compteur de visite

Catégories

27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 05:58
Majorité ne rime pas avec vérité ! (audio)

Et le corps principal, c’est-à-dire as-sawad el a3dham (السواد الأعظم), c’est la vérité et ceux qui la suivent.

 

Cheikh Fawzan حفظه الله تعالى commente en disant :

 

« As-sawad el a3dham sont les gens de la vérité et ses membres sont ceux qui s’y attachent.

As-sawad el a3dham ne signifie pas le plus grand nombre.

Sa signification est plutôt : « ceux qui sont sur la vérité même s’ils sont peu. »

Ce sont eux as-sawad el a3dham, même s’il ne s’agit que d’une personne ».

 

Ici il rapporte (en bas dans le commentaire) :

 

Abou Nou3aym rapporte dans le Hilya (9/238) qu’un homme demanda à l'Imam Ishaq Ibn Ar-Rahawih رحمه الله : « qui sont as-sawad al a3dham ? (c’est-à-dire qui est le corps principal que l’on doit suivre) »

il répondit : « Mohamed Ibn Asslam At-Tawssi, ses compagnons et ceux qui les suivent ».

Mohamed Ibn Asslam At-Tawssi, à l’époque de Ishaq Ibn Rahawih, c’était lui le plus grand savant.

C’est lui à son époque le plus grand savant.

Donc il (Ishaq Ibn Rahawih) a dit : « as-sawad el a3dham c’est Mohamed Ibn Asslam At-Tawssi et ses compagnons et ceux qui les suivent ».
Puis il dit : un homme demanda à Ibn Al Moubarak : «Ô Abou Abderahman, qui est as-sawad el a3dham ?».

Il répondit : « Abou Hamza Soukari » un grand savant de l’époque.

Il a dit « c’est lui as-sawad el a3dham » pourtant c’est une seule personne, Abou Hamza Soukari.
Ishaq dit alors : « à cet époque Abou Hamza et à la nôtre Mohamed Ibn Asslam et ceux qui les suivent ».

Par la suite Ishaq dit : « Si vous aviez demandé aux ignorants ce qu'est as-sawad el a3dham ils vous auraient répondu "le groupe des gens" (djama3a). Ils ne savent pas que la djama3a est le savant qui s’attache aux paroles et à la voie du Prophète صلى الله عليه و سلام. Donc celui qui est avec lui et suit sa voie est la djama3a et quiconque s’y oppose a abandonné la djama3a ».
Puis Ishaq dit : « Je n’ai pas entendu plus savant que Mohamed Ibn Asslam durant les cinquante dernières années ».


Donc, as-sawad el a3dham (السواد الأعظم) est le corps principal, ce n’est pas la quantité, non !

 

C’est ceux qui sont sur la vraie voie même s’ils sont un petit groupe, même s’ils sont 5 ou 6,... Même s’ils sont 2 ou 3,... Même si c’est une seule personne !

 

C’est pour ça Cheikh Fawzan dit :

 

« Sa signification est plutôt : "ceux qui sont sur la vérité même s’ils sont peu", ce sont eux as-sawad el a3dham, même s’il ne s’agit que d’une seule personne.

Quiconque est sur la vérité est considéré étant as-sawad el a3dham.

Ne prenez pas en compte le grand nombre des gens, considérez plutôt ce sur quoi ils sont car il se peut que la majorité soit sur l’égarement ».

 

Wal hamdouli ALlah en Islam, le critère ce n’est pas la multitude mais la vérité qui se connait par les dalils (preuves). 
 

Donc s’il y a 100 personnes et par exemple on va demander : "Est-ce que jeuner le lundi est obligatoire ?"

Ensuite je vais dire : "Qui dit que c’est obligatoire ?" 

Parmi les 100, 90 vont lever leurs mains ou 99 vont lever leurs mains comme quoi c’est obligatoire.
Ensuite je dis : "Qui dit c’est surérogatoire (nafila) ?"

Une seule personne lève la main.

 

Vous avez vu ici que c’est cette personne qui est sur la vérité, c’est elle que l’on doit suivre, c’est elle as-sawad el a3dham.

99 se sont trompés.

La vérité, son critère ce n’est pas la multitude des gens, ici on n’est pas dans un parlement.

Dans un parlement, c’est la majorité qui a la vérité, c’est-à-dire qui a le droit.
 

En Islam non !

 

En Islam on ne voit pas le grand nombre mais on voit le dalil.

 

Regardez déjà ALlah سبحان و تعالى  ce qu’Il a dit dans le Coran :

« وَإِن تُطِعْ أَكْثَرَ مَن فِي الأَرْضِ يُضِلُّوكَ عَن سَبِيلِ اللّهِ »
 

« [Ya Mohamed] et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’ALlah » [al An’am – 116]
 

Verset très clair « et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sir la terre » qu’est-ce qu’ils vont te faire ?

 

Ils vont t’égarer du sentier d’ALlah.
 

سبحان الله, la majorité qu’est-ce qu’elle fait ?

 

Elle égare.

 

Sors dans la rue et commence à compter, 1-2-3…100 personnes.

 

Ensuite demande à ces 100 personnes par exemple : « Qu’est-ce que je dois faire ? Qu’est-ce que vous me suggérez ? ».

 

Tu vas voir s’ils vont te suggérer de suivre l’Islam, de suivre le din ou d’adorer ALlah.

 

Tu vas voir !

 

C’est tout à fait le contraire donc nous el hamdouli ALlah nous ne suivons pas la majorité.


ALlah تعالى a dit (traduction rapprochée) : «la majorité de ceux qui sont sur la terre, si tu vas les suivre ils vont t’égarer.»

 

Et ensuite ALlah سبحان و تعالى a dit aussi :

« وَمَا أَكْثَرُ النَّاسِ وَلَوْ حَرَصْتَ بِمُؤْمِنِينَ »


« [Ya Mohamed] et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent »  [Youssouf – 103]

 

Donc la plupart des gens ne sont pas croyants !

 

Si je vais suivre la plupart (des gens), je vais suivre les mécréants car la plupart ne sont pas croyants.

 

ALlah شبحان و تعالى a dit dans le Coran :

« وَمَا وَجَدْنَا لأَكْثَرِهِم مِّنْ عَهْدٍ وَإِن وَجَدْنَا أَكْثَرَهُمْ لَفَاسِقِين »


« Et nous n’avons trouvé chez la plupart d’entre eux aucun respect de l’engagement mais nous avons trouvé la plupart d’entre eux pervers » [Al A’raf – 102]
 

La fin du verset (traduction rapprochée) : « mais nous avons trouvé la plupart d’entre eux (la plupart des gens) pervers ».

 

SoubhanALlah el 3adhim ! 
 

Donc, el hamdouli ALlah, en Islam on ne suit pas la plupart (des gens).

 

Et ALlah سبحان و تعالى a dit aussi :

« وَإِنَّ كَثِيراً مِّنَ النَّاسِ لَفَاسِقُونَ »


« Beaucoup de gens certes sont des pervers » [Al Maïda – 49]

 

SoubhanALlah !
 

Donc vous me poussez maintenant à ce que je suive la multitude, (que) je suive beaucoup de gens ?


Ce n’est pas comme ça !

 

Je suis celui qui est sur la voie droite, même s’il est tout seul, même s’il est tout seul.
 

Tu peux trouver une ville (où) il n’y a qu’une personne (qui est sur la voie droite), les autres gens sont des égarés.

 

Donc cette personne, on l’appelle as-sawad el a3dham, c’est le corps principal.

 

C’est à cette personne que je dois m’attacher pour qu’elle me montre le droit chemin.

 

Et tous les autres je dois les fuir.

 

Cheikh Fawzan حفظه الله تعالى dit :

 

« Ne vous faites donc pas duper par le plus grand nombre de personnes. 

Elles ne devraient être suivies (c’est-à-dire les personnes) que si elles sont sur la vérité. 

Ceux qui sont sur la vérité sont la djama3a (le groupe sauvé) quelque soit leur nombre. 

Le critère est ce sur quoi ils sont. 

S’agit-il de la vérité ou du faux ?

S’il s’agit de la vérité ils seront alors dans la djama3a même s’ils ne sont qu’une seule personne. 

Et s’il s’agit du faux, ce sera l’égarement même si de nombreuses personnes le suivent. »

 

Ensuite sa parole (de l’Imâm Al-Barbahârî) :

 

« Ainsi quiconque s’oppose aux compagnons du Messager d’ALlah عز و جل dans n’importe quel aspect de la religion aura certainement mécru »


Cheikh Fawzan حفظه الله تعالى  dit :
 

« Le verbe kafara (mécru) peut signifier la mécréance mineure ou majeure suivant le niveau d’opposition. 

Alors sa parole : « aura certainement mécru » ne signifie pas la mécréance majeure qui fait sortir, en tout cas, du sein de l’Islam. Mais il se peut que ce soit le cas ou que ce soit de la mécréance mineure.

Ce qui est important à noter est que s’opposer aux Salafs est de la mécréance. 

Il peut s’agir de mécréance mineure ou majeure selon le degré d’opposition ».
 

Règle générale : s’opposer à eux c’est de la mécréance. 

 

Maintenant on va voir si tu as fait de la petite mécréance ou de la grande mécréance.

 

Ça dépend de toi.
 

Ou il dit : 
 

« Il se peut que la signification soit : qu’il s’oppose à eux initialement en peu de choses puis petit à petit il renie la religion complètement.

 

Son opposition l’amène à la mécréance.

 

Si son opposition persiste, il se dirigera vers la mécréance majeure dont le résultat sera sa sortie du sein de la religion.

 

Le Diable, les passions et l’âme qui ordonnent le mal le tromperont graduellement jusqu’à ce qu’il sorte de l’Islam ».

 

Maintenant on va voir ce que dit Cheikh Rabi3 حفظه الله تعالى dont sa parole : 


« Et ce sont eux le consensus (djama3a). Ils constituent le corps principal as-sawad el a3dham ».


(Qu’a dit Cheikh Fawzan ? Il a dit ce n’est pas une question de nombre, c’est une question de haqq (vérité). Je vois celui qui est sur la vérité, il a le dalil je le suis. Je ne suis pas la majorité.)

 

Cheikh Rabi3 حفظه الله commente en disant :

 

« Ça veut dire que les sahaba sont la djama3a (c’est-à-dire ce sont eux le corps principal, ce sont eux le groupe). 

Quiconque va les contredire tombera dans la djahiliya (c’est-à-dire ou bien il s’agit de l’époque anté-islamique ou bien il s’agit du grand djahl) et l’égarement parce qu’il n’a pas suivi le sentier des croyants.

Alors ALlah سبحان و تعالى a menacé celui qui suit un autre sentier (que le sentier des compagnons). 

Ensuite (sache que) les gens de la vérité sont la djama3a (les gens du groupe), en chaque époque et en chaque lieu. 

Même s’ils sont peu nombreux. 

En Islam, le critère ce n’est pas la multitude (le grand nombre).

 

Et ALlah تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

« [Ya Mohamed] et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t’égareront du sentier d’ALlah »

 

Voilà le verset qui prouve qu’on ne suit pas la majorité mais on suit ceux qui sont sur la vérité car la majorité de ceux qui sont sur la terre, ALlah nous a informé que si on les suit ils vont nous égarer du sentier d’ALlah سبحان و تعالى.

 

Et il dit (traduction rapprochée) :

 

« [Ya Mohamed] et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent » 

 

(malgré ton [Mohamed] désir ardent qu’ils soient croyants ils ne le sont pas) »

 

Cheikh Rabi3 حفظه الله تعالى dit :


« Si jamais maintenant les gens qui sont sur la vérité vont se multiplier, il y aura un grand nombre ».

 

Il a dit : « C’est ce qu’on souhaite ما شاء الله, on n’est pas contre. Ça ne veut pas dire qu’on n’aime pas que les gens de la vérité soient nombreux و الحمد لله. Mais ce qu’on veut dire c’est qu’il ne faut jamais dire que la vérité se connait par la multitude (la majorité) comme disent cela beaucoup de gens de l’égarement ».


Vous avez remarqué qui dit comme ça ?

 

La plupart sont les gens de la masse qui disent comme ça.

 

Les gens de la masse suivent la majorité.

 

Par exemple, les gens de la masse, si la majorité dit telle et telle chose même si c’est haram, ils disent : "oui" !

 

Nous sommes nombreux à dire cette chose (alors) qu’une seule personne dit le contraire.

 

Donc elle est dans le faux.

 

Pour eux c’est comme ça c’est absolu, chez nous non !

 

Cette personne qui vous a contredit, peut être que la vérité est avec elle.

 

Laissez nous voir sur quoi elle se base et dites nous vous, sur quoi vous vous basez... Et on va voir.

 

Il (Cheikh Rabi3) dit ici :


« Et le critère en Islam c’est la vérité. Et le Prophète صلى الله عليه و سلام a dit :

 

"L’Islam a commencé étrange et redeviendra étrange.

Et annonce la bonne nouvelle aux étrangers"

(hadith rapporté par Moslem) ». 
 

Qu’est-ce que cela veut dire que l’Islam a commencé étrange ?

 

"Etrange'' car on n’est pas nombreux.


Par exemple, quand quelqu’un ramène dans sa ville une chose nouvelle, il devient « étrange ».

 

Par exemple, sa façon de se coiffer ou de s’habiller, on dira : « C’est étrange cette façon de se s’habiller ou de se coiffer ».

 

Mais s’ils étaient nombreux, 80% de la ville s’habillent ou se coiffent de la même façon, ce n’est plus quelque chose d’étrange, on s’est habitué.

 

Donc ça prouve que pour être « étrange », il faut être peu il ne fait pas être nombreux. 


Donc l’Islam a commencé « étrange », donc Abou Bakr, Abderahman ibn 3awf, Othman Ibn 3affan, Ali Ibn Abi Taleb, Khadija, Ammar, Soumaya…donc vraiment étrange (car peu de gens).


Et il (صلى الله عليه و سلام) a dit :

 

« et il redeviendra étrange ».

 

SoubhanALlah el 3adhim !

 

Il a dit : « et dans tous les cas, il est possible que les gens du faux vont comprendre que la multitude c’est le dalil de la vérité. Mais L’auteur a réfuté cette parole en disant que as-sawad el a3dham c’est la vérité et ses adeptes ».


C’est pour ça que Al Barbahari رحمه الله  a dit :

 

« as-sawad al a3dham c’est la vérité et ceux qui suivent la vérité ». 
 

Donc il a réfuté la parole de ceux qui disent que la vérité c’est la multitude et la majorité.

 

Explication du livre intitulé : "Charh As-Sounna" de l’Imâm Al-Barbahârî avec les commentaires de Sheikh An-Najmi, Sheikh Rabi' Ibn Hadi Al-Madkhali, Sheikh Ar-Rajihi...

Cours n°8 du Mercredi 09 Rabi' AlAwwal 1436 - 31 Décembre 2014 

Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net
 

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية