compteur de visite

Catégories

25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 18:01
Apprendre sa religion sur : «Whatsapp», «Viber» et internet (vidéo)

Il dit [le questionneur] :

 

Qu'Allâh soit bienfaisant envers vous Ô notre Shaykh !

 

Cheikh :

 

Âmîn, ainsi qu'à toi et ceux qui écoutent!

 

Le questionneur :

 

Parmi les nouvelles applications il y en a une qui s'appelle Viber et qui est identique à Whatsapp.

 

Cheikh :


Tu as décris l'eau par l'eau ! 
 

(Expression pour dire que la personne a décrit une chose inconnue par une autre inconnue)

 

Le questionneur :

 

 

Et parmi les particularités de cette application, les gens peuvent communiquer entre eux de façon permanente, et on trouve beaucoup de frères, et plus particulièrement des soeurs, sur leur téléphone pendant des heures, occupés par les "on dit" et délaissant la science et les adorations.

 

Quelle est donc votre avis sur cette application et celles du même type, qui occupent les gens par les "on dit" et les fait délaisser la science?

Réponse :

Allâhu al-Musta3ân c'est une catastrophe!

 

Que l'homme passe une ou deux heures au téléphone dans les "on-dit" à parler sans science ni profit...

 

Plutôt nous mettons en garde contre cette méthode dans la recherche de la science, car ces méthodes nouvelles écartent les étudiants en science des assises de science qui sont la base [dans l'apprentissage].

 

Certaines personnes, je pense que c'est le même procédé aussi, ce "Whatsapp", font un groupe et se proposent mutuellement un sujet sur lequel ils vont débattre, et chacun d'entre eux donne son avis.

 

Ceci n'est pas du tout une méthode d'apprentissage!

 

Mais la méthode d'apprentissage qu'il convient d'adopter est que tu t'assoies, et que tu apprennes dans les assises des savants, les mosquées, les centres de science et autres parmi les méthodes d'apprentissage.

 

Quant à cette méthode, que nous lisons sur "Facebook" et les réseaux sociaux...

 

Et maintenant elles sont dans les téléphones et sont entrées dans les foyers, et il est possible que la personne rentre chez soi et ne trouve de prêt, ni le déjeuner, ni le petit déjeuner, ni le dîner, car la femme est occupée par Whatsapp!

 

Et il se peut que shaytân se joue d'elle en lui disant : "Tu appelles à Allâh", il n'y a pas de mal a ce que tu appelles à Allâh.

 

Tu veux appeler à Allâh ? Cuisine pour ton mari !

 

L'appel à Allâh ? Lave la salle de bain et nettoie ta maison, et parfume-la !

 

Et lave les habits de ton mari, ceci fait parti de l'appel à Allâh, et fait parti de l'Islâm !

 

"Nettoyez vos paliers, car les juifs ne nettoient pas les leurs!"

[hadîth]

 

Mais quant à ce que la femme soit occupée avec internet, cela fait parti des choses les plus ignobles qui soient!

 

Que la femme s'occupe avec les réseaux sociaux et internet...

 

Qui croit sa femme à l’abri de tomber sur une photo dénudée ?

 

Ou sur la photo d'un homme qu'elle va ensuite regarder ?

 

Mais plutôt interdisez cela aux femmes Ô mes frères !

 

Tu es un homme dans ta maison ! 

 

Laisse-la seulement utiliser le téléphone et les choses de ce genre pour qu'elle communique avec sa famille et préserve les liens de sang.

 

Mais sinon qu'y a-t-il de bénéfique dans le fait que la femme soit sur les réseaux et internet ?!

 

Quel est l'intérêt ?

 

Dites Ô vous les frères !

 

Dites Ô vous les hommes, quel est le profit ?!

 

Alors ?!

 

Je demande aux frères dont les épouses ont ces choses là, quel est le profit ?!

 

Donnez-nous un seul bénéfice dans le fait que la femme soit sur les réseaux.

 

Il se peut qu'elle dise : "j'enseigne aux soeurs", mais toi as-tu appris pour enseigner aux soeurs ?

 

Celui qui ne possède pas une chose ne peut pas la donner.

 

Apprend en premier !

 

Et si tu veux enseigner aux soeurs, les mosquées sont présentes al-Hamdu lillâh, les mosquées sont présentes...

 

Viens enseigner aux soeurs, nous avons une mosquée pour femmes, soit la bienvenue.

 

Explique “al-Hâ'iyyah”, explique “al-bayqûniyyah”, explique “al-lâmiyyah”, explique “al-mîmiyyah”, explique n'importe quel poème ! 

 

Tu veux les poèmes [islamiques], les livres sont présents, enseignes-les !

 

C'est dans ces endroits là que l'on apprend la science, mais en ce qui concerne Whatsapp, Viber et toutes ces choses là, non!

 

Ce ne sont pas des méthodes pour enseigner, mais en réalité cela éloigne les gens de la science authentique, la science des salafs.

 

Nous n'avons jamais vu quelqu'un devenir savant avec Whatsapp ou avec "Shaykh Net"! 

 

Y a-t-il un shaykh appelé “Net” qui a formé un seul étudiant en science?!

 

Ou un réseau social qui a formé un seul étudiant en science?!

 

Tout ceci n'est que tromperie sur tromperie !

 

Et certains frères m'ont informé qu'ils se sont mariés avec des égyptiennes des villages, et ils m'ont dit : "La plus belle chose qu'il y a chez mon épouse, c'est qu'elle ne connait pas ce qui est appelé Net".

 

Est-ce bien cela Mahdî ?

 

L'interrogé :

 

Oui !

 

Cheikh :

 

Et d'autres que lui aussi !

 

Donc le meilleur qu'il y ait pour la femme, est qu'elle ne connaisse pas ces choses. 

 

Qu'elle soit affectueuse, c'est-à-dire qu'elle se rapproche de son mari, qu'elle aime son mari, et qu'elle ne trouve personne de plus beau que son mari.

 

Mais quant à ce qu'elle voit cela, qu'elle voit l'homme aux yeux bleus, l'homme aux yeux noirs, l'homme aux yeux noisettes, l'homme aux yeux "mouloûkhiyah" [plat tunisien de couleur verte], elle voit cela et cela.

 

Il est possible que les yeux de son mari ne lui plaisent plus, ou son nez ou sa barbe.

 

L'homme doit fermer cette porte, il doit la fermer de manière à ce qu'elle ne s'ouvre plus.

 

Il l'a ferme bien, pour que les problèmes causés par cela ne lui arrivent pas.

 

Et le refuge est auprès d'Allâh ! 

 

Et pour celui qui veut apprendre,  les mosquées sont présentes, les centres sont présents, et le bien est présent wa-l-Hamdu lillâh !

 

Quelques jours plus tard le Shaykh (qu'Allâh le préserve) fut questionné autour du même sujet...

 

Il dit [le questionneur] : 

 

Qu'Allâh vous bénisse Ô notre Shaykh, j'ai deux questions :

 

1) Mettez-vous en garde quant au fait que la femme aille sur internet de manière absolue, ou n'y a-t-il pas de mal à ce qu'elle y écoute les cours des savants, en particulier pour les soeurs vivants en pays de mécréance ?

 

Réponse :

 

Al-Hamdu lillâh elle peut se passer du net, car le fait d'y entrer peut entrainer des fléaux, parmi les images illicites, et les photos dénudées, et les tentations, et aussi les gens de l'innovation qui sont très nombreux sur internet... 

 

Et al-Hamdu lillâh il y a des CDs et des cassettes, elle peut demander à son mari qu'il enregistre ces choses et puis elle les écoute sur le lecteur ou sur n'importe quel autre outil en dehors d'internet.

 

Et la femme ne va pas sur internet! 

 

Et internet a corrompu beaucoup de femmes!

 

Il les a corrompu et il y en a parmi elles qui sont devenues ce qu'on appelle "femmes libres" et maintenant cette femme parle comme l'homme!

 

Et al-Hamdu lillâh nos femmes n'ont pas connu internet et al-Hamdu lillâh il n'y a pas de problème! 

 

Mais quand la femme a connu internet les problèmes sont arrivés, beaucoup de problèmes!

 

Et l'apprentissage se fait dans les mosquées al-Hamdu lillâh et dans les maisons d'Allâh, et en pliant les genoux devant les savants, et non pas sur internet! 

 

Est-ce qu'il y a un étudiant en science qui a apprit sur internet? Ibn Bâz est sorti d'internet?

 

Ibn 'Uthaymîn est sorti d'internet?

 

Sâlih al-Fawzân est sorti d'internet?

 

Hein?!

 

Il y a un shaykh sorti d'internet?

 

Il y a?!... Il n'y a pas!

 

Nous n'avons jamais vu de shaykh, savant, sortir d'internet... ça n'existe pas!

 

Il dit (la seconde question) :

 

2) Si quelques soeurs font un groupe sur Whatsapp et s'envoient entre elles des rappels bénéfiques sans débat, quel est donc votre avis sur cela?

 

Qu'Allâh vous bénisse!

 

Réponse :

 

Rappels bénéfiques?...

 

Et d'où savent-elles qu'ils sont bénéfiques?

 

Ça peut être des innovations, ou des ahâdîth faibles, ou elles posent une question et se mettent à y répondre, ou se mettent à parler sur des sujets compliqués, et elles parlent de ça sur Facebook ou sur internet... 

 

Non !

 

L'apprentissage se fait dans les mosquées, dans les maisons d'Allâh, et dans les endroits légiférés pour l'apprentissage.

 

traduit par Abû 'Abdillâh

Cheikh 'Ali ben Abdelaziz Moussa - الشيخ علي بن عبدالعزيز موسى

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم