compteur de visite

Catégories

15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 11:10
Allocution de Cheikh Lazhar Siniqra suite les événements survenus à Paris (audio)

 

(...)

 

Hier a été contacté le Shaykh, en Algérie, Lazhar Siniqra - حفظه الله تعالى - pour une allocution au sujet de ces crimes dramatiques, barbares, qui ont eu lieu.

 

Donc le Shaykh a répondu à cette demande - حفظه الله - et je vais entamer, in chaa Allah, la traduction de ses paroles...

 

Bien-sûr, avant de commencer, d'autres savants ont été contactés par des frères, al hamduliLlah ; En faisant cela ils appliquent l'ordre d'Allah - تبارك وتعالى - de revenir aux gens de sciences, aux véritables savants, qui vont donner les réponses sûres et convenables à ces sujets.

 

Il y a, à ma connaissance, Shaykh Saleh al-Luhaydan qui a parlé à ce sujet.

 

Et tous ont condamné de la manière la plus forte ces agissements qui n'ont rien avoir, dont l'Islam en est innocent.

 

Même si ces personnes s'avèrent être ceux qui ont commis ces crimes s'affilient à l'Islam ou s'affilient à la salafiyyah, l'Islam et la salafiyyah en sont innocents, et ces œuvres ne sont que les œuvres de personnes criminelles qui ne cherchent qu'à effuser le sang et semer le trouble sur terre.

 

Et ces personnes, nous les avons déjà condamné à maintes reprises, avant même qu'ils agissent.

 

Car avant leurs actions, ce sont des idéologies, des idées, des paroles, des écrits...

 

Et qui ont été condamnés de la manière la plus forte par tous les savants de la Sunnah, contrairement aux références et aux adhérents des sectes égarées qui cherchent à semer le trouble et qui cherchent à mettre la communauté en perdition.

 

Shaykh Saleh Al Luhaydan - حفظه الله -, Shaykh Ahmad Subay'i du Kuweit, et Shaykh Tariq Subay'i aussi du Kowait - حفظهم الله -, Shaykh Badr ibn Muhammed al Badr de Riyad - حفظه الله -, Shaykh Lazhar dont on va entamer la traduction, bi idhniLlah, de sa parole, et d'autres.. .Shaykh Salim Bamahriz du Yémen, et d'autres qui ont parlé et dont les audios ont été enregistrés et même certains déjà traduits en français.

 

En condamnant ces actions barbares affiliées à l'Islam mensongèrement, ça ne veut pas dire qu'on a une quelconque culpabilité, non ! 

 

Seulement de clarifier les choses et de démentir les détracteurs et ceux qui veulent à tout prix imputer ces actions aux musulmans ou plus précisément aux salafi, et ces gens n'ont rien à voir avec la salafiyyah, ces gens ils ne reviennent pas aux savants de la salafiyyah.

 

Parmi eux il y en a qui les considèrent comme des mécréants ou des grands égarés, ils ne reviennent pas à eux.

 

Et lorsqu'ils citent leurs noms par-ci par-là, ce n'est que pour tromper les gens, mais en réalité ils n'en n'ont à faire de ces savants car ils ne sont pas pour eux des références.

 

Ces gens, leurs ancêtres n'ont pas considéré les compagnons comme références... SoubhaanaLlah !

 

Ils ont pris le Qur'aan et ils n'ont pas voulu l'application et la compréhension des compagnons.

 

Mais que dire de leurs disciples, leurs descendants et leurs héritiers d'aujourd'hui ?!

 

L'audio a été enregistré, l’enregistrement était faible, il y avait des coupures, donc j'ai fait l'effort que j'ai pu pour pouvoir traduire.

 

Le Shaykh en premier lieu, est un des mashayikh et des savants d'Algérie, parmi d'autres savants et shouyoukh d'Algérie connus depuis de longues dates et reconnus pour leurs droitures et leurs suivis de la voie du Prophète - عليه الصلاة و السلام - et sur les traces des pieux prédécesseurs. 

 

Parmi ces mashayikh d'Algérie, il y a le Shaykh Lazhar Siniqra – حفظه الله -, il a précisé qu'il aurait aimé que la traduction soit directe, comme il a l'habitude de faire lorsqu'il y a un cours, conférence, allocution à un public francophone.

 

Ceci n'a pas été possible, wal hamduliLlah.

 

Il (Shaykh Lazhar Siniqra) dit - حفظه الله - :

 

Je conseille à mes frères, en ces jours difficiles pour eux, vu ce qui s'est passé comme crime dans ce pays qui est la France, dans la ville de Paris et ses environs, dont nous nous désavouons de ses auteurs, et de leur voie entreprise, de même que leur méthodologie qu'ils suivent.

 

Cette voie, égarée, qu'il ne faut pas attacher ni affilier à la religion d'Allah le Très-Haut, car la religion d'Allah est la religion de vérité, avec laquelle fut envoyé notre Prophète - صلى الله عليه و سلم - pour sortir les gens des ténèbres vers la lumière. 

 

Cette religion de l'Islam basée principalement sur la justice et la bienfaisance.

 

Cette religion, l'Islam, sur laquelle Allah a dit, pour clarifier son mérite et sa grande place ainsi que la place de Son Prophète - صلى الله عليه و سلم - qui a été envoyé avec. 

 

Allah - سبحانه و تعالى - dit :

 

{ إِنَّا أَرْسَلْنَاكَ بِالْحَقِّ بَشِيرًا وَنَذِيرًا ۖ وَلَا تُسْأَلُ عَنْ أَصْحَابِ الْجَحِيمِ }

 

Traduction du sens rapproché :

 

« Certes, Nous t'avons envoyé avec la vérité, en annonciateur et avertisseur; et on ne te demande pas compte des gens de l'Enfer. » Sourate Al Baqara, verset 119

 

Cette religion, avec laquelle fut envoyé notre Prophète - صلى الله عليه و سلم -, le Prophète de la guidée, dont Allah - سبحانه و تعالى - a dit à son sujet :

 

{ هُوَ الَّذِي أَرْسَلَ رَسُولَهُ بِالْهُدَىٰ وَدِينِ الْحَقِّ لِيُظْهِرَهُ عَلَى الدِّينِ كُلِّهِ }

 

Traduction du sens rapproché :

 

« C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la Religion de Vérité, pour la placer au-dessus de toute autre religion » Sourate As Saff, verset 9

 

Cette religion basée sur la justice et le respect des pactes, des engagements, des traités, en entier sans exception, avec les musulmans et les non-musulmans parmi les mécréants, d'autres religions ; Et encore plus et en premier lieu avec les gens du livres, qui sont les juifs et les chrétiens. 

 

Elle préserve la religion de l'Islam, la sécurité et la sûreté, et les biens et richesses de ceux avec qui il y a pactes et engagements et ceux qui sont sous la protection des musulmans qui vivent au sein des musulmans, donc ceci lorsqu'ils sont en terre d'Islam et des musulmans.

 

Ceci on le retrouve très bien dans l'histoire de l'Islam et des musulmans. 

 

Combien de témoignages de non musulmans, de mécréants, qui ont côtoyé, vécu en terre d'Islam, sous l'autorité de l'Islam et ses lois, sous des autorités ds gouvernants musulmans, qui connaissent le degré, la valeur de la religion, qui connaissent ses lois, et qui connaissent ce qui incombe vis-à-vis des musulmans ou des non-musulmans, des mécréants, ou gérés par des pactes et engagements.

 

Car l'Islam a rendu interdit le sang de ces personnes, ceci ne concerne pas seulement le sang des musulmans, mais aussi de ceux qui sont sous leurs protections parmi les mécréants et des autres qui ne nous combattent pas. 

 

Puis le Shaykh parle de certaines règles dans l'Islam concernant les guerres, en expliquant que le combat a été institué pour combattre ceux qui combattent la communauté musulmane. 

 

Et il a cité le verset où Allah dit :

 

{ وَقَاتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ الَّذِينَ يُقَاتِلُونَكُمْ وَلَا تَعْتَدُوا ۚ إِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ الْمُعْتَدِينَ }

 

Selon la traduction du sens rapproché :

 

« Combattez dans le sentier d'Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n'aime pas les transgresseurs! » Sourate Al Baqara, verset 190

 

Donc si il y a de personnes qui combattent les musulmans, il faut que ces musulmans aussi les combattent. 

 

Le Shaykh explique aussi des règles qu'ont les musulmans lors de guerres et de combats, lorsque cela a lieu.

 

Il y a l'interdiction formelle de s'en prendre aux moines dans leurs monastères, dans leurs églises, aux enfants, femmes, vieux, vieillards, esclaves, qui ne participent pas au combat.

 

Puis le Shaykh de nous dire - حفظه الله - :

 

Il ne faut pas donner crédit aux groupes déviants, aux sectes déviantes, comme les khawaridj ; C'est le nom donné à ces transgresseurs, à ces sectes extrémistes, terroristes, dont leurs ancêtres sont la première secte apparue en Islam, Al-Khawaridj (qu'on appelle aussi les gens qui taxent à tout-va les musulmans de mécréance) et autres groupes et tendances déviantes et égarées, même s'ils s'affilient à l'Islam, et même s'ils prétendent être sur le djihad, le combat dans le sentier d'Allah.

 

Si ce qu'ils prétendent est contraire avec ce sur quoi était le Prophète - عليه الصلاة و السلام -, contraire avec la voie, la méthodologie, de notre Prophète - صلى الله عليه و سلم -, donc on n'en prend pas compte et on ne les affilie pas à l'Islam et aux musulmans.

 

Comment ne pas agir ainsi ?

 

Envers ces sectes et groupes déviants alors que notre Prophète - عليه الصلاة و السلام - lui-même s'est désavoué d'eux et les a décris comme étant les chiens de l'Enfer, ceux qui tuent les adeptes de l'Islam et délaissent les adeptes de l’idolâtrie.

 

Et les massacres qu'ils commettent à l'encontre de musulmans et fait sans aucun droit, les massacres qu'ils commettent à l'encontre des non-musulmans et fait sans aucun droit...

 

Et le jugement est auprès d'Allah - تبارك وتعالى -.

 

Notre Seigneur, Allah - سبحانه و تعالى - a envoyé notre Prophète - عليه الصلاة و السلام - comme miséricorde pour les mondes.

 

C'est lui, qui a dit dans le hadith rapporté par Al-Bukhari dans son Sahîh :

 

« Celui qui tue un non-musulman qui est en sécurité chez les musulmans, un mécréant qui vit chez les musulmans qui est la avec un pacte, un engagement et sous la protection des musulmans, celui qui le tue ne sentira pas l'odeur du Paradis, alors que son odeur se sent a une distance de quarante ans. » 

 

Éloigné à une distance du Paradis de quarante ans on sent déjà l'odeur du Paradis, cette personne vu le crime qu'il a commis, il ne sentira pas l'odeur du Paradis, c'est-à-dire qu'il en sera très éloigné.

 

Et voici donc sa punition à cet personne, car il a rompu le pacte qu'Allah a ordonné de respecter pour tous les musulmans.

 

Se basant sur cela, nous proclamons et déclarons auprès d'Allah, notre innocence et désaveu des actes commis par ces gens-là, comme tueries, massacres et explosions contre les musulmans en sûreté.

 

Allah et Son Messager en sont innocents de cette personne.

 

Nous conseillons à nos frères en Islam, en tout-lieu, et plus précisément en France, de faire preuve de patience sur tout mal qui les toucheraient, et qu'ils sachent que c'est une épreuve vécue dans le sentier d'Allah - تبارك وتعالى -.

 

Le croyant est éprouvé, sera éprouvé, comme l'a dit notre Prophète - عليه الصلاة و السلام -. 

 

Dans ce hadith, les plus éprouvés parmi les gens ce sont les meilleurs, c'est-à-dire les prophètes, ce sont eux qui sont les plus éprouvés dans ce bas-monde, puis ceux qui sont en dessous d'eux, puis ceux qui sont en dessous de ceci. 

 

Et les croyants de ce bas-monde ne cesseront d’être éprouvé, surtout dans ces jours difficiles ou certains parmi les mécréants viendront à nuire, faire du mal aux musulmans pour se venger des morts parmi les leurs.

 

Donc tout musulman, son devoir est de faire preuve d’intelligence et de bon raisonnement, et d'être juste dans la réponse au mal. 

 

Nous avons conviction en la Parole d'Allah - تبارك وتعالى - :

 

{ وَلَا يَجْرِمَنَّكُمْ شَنَآنُ قَوْمٍ عَلَىٰ أَلَّا تَعْدِلُوا ۚ اعْدِلُوا هُوَ أَقْرَبُ لِلتَّقْوَىٰ }

 

Selon la traduction du sens rapproché : 

 

« Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété. » Sourate Al-Ma'idah, verset 8

 

Et nous avons conviction en temps que musulmans, en la Parole d'Allah - تبارك - :

 

{ وَلَا تَزِرُ وَازِرَةٌ وِزْرَ أُخْرَىٰ }

 

Selon la traduction du sens rapproché :

 

« Personne ne portera le fardeau (la responsabilité) d'autrui. » Sourate Al-An'am, verset 164

 

Puis le Shaykh de faire des invocations en disant :

 

Nous implorons Allah de nous raffermir et de raffermir nos frères sur la vérité évidente jusqu'à Le rencontrer le Jour où « ne seront d'aucun bénéfices, d'aucune utilités les richesses et les enfants sauf pour celui qui vient à Allah avec un cœur sain ».

 

Comme je conseille à mes frères aussi, et surtout mes honorables sœurs, et nous, nous avons plus de jalousie envers nos sœurs d'éviter de sortir tant que possible pour éviter un quelconque mal de personnes mauvaises. 

 

Je prie Allah de protéger nos frères et nos sœurs de leur mal.

 

De même que je conseille à mes frères de diminuer leurs déplacements ou de rester dans des lieux publics et plutôt de rester dans les mosquées, et demander l'aide d'Allah et l'invoquer afin qu'Il nous dissipe ainsi qu'à nos frères ce qui les affligent.

 

Je vais m'arrêter sur ces paroles-là, et je prie Allah de nous protéger ainsi que nos sœurs contre tout mal et tourments car c'est Lui qui entend et exauce les dou'a.

 

Et ceci sera peut-être la cause, la raison, pour que ces musulmans qui vivent au sein des mécréants, de réaliser, de concrétiser ce qu'Allah a ordonné comme hijra, émigration en terre d'islam. 

 

Qu'ils craignent Allah, qu'ils accomplissent la hijra et laissent ces contrées, ces terres à leurs habitants.

 

Car Allah leur a interdit de résider en leur sein.

 

Et la science appartient à Allah.

 

Sur la radio elhouda.fr

Traduit par Sidati Abu AbdirRahman @tantany72 

Retranscript par une soeur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Lazhar Sinîqra - الشيخ لزهر سنيقرة

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب