compteur de visite

Catégories

26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 17:47
Conseil pour les soeurs qui rejettent fortement la polygamie (audio)

 

Question :

 

Cheikh, peut-on avoir une nasiha (conseil) pour les sœurs qui rejettent fortement la polygamie ?

 

Réponse :

 

[Bismillahi rrahmani rrahim]

 

Le conseil premièrement, Ô servante d'Allah, est qu'il faut que tu saches que la polygamie est un jugement légiféré, il n'est pas permis de la caractériser comme étant de l'injustice, ou comme étant haram (interdite) ou de la rejeter comme si ce n'était pas un jugement légiféré.

 

La base comme a dit Allah :

 

إِنَّمَا كَانَ قَوْلَ الْمُؤْمِنِينَ إِذَا دُعُوا إِلَى اللَّـهِ وَرَ‌سُولِهِ لِيَحْكُمَ بَيْنَهُمْ أَن يَقُولُوا سَمِعْنَا وَأَطَعْنَا

 

(traduction rapprochée) :

 

"La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est: «Nous avons entendu et nous avons obéi»" (sourate An-Nur verset 51)

 

ainsi que Sa parole :

 

(traductions rapprochées):

 

فَلَا وَرَبِّكَ لَا يُؤۡمِنُونَ حَتَّىٰ يُحَكِّمُوكَ فِيمَا شَجَرَ بَيۡنَهُمۡ ثُمَّ لَا يَجِدُواْ فِىٓ أَنفُسِہِمۡ حَرَجً۬ا مِّمَّا قَضَيۡتَ وَيُسَلِّمُواْ تَسۡلِيمً۬ا

 

"Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son Messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir". (sourate Al-Ahzab verset 36)

 

وَيُسَلِّمُوا تَسْلِيمًا

 

"...et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence]" (sourate An-Nisa verset 65)

 

Ceci est la base, que tu sache que c'est le jugement d'Allah auquel il est obligatoire de s'y soumettre.

 

La deuxième chose, que tu saches, Ô servante d'Allah, qu'il n'y a pas un jugement légiféré sans qu'il n'y ait des bienfaits, c’est-à-dire, toi maintenant, tu vois que si l'époux se remarie, il découlera de ce 2e mariage des tords à ton encontre et aucun bienfait, et ceci est faux.

 

Le deuxième mariage a énormément de bienfaits, le 3e et le 4e aussi.

 

Parmi les bienfaits qu'ont cité les savants par exemple :

 

- Premièrement :

L'homme peut être avare, il a de l'argent mais il est avare, donc il ne dépense pas pour sa première épouse et il achète toujours la nourriture dont ils ont besoin et les choses dont ils ont besoin (le strict minimum)…

Et lorsqu'il se marie avec une deuxième, il dépense de l'argent, et s'il dépense pour la deuxième, il va aussi dépenser pour la première, et donc de l'argent arrivera à la première épouse.

 

-Deuxièmement :

Il se peut que la femme ait des enfants et des occupations, plus particulièrement la recherche de la science et elle ne peut y parvenir si le mari est tous les jours chez elle ; Mais si il a 2 ou 3 autres épouses, il sera un jour chez toi et un jour chez l'autre puis tu pourras te consacrer à tes enfants, ta maison, l'adoration de ton Seigneur, à toi-même, à l'étude de la science et il découlera un grand bienfait de ce coté-là.

 

-Troisièmement :

L'homme peut être nerveux et dur, et lorsqu'il se marie à une deuxième, il s'adoucit et devient facile, il ne frappe pas ect...

Et beaucoup beaucoup de bienfaits en ressortiront.

 

Il faut que la femme affirme, sache et soit certaine qu'il n'y a pas un jugement légiféré sans qu'il n'y ait des bienfaits.

 

-Quatrièmement :

Tu accumules des récompenses auprès d'Allah.

Par exemple : Toi en tant que femme, il se peut que tu n'ais pas les capacités de satisfaire les désirs de ton mari pour cause de maladie ou de faiblesse ou parce qu'il ne se hâte pas vers toi et s'il se remarie ; Il se hâtera vers la deuxième et vers la première aussi.

 

-Des fois certains hommes se marient avec une femme et il ne va vers elle que une ou deux fois dans le mois et donc la deuxième épouse rendra les rapports avec lui dynamiques et il se peut (qu'après cela) il ait des rapports avec la première 5 ou 7 fois, à ce moment là, lui est-il arrivé un bien ou pas ? 

Il lui est arrivé un bien !... C'est clair ?

 

Il y a beaucoup beaucoup de choses ; Aussi, la femme accumule des récompenses de quel coté ?

 

En réprimant les désirs de l'homme, maintenant s'il y avait un mal en toi, c'est possible qu'il parte une fois et fornique, c’est-à-dire il tombe dans le haram (interdit) et non dans le halal (permis).

 

Aussi elle aura des récompenses de quel coté ?

 

Toi tu laisse 4, 5 enfants et l'autre 4,5 enfants et découlera de cela, l'augmentation de la communauté de Mohamed, donc elle aura des récompenses du coté de l'augmentation de la descendance  et des suiveurs du prophète.

 

Aussi qu'elle sache que chaytane et les prêcheurs du mal, lui donneront l'image de la vérité comme étant le faux.

 

Et moi je veux dire que la croyance de la femme que le mariage avec une 2e, 3e ou 4e est un mal ect... Ceci provient de chaytane !

 

Il faut seulement qu'elle pense à l'obéissance au Tout-Miséricordieux (ArRahman) et in cha'a Llah, il en découlera du bien.

 

Et je mets en garde, et avec cela je clôture ma parole... ; Comme je vous ais dis, la dérision, la critique et le scepticisme sur le 2e mariage peut amener jusqu'à l'apostasie comme a dit Cheikh ibn 3uthaymin رحمه الله : Apostasie !!

 

Ceci est un jugement légiféré, Allah a dit :

 

مَىٰ فَٱنكِحُواْ مَا طَابَ لَكُم مِّنَ ٱلنِّسَآءِ مَثۡنَىٰ وَثُلَـٰثَ وَرُبَـٰعَ‌ۖ

 

(traduction rapprochée):

 

"Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent" (sourate An-Nisa verset 3)

 

Et toi tu le considères comme étant de l'injustice !

 

Comme étant du mal !

 

Comme étant de la traîtrise !

 

! سبحان الله

 

Est-ce que le jugement d'Allah est de la traitrise ?!

 

C'est pour cela que Cheikh ibn 3uthaymin a averti contre cela, mais il ne les a pas rendu mécréantes pour leur ignorance, mais il a dit si elle sait que c'est le jugement d'Allah ect... Cela peut-être de l'apostasie.

 

Donc il appartient à la femme de craindre Allah à ce sujet.

 

Et aussi l'homme peut mourir, comme a dit Cheikh ibn Baz, l'époux peut mourir et elle n'a aucun enfant ou elle n'a que des filles ; Et l'époux meurt et il a avec la 2e épouse des garçons.

 

Donc les garçons se chargeront de l'épouse de leur père et il est possible qu'elle ait des enfants qui ne sont pas aussi bienfaisants envers elle que ce garçon-là.

 

Des sagesses...

 

L'Homme ne sait pas où est le bien.

 

Est-ce clair ?

 

Questionneur :

 

C'est clair.

 

Qu'Allah vous bénisse, qu'Allah vous préserve.

 

La nuit du 13 mai 2015

Questions-réponses avec les frères français

Traduit par Fayçal bn Mohamed al jazairi

 

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق