compteur de visite

Catégories

1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 06:58
Puis-je mettre mon enfant à l'école française par peur que les services sociaux me le prennent ? (audio)

 

Question d'une soeur :

 

Qu’Allah vous accorde le Paradis et vous récompense ainsi que les admin pour ce que vous faites.

 

Je suis une sœur de France, maman d’un enfant de 4ans el hamdouli Allah, il n’est pas scolarisé.

 

J’aimerais beaucoup faire la Hijra (émigration d’un pays de mécréance vers un pays musulman) pour préserver ma famille de toutes les fitan (tentations/épreuves) que nous rencontrons en France.

 

Mais pour le moment nous sommes dans l’incapacité de faire la Hijra خير إن شاء الله.

 

Mon mari n’étant pas sur le minhadj Salafi, qu’Allah lui accorde la guidance sur le haqq (vérité), veut mettre notre enfant à l’école l’année prochaine.

 

Vu ce qu’il se passe en ce moment en France, une sœur s’est faite enlever ses enfants par la police etc, il craint que si on ne les met pas à l’école, après les services sociaux disent qu’on veut les radicaliser.

 

Que me conseillez vous de faire : Dois-je laisser faire mon mari, m’est-il permis de le mettre à l’école vu ce qu’il se passe en ce moment ?

 

بارك الله فيكم pour votre réponse.

 

Réponse :

 

و عليكم السلام و رحمة الله و بركاته

 

Je pense, و الله سبحان و تعالى اعلم, que si quelqu’un les met dans l’école, avec cette intention de peur c’est-à-dire de peur qu’on les lui prenne, je pense والله تعالى اعم que peut-être c’est une excuse et même une «Dharoura - ضرورة» (nécessité) car de prendre les enfants, de prendre mes enfants ce n’est pas une chose facile.

 

Mais il faudrait que cette menace soit, comme on dit en arabe « mouhaqqaqa wa layssat wahamiya - محققة وليست وهمية », il ne faudrait pas que ce soit une menace, un sentiment qui m’est passé par le cœur, mais vraiment quelque chose de vrai et de véridique, et qui arrive souvent.

 

Ce n’est pas parce que c’est arrivé à une sœur de l’autre côté de la France, que ça va arriver à tout le monde.

 

Mais il faut voir, si je suis sûr que ça arrive, ou qu’il y a jusqu’à 80% que ça puisse arriver, و الله عز و جل  اعلم que ça peut être une excuse.

 

Mais le meilleur moyen c’est إن شاء الله تعالى de voir comment partir vite.

 

Car les savants ont dit que les emmener dans des écoles pareilles c’est les détruire.

 

Car l’enfant va apprendre toutes les choses du « koufr » (mécréance) très jeune ; C’est pour cela que celui qui se trouve contraint de les emmener dans les écoles, ces écoles là, alors il a une grande responsabilité le soir à la maison... 

 

Ouvrir le livre et de lui demander : « Qu’est-ce que vous avez lu aujourd’hui ?».

 

Et de lui faire comprendre que « ça et ça et ça c’est faux ! 

Il ne faut pas dire ça au maître mais je te le dis entre moi et toi pour que tu apprennes des choses. 

Ne dis pas ça au maître ou à la maîtresse mais ça c’est faux, ce n’est pas vrai qu’un homme peut se marier avec un homme ce n’est pas vrai !

Na'am, l’homme doit se marier avec une femme, c’est comme ça qu’a dit Allah ».

 

Eux ils leur apprennent que c’est possible, homme avec homme, femme avec femme et… la poule avec la poule.

 

(Le Cheikh lit) : « Certaines sœurs donnent des cours à domicile afin de ne pas les mettre à l’école. »

 

Na'am, si il y a des cours à domicile, je prends des cours à domicile et je ne les mets pas à l’école, surtout qu’il y a des sœurs qui donnent des cours.

 

Il ne faut surtout pas dire c’est cher, et l’argent, etc

 

L’argent ne vaut rien quand c’est pour الله سبحان و تعالى.

 

L’or ne vaut rien et le diamant ne vaut rien quand je fais quelque chose pour Allah سبحان و تعالى et pour l’avenir de mes enfants, pour qu’ils soient des muslims, des vrais.

 

و الله سبحان و تعالى اعلم

 

Réponse donnée sur Paltalk lors des questions/réponses

Retranscription par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال