compteur de visite

Catégories

1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 13:50
La position du musulman vis-à-vis des divergences entre savants

Lorsque le musulman se dresse face à une divergence entre savants, il est soit :

 

- Une personne de la masse

- Une personne capable d'accomplir un effort de déduction scientifique (Ijtihad)

- Un suiveur

 

Quant à la personne de la masse, c'est celui qui ne connait pas la preuve et qui ne connait pas la science.

 

Son obligation légale est d'interroger les gens de science.

 

Et lorsqu'il interroge un savant en qui il a confiance scientifiquement et religieusement, il lui est légalement obligatoire de prendre la Fatwa de celui qui lui émet, sauf si une personne en qui il a confiance l'informe que la parole de ce savant contredit le Quran, ou la Sounnah, ou le consensus, ou la logique saine.


A part ce cas précis, la doctrine de la personne de la masse est identique à la doctrine de celui qui lui émet une Fatwa.

 

Il lui est obligatoire de se conformer à sa parole et de la prendre, et il ne lui est pas permis de délaisser sa parole pour la parole d'un autre, sauf le cas évoqué (précédemment).

 

En revanche, si la personne est capable d'accomplir un effort de déduction scientifique et qu'il peut jeter un oeil sur les preuves, sur les différentes paroles et sur les divergences, son obligation est d'accomplir cet effort de déduction scientifique, de chercher à y voir plus clair sur le sujet et de suivre ce que lui indique son effort de déduction.

 

Cependant, s'il n'a pas atteint ce degrés lui permettant d'accomplir cet effort de déduction scientifique, il sera un cran au dessus de la personne de la masse et un cran en dessous de celui qui est capable d'accomplir l'effort de déduction, il est donc parmi les étudiants en science connaissant la preuve, il est nommé "suiveur".

 

Son obligation est de suivre le sujet/l'avis sur lequel la preuve lui a été éclaircie.

 

Traduit par Anas Abou Malik Al-Maimouni

 Publié par attamyiz.blogspot.fr

 

إذا وقف المسلم على خلاف للعلماء في مسألة، فلا يخلو؛

 إما أن يكون عاميًا
 وإما أن يكون مجتهدًا
 وإما أن يكون متبعــًا
فالعامــــــي: وهو الذي لا يعرف الدليل ولا يعرف العلم، واجبه شرعًا أن يسأل أهل العلم، فإذا سأل عالمـــًا يثق في علمه وفي دينه؛ لزمه شرعًا أن يأخذ بفتوى من أفتاه، ولا يخالفـه إلا إذا أخبره شخص يثق فيه أن كلام هذا العالم خلاف القرآن، أو السنة، أو الإجماع، أو القــياس الصحيح
فيما عدا هذا؛ مذهب العامي مذهب مفتيه، فالواجب عليه لزوم قوله، والأخذ به، ولا يجـــوز أن يترك قوله لقول أي إنسان، إلا في الحيثيات المذكورة
أما إذا كــــان الحـــال في الشخص أنه مجتهد ويستطيع النظر في الأدلة، وفي الأقوال، وفي الاختلاف؛ فالواجب عليه أن يجتهد، ويتبصر في المسألة، ويتبع ما دله عليه اجتهاده
أمــــا إذا لم يبلغ درجة الاجتهاد، فهو أعلى من العامي، ودون المجتهد، فهو من طلاب العلم يعرف الدليل، ويسمى متبعاً. فالواجب عليه أن يتبع المسألة التي تبين له دليلها

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية