compteur de visite

Catégories

18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 13:00
Faites miséricorde à Alep ! (audio-vidéo)

Au nom d’Allâh et la louange est à Allâh et que la prière et la salutation soient sur le messager d’Allâh Muhammad صلى الله عليه وسلم d’une salutation abondante.

 

Le Très Haut a dit (traduction rapprochée) :

 

"Et cramponnez vous à la corde d’Allâh tous ensemble, et ne vous divisez pas et mentionnez le bienfait d’Allâh sur vous, lorsque vous étiez des ennemis, puis il unissa vos cœurs, puis vous devinrent par Sa grâce des frères et vous étiez au bord d’un précipice de feu, alors Il vous en sauva, c’est ainsi qu’Allâh montre Ses signes, peut être atteindrez- vous la piété" (Sourate Al Imran)

 

Je dis : Allâh Exalté nous a ordonné de nous cramponner au Livre (Le Coran)  et à la Sounnah et de se cramponner sur ce quoi était Muhammad صلى الله عليه وسلم lui et ses compagnons.

 

D’imiter ce sur quoi étaient les compagnons du prophète صلى الله عليه وسلم Abou Bakr, Omar, Uthman, Ali qu’Allâh les agrée tous.

 

Cette méthodologie divine qui nous est provenue d’Allâh Exalté et glorifié est la voie pour la réussite, et la voie pour la victoire ainsi que pour l’honneur ici-bas et dans l’au-delà.

 

Et sur ce principe et méthodologie nous nous conformons et nous n’innovons pas.

 

Et c’est ainsi que j’ai souhaité parler aujourd’hui d’un sujet très important, sur des frères, nos frères en Syrie !

 

Et le présent discours sera intitulé : "Faites miséricorde à Alep"

 

Je dis : Alep était une ville stable et pacifiée et ceci même des mois après l’émergence des troubles dans les autres régions et l’appel à la révolte.

 

Et beaucoup de régions Syrienne étaient confrontées à des troubles, manifestations et accrochages.

 

Alep était restée sûr et en paix, emplie de ses mosquées, de ses fabriques, marchés, champs, écoles, universités.

 

Les gens à Alep étaient en sûreté et sécurité, puis sont venus ceux qui ont reprochés à ces gens...

 

Ils incitaient les jeunes au trouble, à la manifestation et à l’affrontement.

 

Puis un groupe est venu incitant aux manifestations et à l’affrontement vigoureux, usant des émotions pour se faire invitant à la méthodologie des khawârarij.

 

Puis la situation s’est transformée en un affrontement armé.

 

Ils se sont infiltrés par étape dans leurs incitations à la violence, partant du nord d’Alep et de ses faubourgs.

 

Puis l’affrontement armé a débuté (dans Alep) et les troubles occurrèrent ainsi que les épreuves.

 

Le sang se déversa alors, ainsi que le carnage !

 

Jusqu'à ce que la situation en arrive à ce sur quoi nous sommes aujourd’hui...

 

Ils sortirent finalement d’Alep et la désertèrent, entre ses morts, son hécatombe et son sang (déversé).

 

Et il n'y a de puissance ou de force qu’en Allâh !

 

Par Allâh je me souviens de la parole de l’érudit savant Cheikh Muqbil Al Wâdi’y du Yémen.

 

Il prononça ces paroles il y a près d’un quart de siècle !

 

Qu’a-t-il dit ?

 

Prêtez attention à ces propos...

 

Il dit dans son ouvrage Fada’ih wa Nasa’ih à la page 105 :

 

"Nous n’appelons certes pas aux révoltes ni aux soulèvements.

 

Car par Allâh nous n’aimerions pas qu’une révolte éclate en Iraq car elle sera la cause du déversement du sang des musulmans.

 

Et nous n’aimerions pas qu’il y ait un soulèvement en Lybie car la répercussions seront affligées aux plus faibles.

 

Et également nous n’aimerions pas qu’il y ait un soulèvement en Syrie car les répercussions seront affligées aux musulmans."

 

Allâh Akbar !

 

Regarde donc la prédication des savants !

 

Regarde la prédication des gens de la Sounnah !

 

Non celle des enfants de ces thèses étrangères et de ses prétendus partis politiques islamiques.

 

Regarde la parole de cet illustre savant, comment il a parlé de cette situation avec clairvoyance 25 ans auparavant !

 

Nous n’incitons pas à la rébellion, c’est à dire nous les gens de la Sounnah, les suiveurs d’Abou Bakr, Omar, Uthman et Ali .

 

Nous n’incitions pas à la révolte, ni aux soulèvement il dit :

 

"Par Allâh nous ne voulons pas de révolte en Iraq car elle sera la cause du déversement du sang des musulmans.

 

Et nous n’aimerions pas qu’il y ait un soulèvement en Lybie car la répercussions seront affligées aux plus faibles.

 

Et également nous n’aimerions pas qu’il y ait un soulèvement en Syrie car les répercussions seront affligées aux musulmans"

 

Observe donc la position !

 

La position sunnite, issue des deux livres, et de la méthodologie des sahaba.

 

Observe donc la position !

 

La position sunnite, issue des deux révélations, et de la méthodologie des sahaba.

 

Observe donc !

 

C’est comme s’il était parmi nous qu’Allâh lui fasse miséricorde, qu'Allâh lui fasse miséricorde…

 

Il dit :

 

"Nous n’aimerions pas qu’il y ait un soulèvement en Syrie car les répercussions seront affligées aux musulmans"

 

D'où est parvenue cette vision clairvoyante à Cheikh Muqbil ?

 

Et cette citation et nomination ?

 

C’est certes une vision de ceux dont Allâh a ouvert le chemin du savoir du Coran et de la Sounnah selon les sahaba.

 

Quant aux enfants des appels aux partis politiques dit "Islamiques", ils contredisent ceci.

 

Car ils ne se sont pas basés sur des fondements de la croyance sunnite consignés par les savants.

 

Dans l’exposition de la vérité et de la saine croyance qui n’est autre que la voie à l’attachement.

 

Comme l’a dit Le Très-Haut (traduction rapprochée) :

 

"Et cramponnez vous au câble d’Allâh tous ensemble"

 

Qui n’est autre que l’attachement aux deux révélation (Coran et Sounnah) selon la compréhension des augustes compagnons.

 

Je dis, dans cette position :

 

"Faites miséricorde à Alep !

Oui !

Faites lui miséricorde !

Faites lui miséricorde par Allâh !"

 

Et je dis :

 

Il est en la possibilité de chaque musulman, des quatre coins du monde, qu’il abonde en invocations et qu’il tende une main solidaire pour aider ses frères à Alep et en Syrie.

 

Et qu’il use de tous les moyens légiférés pour repousser les troubles.

 

Ô Musulman, accentuons donc nos invocations pour nos frères en Syrie.

 

Ô Allâh, je te demande par ton Nom le plus Sublime, qui lorsqu’il est invoqué Elevé Soit-Il Il exauce.

 

Et je demande à Allâh Le Très-Haut par Ses très Hauts Noms et Attributs.

 

Qu’Il fasse miséricorde à mes frères en Syrie par Sa miséricorde et son indulgence Exalté Soit-Il.

 

Et Allâh est certes le plus Clément des Miséricordieux.

 

Et je demande à Allâh Exalté et Glorifié Soit -Il qu’Il préserve les gens d’Alep et du Châm et Il est le meilleur des protecteurs.

 

Ô Allâh, je te demande de secourir mes frères opprimés à Alep et en Syrie.

 

Hâte également leurs secours, par Ta Volonté et Ta Puissance.

 

Retranscrit par Oum Zakarya

Traduit et publié par Jannah Télévision - jannahtv.fr

Cheikh Mohammad Outhmân Al-'Anjari - الشيخ محمد عثمان العنجري

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار