compteur de visite

Catégories

1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 16:27
Les vertus et excellence des dix dernières nuits du Ramadân (audio)

 

(Le Cheikh حفظه لله a commencé avec khutbatul hâjah puis a continué...)

 

Chers frères bien-aimés, ceux qui nous écoutent aujourd'hui et ceux qui ne nous écoute pas encore, ceux que nous aimons pour l'amour d'Allâh سبحانه وتعالى et ceux qui se rassemblent avec nous sur la bonne 'Aqidah qui est pure et exempt de polythéisme.

 

Chers frères, avant de débuter ma conférence qui est sur les vertus des dix dernières nuits du Ramadân, il est indispensable que nous nous arrêtions ici pour louer Allâh pour Ses grandes bénédictions et la première, la plus élevée et la meilleure de ces bénédictions est : La guidée d'Allâh et d'être sur le Tawhid et loin de tout actes de shirk (polythéisme) ou bid'a (innovation). 

 

Cela nécessite également que nous louons Allâh autant que nous le pouvons parce que nous voyons et entendons le monde autour de nous plonger dans l'ignorance et l'égarement en étant loin de la religion et du suivi de Muhammad, l'honorable Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et nous voyons le monde loin de suivre l'honorable Qur'an, le Puissant Qur'an, le Livre d'Allâh qu'Il a révélé à Son Prophète, Muhammad صلى الله عليه وسلم وسلم notre Prophète qui est venu à nous avec la religion droite - la religion pure et propre.

 

Notre Prophète qui était le sceau de tous les prophètes et messagers et le sceau de tous les messages d'Allâh jusqu'au jour de l'Heure et l'au-delà est établi, sans changement et sans aucune déviation, et la louange est à Allâh. 

 

Pour toutes ces bénédictions, nous devons remercier Allâh.

 

Et le deuxième point, je loue mes frères qui sont en charge de ces activités et ceux qui ont de bonnes pensées au sujet de nous, au point qu'ils nous accueillent pour donner une conférence.

 

Je demande à Allâh de nous donner à tous la sincèrité, d'accepter nos actions et nous donner la sincérité dans nos paroles, ainsi que nos actions, et (qu'Allâh) bénisse nos actions dans tout que ce soit le jeûne, la prière, la charité et l'appel à Allâh.

 

Je demande à Allâh de libérer nos cous et vos cous et le cou de tous nos pères et mères et ceux qui sont morts sur le Tawhid (l'unicité d'Allâh) et l'Islâm, du feu de l'Enfer.

 

Chers musulmans, les vertus du mois de Ramadân ne vous sont pas cachées et ne vous sont pas cachées les bénédictions du mois de Ramadân dans lequel Allâh a révélé le Qur'an.

 

Chers frères et sœurs, chers bien-aimés, maintenant nous entrons dans notre sujet qui est les vertus et les bienfaits de la dernière dizaine de Ramadân, y compris Laylatul Qadr.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم augmentait ses actes d'adorations au mois de Ramadân.

 

Il صلى الله عليه وسلم avait l'habitude d'augmenter dans sa récitation du Qur'an.

 

Il صلى الله عليه وسلم revoyait l'ensemble du Qur'an à chaque Ramadân avec Jibril عليه سلام.

 

Au cours des vingt premiers jours de Ramadân, il صلى الله عليه وسلم mélangeait sa nuit entre le sommeil et l'adoration, mais une fois que les dix derniers jours sont venus alors il augmentait son adoration d'Allâh سبحانه وتعالى au point qu'il ne dormait presque pas pendant les dix dernières nuits ; Et cela est bien sûr hors de la recherche de Laylatul Qadr qui, si vous attrapez ce soir-là, son adoration est meilleure que mille mois d'adoration. 

 

Et à partir de là, nous apprenons qu'il est des questions qui sont permises dans la religion d'Allâh en privilégiant les dix derniers jours de Ramadân en augmentant les actes d'adoration dans les dix dernières nuits.

 

Notre Prophète, notre modèle صلى الله عليه وسلم renonçait à toutes les questions de la vie d'ici-bas dans les dix derniers jours et faisait l'i'tikaaf dans sa mosquée. 

 

Il passait la totalité de son temps, vingt-quatre heures, dans la mosquée à se consacrer au dhikr, à l'adoration, la récitation du Qur'an, debout dans la nuit ou le jour en prière, en état de jeûne, et ainsi de suite.

 

Il se tenait aussi loin que possible des affaires de ce monde et tout ce qui l'occupait dans cette vie d'ici-bas si bien qu'il pouvait remettre l'une des questions de ce monde qu'après le mois de Ramadân, car il est une grande opportunité pour ceux à qui Allâh سبحانه وتعالى a donné le succès en etant sur l'adoration dans les dix derniers jours et des nuits de Ramadân.

 

Il est une grande opportunité pour ceux qui cherchent Laylatul Qadr, qu'Allâh accepte leurs actions, sur une telle grande nuit qui est égale dans l'adoration à plus d'un millier de mois ; Et si vous voulez compter, soit plus de quatre-vingt-trois ans d'adoration.

 

Aussi, qu'Allâh سبحانه وتعالى fasse Miséricorde à cette communauté - les musulmans -, Il nous a mentionné cette religion, nous a donné la religion qui est l'Islâm et Il nous a parlé des gens de l'Islâm et de notre Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم.

 

Comme 'Aishah رضي الله عنها quand elle a mentionné que le Prophète صلى الله عليه وسلم une fois les dix dernières nuit de Ramadân arrivées il se tenait debout la nuit, la majorité de la nuit ou toute la nuit, sauf pour une nécessité, il pouvait interrompre son adoration pour aller se nourrir et d'autres que cela.

 

Il صلى الله عليه وسلم réveillait également sa famille et cela nous montre qu'il est permis à l'homme de la maison de ne pas négliger sa femme et ses enfants, mais plutôt il doit essayer du mieux qu'il peut de les réveiller dans les dix dernières nuit de Ramadân et leur commander de se tenir éveillés dans ces nuits bénies.

 

Aussi 'Aishah رضي الله عنها mentionne que le Prophète صلى الله عليه وسلم resserait son izhar et serrer le izhar a ici deux significations qui sont autorisées d'être mentionner :

 

-Le premier, il est utilisé comme une métaphore pour quelqu'un qui se prépare à faire un travail lourd.

Il est utilisé comme une métaphore pour quelqu'un qui lutte et essaye aussi fort qu'il le peut d'adorer Allâh, parce que si un homme veut se lever la nuit ou si un homme est sur le point d'effectuer un travail physique, alors il sert son izhar autour de sa taille.

Et cela est un sens.

 

-Quant au second sens de serrage du izhar (encore une fois les deux significations sont autorisées à être mentionner) est qu'il n'a pas de relations sexuelles avec ses femmes dans les dix derniers jours de Ramadân

Ceci est de la voie de l'ijtihad dans l'adoration, pas dans le sens d'interdire quelque chose qu'Allâh a rendu licite pour l'homme dans les nuits de Ramadân

 

En outre, le Prophète صلى الله عليه وسلم était connu pour lutter dans ces nuits pour atteindre et attraper la grande récompense qui est Laylatul Qadr parce que si vous le faites comme il a été mentionné dans le Quran et la Sunna, qu'Allâh سبحانه وتعالى va libérer le cou ; C'est-à-dire Il va libérer des adorateurs précis du feu de l'Enfer cette nuit ou les protéger complètement même d'être touchés par le Feu de l'Enfer et ceci est une grande bonté et la bénédiction d'Allâh سبحانه وتعالى.

 

Chers frères et sœurs, chers bien-aimés, voici une question qui se rapporte à la façon de faire Salâtut Taraweeh ou comment faire Salâtul qiyaam. 

 

Je voudrais vous référer à un article écrit par notre honorable frère Cheikh Oussama al-'Utaybi حفظه لله qu'il a écrit dans la section du forum sur le site Sahab.net où il utilise les preuves sur la façon de faire de l'érudit 'Abdullah Ibn  Butayn رحمه لله. 

 

Il parle de la façon de faire tahajjud dans les dix dernières de Ramadân parce que certains de ceux qui appartiennent au minhaj salafi peuvent se restreindre eux-mêmes qu'à onze rak'ât dans les nuits de Ramadân.

 

Et bien sûr, ils peuvent avoir un problème avec ce qui se passe au  Haraam-Nabawiyy et Masjid-ul-Haraam - le fait qu'ils font vingt rak'ât dans les nuits de Ramadân et à la fin de la nuit, ils prie onze autres rak'ât. 

 

Certaines personnes peuvent avoir un problème avec cela.

 

Comme le Cheikh l'a mentionné dans son article avec toutes les preuves, et les quatre Madhahib ont mentionné que la matière en question est vaste et facile.

 

Certains d'entre eux ont mentionné oui, c'est vingt rak'ât, certains ont mentionné autre que cela, et certains ont mentionné oui, c'est  limité à seulement onze rak'ât dans la nuit.

 

Et je dis qu'il est meilleur pour le musulman de s'éloigner de tous les domaines de difficultés.

 

La question est facile et elle n' est pas si difficile.

 

J'ai vu l'érudit Cheikh Ibn Baz رحمه لله avec mes propres yeux, il est venu à la Salâtut Tarawih dans la mosquée du Prophète صلى الله عليه وسلم quand il vivait à Médine et donnait des cours à l'Université de Médine, il avait l'habitude de faire l'ensemble de vingt rak'ât derrière l'imam dans la mosquée du Prophète.

 

Mais je l'ai vu aussi quand il est allé à sa propre mosquée qui est dans la ville de Tâ'if.

 

Lorsque Ramadân a l'habitude d'être en été - parce que l'ensemble du gouvernement se déplace à la ville de Tâ`if en été - et le Cheikh Ibn Bâz رحمه لله était dans sa mosquée alors l'imam conduisant la prière ne faisait que huit rak'ât suivit de trois rak'ât de witr.

 

Il limitait à onze rak'ât total des Tarawih.

 

Voyez comment Cheikh Ibn Bâz, lorsqu'il était dans la mosquée du Prophète, il faisait vingt rak'ât et s'il était dans sa mosquée, il applique la Sunna comme elle est et faisait huit rak'ât suivi de trois rak'ât de witr, un total de onze rak'ât.

 

La question est facile et peu importe ce qui est vraiment nécessaire et ce que nous devons vraiment faire, ceci est ijtihad de lutter et adorer Allâh autant que possible dans ces nuits.

 

Donc, quiconque fait onze rak'ât et allonge sa récitation, ce qui signifie la récitation du Qur'an aussi longtemps qu'il le faudra alors qu'il est debout, puis il fait rukuh aussi longtemps que cela prend et fais sujoud aussi longtemps que cela prend, avec la manière dont le Prophète صلى الله عليه وسلم faisait c'est la Sunna comme mentionné dans le hadith de 'Aishah رضي الله عنها que le Prophète صلى الله عليه وسلم n'a jamais dépassé onze rak'ât dans la nuit.

 

Mais rappelez-vous comment le Prophète لى الله عليه وسلم faisait son rukooh et sa récitation et sa prosternation et ainsi de suite, en particulier dans les dix dernières nuits, il peut effectivement étirer ces onze rak'ât sur toute la nuit. 

 

En bref, nous ne voulons pas aller à l'extrême. 

 

Retour à l'article de Cheikh 'Utaybi حفظه لله qu'il a pris de Allaahmah' Abullah Ibn Butayn رحمه الله.

 

Nous revenons à l'objet de notre conférence téléphonique...

 

Cette question se rapporte à la générosité et les bénédictions de Laylatul Qadr dans lequel Allâh dit à son propos dans le Qur'an qu'(traduction rapprochée) : "en elle se distingue chaque question de la sagesse comme une commande pour vous."

 

En outre, Allâh l'a mentionné dans la sourate Al-Qadr.

 

Faites attention aux deux parties du versets nous l'avons mentionné (traduction rapprochée) : "en elle se distingue", révéle toutes les questions de la sagesse et la question qui a été révélée lors de la nuit du décret.

 

Les savants de tafsir ont mentionné qu'Allâh va révéler de la Table Préservée ce qui se passera dans l'année après la Nuit de Décret des questions de subsistance, les questions de bonheur et les questions de la vie et la mort ; Tout cela sera révélé de la Table préservée et donné aux anges en charge de ces questions à exécuter pour le reste de cette année. 

 

Allâh a donné un tel honneur de cette nuit-là que سبحانه وتعالى même si Il sait ce qui va arriver et qu'Il a déjà destiné cela dans la Table Préservée bien avant cette nuit-là, ce sera pris de cette Table préservée et donné aux anges qu'Allâh a mis en charge de l'exécution de ses commandes et qui sont occupés par les affaires des esclaves d'Allâh سبحانه وتعالى.

 

Ainsi, la Nuit de Qadr en elle se distingue et a révélé toutes les questions de la sagesse.

 

Chers frères, cela va être la dernière partie de ce cours téléphonique et nous avons vraiment besoin de plus d'actions que de paroles.

 

De la sagesse d'Allâh سبحانه وتعالى, est qu'Il nous a caché la nuit du décret et nous ne savons pas exactement quand elle va être dans les dix dernières nuits du mois de Ramadân.

 

Et Il سبحانه وتعالى révéla à Son Prophète صلى الله عليه وسلم exactement quand ce serait, et quand le Prophète صلى الله عليه وسلم sortit pour dire à ses compagnons exactement quand la nuit du décret sera, il a trouvé deux musulmans se disputant, ils lui demandèrent de juger entre eux jusqu'a ce qu'il soit occupé avec leur histoire et oublia exactement quelle nuit est la nuit du décret dans les dix dernières Ramadân.

 

Cela en soi indique et nous montre à quel point l'un était en désaccord avec l'autre au point de se battre parmi les musulmans, si bien que Allâh سبحانه وتعالى a enlevé la connaissance du jour exact de Laylatul Qadr dans les dix dernières nuits.

 

C'est une façon de voir les choses.


Une autre façon, au lieu de nous efforcer sur une nuit particulière, Allâh a facilité pour nous et l'a rendu disponible dans les dix dernières.

 

Maintenant, vous adorez Allâh, obtenez plus de récompense et de bénédictions dans la recherche de la nuit du décret des dix dernières de Ramadân.

 

Par conséquent, il est indispensable de nous efforcer durement et d'adorer Allâh autant que possible dans les dix derniers jours de Ramadân et les dix dernières nuits du Ramadân.

 

Pour vous, un peu de hadith du Prophète صلى الله عليه وسلم, parmi eux un hadith d'Ibn Abbas, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"dans la dernière dizaine de Ramadân (c'est à dire les dix dernières nuits)"

 

La nuit du décret peut être la première des dix derniers jours (à savoir la vingt et unième nuit) ou elle peut être la troisième des dix derniers jours (à savoir la vingt-troisième nuit) ou elle peut être la cinquième des dix derniers jours (à savoir la vingt-cinquième nuit) et ainsi de suite ; Ce qui signifie, les nuits impaires des dix derniers jours de Ramadân. Encore une fois, le vingt et unième, vingt-troisième, vingt-cinquième, vingt-septième et vingt-neuvième du Ramadân.

 

Et voici un autre hadith où le Prophète صلى الله عليه وسلم dit:

 

"Cherchez (recherchez) la nuit du décret sur les nuits impaires des dix dernières jours" 

 

A savoir le vingt et unième, vingt-troisième, vingt-cinquième, vingt-septième et vingt-neuvième.

 

Un autre hadith, le Prophète صلى الله عليه وسلم dit:

 

"Cherchez la nuit du décret dans le dix derniers jours de Ramadân."

Mentionné dans le Sahih al-Bukhari selon 'Aishah رضي الله عنها.

 

Un des savants des pieux prédécesseurs jura qu'elle est la vingt-septième nuit du mois de Ramadân, mais en général, nous devons apprendre les bénéfices et les récompenses des dix derniers jours de Ramadân, en particulier les dernières nuits impaires des dix derniers jours de Ramadân.

 

Il nous faut donc chercher ce soir-là et nous devons rechercher cette nuit, surtout dans les nuits impaires des dix derniers jours.

 

Nous devons faire autant de récitation que nous pouvons et autant de jeûne que nous pouvons et autant d'aumône que nous pouvons et ainsi de suite.

 

Des actions qui sont légiférées dans le Qur'an et la Sunna.

 

Allâh nous a informé à plusieurs reprises, à plus d'un endroit dans le Qur'an, au sujet de la nuit du décret et Il l'a choisi pour révéler le meilleur livre jamais révélé à l'humanité entre les mains de l'homme le meilleur jamais créé parmi les hommes.

 

Voilà le Qur'an qu'Il سبحانه وتعالى nous a dit a propos de  celui-ci (traduction rapprochée) :

 

"Nous l'avons fait descendre (le Qur'an) sur la nuit du Qadr (décret)".

 

Aussi, le hadith qui est mentionné dans Sahih al-Bukhari de Ubâdah Ibn as-Samit qui a dit (j'ai mentionné le hadith plus tôt, mais je vais vous en parler maintenant) :

 

"Le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم est sorti pour informer les gens au sujet de la date de la nuit du décret (al-Qadr).

Il est arrivé une querelle entre deux hommes musulmans.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit : "Je suis sorti vous informer au sujet de la Nuit d'Al-Qadr, mais tel et tel se sont querellés, donc les nouvelles à ce sujet m'ont été ôtées, et peut-être que cela est mieux pour vous. Donc, chercher dans le neuvième, le septième, ou le cinquième (des dix derniers jours de Ramadân)."

 

Ce hadith indique également comment est détestable en Islâm d'être en désaccord et discuter les uns avec les autrse ou se battre avec un autre. 

 

Se battre ou être en désaccord avec l'autre en tant que musulman, fut la raison pour laquelle fut ôtée la date précise de la nuit du décret.

 

Cela nous montre la sagesse d'Allâh سبحانه وتعالى dans le traitement de sa création pour spécifier les dix dernièrs jours de Ramadân.

 

Il est facile pour nous de faire autant d'actions qui plaît à Allâh dans ces dix derniers jours et nous sommes littéralement en besoin de plus d'actes que de paroles.

 

En conclusion, je demande à Allâh سبحانه وتعالى d'accepter nos actes et vos actions et nous sommes encore au début de ces dix derniers jours, il est donc indispensable de lutter de plus en plus et il est meilleur pour nous de rechercher cette nuit au cours des dix derniers jours de Ramadân.

 

Je demande à Allâh d'accepter nos actions et les vôtres et je demande à Allâh سبحانه وتعالى de rétablir la sécurité et de la sécurité sur les musulmans et les rendre tous unis comme un seul corps et je demande à Allâh سبحانه وتعالى de détruire et enlever le mal des râfidhah dont Cheikh ul-Islam رحمه لله, il y a plus de huit cents ans a déclaré : 

 

"Le mal des râfidhah est pire que le mal des juifs et les chrétiens"

 

Et Al-Qahtâni al-Andalusi d'Espagne a mentionné dans sa poésie:

 

"Ar-râfidhah est plus mauvais que le nombre de cailloux sur la face de cette terre.

Ar-râfidhah est encore pire que chaque homme et chaque djinns."

 

Et maintenant, nous devons oublier le danger des chrétiens et des juifs parce que nous sommes confrontés au danger des râfidhah, ceux qui sont prêts à mourir pour répandre leur religion corrompue qu'ils prétendent être l'Islâm mais l'Islâm est innocent et de désavoue d'eux, l'Islâm n'a rien à voir avec les râfidhah.

 

Nous demandons à Allâh سبحانه وتعالى de donner la victoire aux gens de la Sunna en Syrie comme Allâh سبحانه وتعالى leur donnera la victoire contre les râfidhah parce qu'ils sont debout face aux râfidhah.

 

Il est de votre devoir à tous d'invoquer Allâh سبحانه وتعالى et de faire des invocations à Allâh pour qu'Il donne la victoire à nos frères et sœurs du peuple de la Sunna en Syrie et les aide et aider autant que vous le pouvez.

 

Et rappelez-vous qu'Allâh est proche et à proximité et il peut entendre votre invocation.

 

Et nous sommes certains, nous sommes sur la certitude que la nation syrienne, la nation syrienne sunnite a résisté contre le râfidhah et contre la nusayriyyah et contre leur président qui est un nusayri qui se jeta dans les bras de l'Iran et est devenu un jouet entre les mains des dirigeants de l'Iran.

 

Il est devenu un captif pour les iraniens.

 

Ils lui font faire ce qu'ils veulent.

 

Même s'il voulait quitter la Syrie maintenant, il ne le pourrait jamais parce qu'ils veulent l'utiliser jusqu'à la dernière goutte de sang qu'il a en lui.

 

Maintenant, il n'a pas le choix de quoique ce soit, mais plutôt il suit les commandes de la râfidhah de l'Iran et il est comme eux.

 

Il est mauvais et ne fait rien, mais causant le mal sur la terre.

 

Il est tout comme son père, peut-être plus mauvais que son père et son père était plus mauvais que lui et peut-être vice-versa.

 

Je demande à Allâh d'accepter toutes nos actions dans ce mois béni et je demande à Allâh de nous faire terminer ce mois-ci comme si nous étions juste nés, clairs et purs de tout péché.

 

Nous vous disons, nous demandons à Allâh de vous bénir avec le bien dans chaque Ramadân et vous bénisse avec le bien dans chaque 'Eid.

 

Traduit par Umm Amatirrahman

Publié par Oummi&Moi 

Cheikh Mohammad Ibn Rabi' Al Madkhali - الشيخ محمد بن ربيع المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام