compteur de visite

Catégories

21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 22:44
La controverse, la polémique et la querelle ne sont pas des caractéristiques des gens de la sunna

Question :

 

Sur Twitter il y a un homme qui est rentré en islam depuis 3 ans.

 

Et il connait le minhaj salafi depuis 11 mois et il débats avec les takfiri et les insultes et il se dit être un étudiant en science mais il ne comprend pas la langue arabe et ne la parle pas.

 

Et il dit que connaître la langue arabe n'est pas une obligation dans la da'wa et il a dit que Sayid Qotb avait la connaissance de la langue arabe mais il était un innovateur.

 

Réponse :

 

Premièrement

 

Il incombe au muslim de ne pas entrer dans les lieux de troubles, bien au contraire il lui incombe de s'en éloigner et d'en avertir les gens, et qu'il ne se montrer pas audacieux.

 

Deuxièmement 

 

La controverse, la polémique et la querelle ne sont pas des caractéristiques des gens de la sunna, mais elles sont des attributs des gens des passions, ce qui est voulu par le débat c'est le soutien de la religion, son éclaircissement, la répression de l'innovation et ceci est pour celui qui tire profit du débat, et ce n'est pas à tout le monde de débattre, c'est à celui qui a de la clairvoyance dans la religion et qui a la capacité de la transmettre aux gens. 

 

Troisièmement 

 

Allâh تعالى dit (dans une traduction rapprochée du sens) :

 

{N'injuriez pas ceux qu'ils invoquent, en dehors d'Allâh, car par agressivité, ils injurieraient Allâh, dans leur ignorance}

 

(ndt : rajout d'un oubli d'un mot dans le verset par Sheikh fawaz)

 

Alors il ne convient pas d'inciter les gens des passions à agir contre les gens de la sunna par l'insulte et le dénigrement, il se doit de leur répondre par la science. 

 

Quatrièmement 

 

Les gens des passions sont attentifs à la langue arabe, cela ne veut pas dire que les gens de la sunna ne se soucient pas de la langue arabe, car elle est la langue du Noble Qur'ân et la langue de notre Prophète صلى الله عليه وسلم, les gens de l'innovation se sont égarés dès lors qu'ils ont fait de la langue arabe la gouvernante, et non pas le Qur'ân et la sunna et la législation, ils veulent dissimuler l'invocation par la voie de la langue. 

 

Cinquièmement

 

Il incombe au débutant d'apprendre sa religion de vérité avant toute chose et qu'il ne se précipite pas et ne se hâte pas, et qu'il n'explique pas tout ce qu'il désire comme étant la salafiya au contraire il doit suivre la vérité même si elle diverge de ses passions, et le but est qu'il se préserve par la sunna et qu'il le demande Allâh تعالى afin que l'ambiguïté ne l'atteigne pas. 

 

Il a beaucoup de points à aborder mais l'endroit n'est pas approprié pour les évoquer avec preuves.

 

Traduit par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

 

  

 

Cheikh Fawaz Al-'Awadi - الشيخ فواز العوضي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية