compteur de visite

Catégories

20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 19:31
La prime de noël versée par la CAF en fin d'année (audio)

Questionneur :

 

Assalamu 'alaykum wa rahmatulLâhi wa barakâtuh

 

Des frères de France demandent sur ce qui est appelé chez eux la prime de Noël, c'est-à-dire que chaque fin d'année, l'état français donne à tout le monde une somme d'argent afin qu'ils puissent acheter des cadeaux pour l'événement de la fête de Noël, c'est-à-dire le fête de la naissance de Jésus fils de Marie chez les chrétiens d'après leur prétention.

 

Cette somme d'argent arrive donc directement dans le compte bancaire des gens et sachant que la commémoration de ces événements, événements propres aux non-croyants n'est pas permis, que devons-nous faire concernant cette somme ?

 

Est-il permis d'en manger ?

 

Est-il permis de construire les toilettes de notre mosquée ou un endroit pour les ablutions ou de construire une école pour les enfants ?

 

Réponse :

 

Non.

 

Il incombe de s'en débarrasser. 

 

Questionneur :

 

Peuvent-ils s'en débarrasser en construisant les toilettes de la mosquée ou en construisant une école pour les enfants ?

 

Réponse :

 

Oui.

 

 

Oui, ils s'en débarrassent dans n'importe quel endroit en dehors de ce qui est mangé et bu uniquement.

 

Ils s'en débarrassent dans vraiment n'importe quel endroit en dehors de ce qui se mange et se boit.

 

C'est comme cela, bârak Allâhou fik.

 

Questionneur :

 

Notre Cheikh, nous avons lu d'une fatwa du comité permanent des grands savants qu'on ne doit pas profiter d'un argent obtenu par des voies illicites :

 

"Et celui qui s'est repenti et qu'il possède des biens qu'il a obtenus par des voies illicites comme l'intérêt usuraire et les jeux de hasards, et la vente des denrées illicites comme le vin et le porc, alors il lui est obligatoire de se débarrasser des ces biens en les mettant dans les projets d'utilité générale comme la réparation des routes ou les toilettes, ou il les partage entre les besogneux et il ne garde rien de ces biens avec lui et ne tire aucun profit de ceux-ci; car ils sont de l'argent illicite, ils ne renferment aucun bien, et ce qui est exigé dans le fait de se repentir de ces biens est qu'il s'en débarrasse et s'en éloigne, et se tourne vers autre qu'eux parmi ce dont on tire profit."

(Fatwa numéro 19134)

 

Cette somme d'argent de l'état français pour l'occasion de la fête de Noël rentre-t-elle donc dans ces biens illicites mentionnés plus haut et à ce moment-là il ne leur serait pas permis d'en jouir comme le fait d'acheter des habits pour eux-mêmes ou pour leur enfants ?

 

Réponse :

 

Oui. 

 

Questionneur :

 

Bârak Allâhou fik notre Cheikh, me permettez-vous de propager ?

 

Réponse :

 

Oui.

     

Questionneur :

 

Pardonnez-moi notre Cheikh, j'ai certes commis une erreur dans la question.

 

Certains frères m'ont certes averti que cette somme sur laquelle je vous ai questionné n'est donnée qu'aux pauvres et nécessiteux qui remplissent les conditions en France et non à tout le monde comme je vous avais informé précédemment.

 

Et ils demandent, du fait qu'ils sont des nécessiteux, s'ils étaient en droit qu'ils s'en débarrassent pour eux-mêmes comme en payant les factures d'électricité ou de gaz ou l'essence de la voiture ou leurs dettes ou autre que cela en dehors de ce qui est mangé ou bu ?

 

Réponse du Cheikh :

 

Il n'y a pas de mal. 

 

Questionneur :

 

Bârak Allâhou fikoum.

Traduit par Mika'il Al Martiniky

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Zakarya Ibn Chou'aîb Al'Adany - الشيخ زكريا بن شعيب العدني

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Fêtes en islam - vendredi et fêtes innovées