre :

Assalâmou ‘alaikoum warahmatoullâhi wa barakâtouh.

Notre Cheikh, quelle est la réponse légiférée à celui qui prétend que la peine de mort par le feu est légiférée en  Islam en suivantpar cela l’acte de 'Ali Ibn Abi Tâlib
رضي الله عنه ?

 

Réponse :

 

Wa’alaikas-Salâm warahmatoullahi wa barakâtouh

 

La réponse est que la peine de mort par le feu qu'a émis Ali رضي الله عنه a été réprouvée par Ibnou 'Abbâs et autres comme (indiqué) dans Al Boukhâri.

 

Ibnou 'Abbâs dit donc que lorsque lui vint la nouvelle que 'Ali ait infligé la mort par le feu de ces chiites :


"Si ça avait été moi,je ne les aurais pas brûlé mais je les aurais tué car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

"Ne châtie par le feu, que le Seigneur du feu""


Voilà le premier point.

 

Quant au deuxième point, c'est que les actes de ces membres de Daech, les Khawârij, le groupe des Khawârij parmi ceux de Daech -qu'Allah les maudisse - ceux-là ont égorgé un captif musulman et l’ont brûlé vif, et les règles du captif ont des détails bien particuliers auprès des gens de science, et à l’unanimité il n’est pas permis de mettre à mort le captif par le feu, ceci est la réponse à ce que tu as mentionné.
 

Questionneur :

 

Qu’Allah vous récompense Ô notre Cheikh, permettez-vous la diffusion de l’audio?

 

Réponse :

 

Oui si tu veux diffuse, oui.

 

 

copié de twitter.com/Mohammad_Hindi

L'interdiction de brûler par le feu un être-vivant

Cheikh Mohammad Sa’îd Raslân

Cheikh Khâlid Ibn AbderRahman Zaky al-Maçry - الشيخ خالد بن عبدالرحمن زكي المصري

Cheikh Mohammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب