compteur de visite

Catégories

2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 18:46
Bien réfléchir avant de parler d'une question religieuse ou de rapporter une information (audio-vidéo)

 

Et les étudiants en sciences religieuses ont besoin de craindre Allâh avec leurs langues, car certes la parole de l'étudiant en sciences religieuses n'est pas comme la parole émanant d'une personne faisant partie des gens de la masse ; Que ce soit ce qu'ils (les étudiants en sciences religieuses) évoquent comme jugements religieux ou bien ce qu'ils rapportent comme informations.

 

Et certes l'étudiant en sciences religieuses peut rapporter l'information en se précipitant sans prendre son temps et cela sera la cause du désordre et Allâh sait cela.

 

Et cela peut éloigner beaucoup de bien et être la cause de beaucoup de mal.

 

Et c'est pour cela, Ô mes frères, nous les étudiants en sciences religieuses avons grand besoin de ne pas nous précipiter dans ce que nous disons comme paroles et dans ce que rapportons comme informations.

 

Et que nous ne rapportons pas d'informations sans en être certains (que l'information est vraie) et être certains qu'il nous est autorisé d'en parler.

 

Je l’ai déjà dit précédemment, si la personne désire parler il faut absolument qu'il fasse très attention à trois choses :

 

La première chose : Que sa parole soit une vérité en elle-même.

La deuxième chose : Que sa parole soit une vérité dans son intention.

La troisième chose : Que sa parole soit une vérité dans ce qui va en découler.

 

Et sans tous cela, alors qu'il se taise (en ne commençant même pas à parler).

 

Que cela soit une vérité en elle-même… C'est à dire qu'il sait que la parole qu'il dit est correct, si cela concerne la science religieuse il sait que cela est correct et si sa parole concerne les informations qu'il 'il sait qu'elles sont réels (les informations soient vrai).

 

Et qu'elle soit une vérité dans son intention... Qu’Allâh sache du coeur de cette personne que cette personne désire de par cela (de par sa parole) le visage d'Allâh.

 

Et cela que ce soit ce que la personne dit comme étant de la science religieuse ou bien ce qu'il rapporte comme information.

 

Et si il constate que venant de son coeur il ne désire pas par cela (par sa parole) le visage d’Allâh, alors qu'il s'arrête.

 

Une personne peut rapporter une information, il met comme intention en faisant cela le bon conseil pour la communauté, il est alors sur le bien.

 

Un autre individu peut rapporter la même information et mettre pour intention de porter atteinte à l'honneur de son frère ou bien mettre la discorde entre deux personnes ou bien autre chose que ceci, il sera alors de par cela pêcheur.

 

Il faut donc bien faire attention à ce qui est dans le coeur.

 

Et que cela soit une vérité dans ce qui va en découler...

 

Que la parole aboutisse au bienfait légiféré qui est espéré.

 

Si la parole aboutit à un méfait, il est certes interdit de la rapporter.

 

Si la parole aboutit à un méfait et elle n'aboutit pas au bienfait légiféré qui est espéré il est interdit de la prononcer et il est également interdit d'en informer si cela est une information.

 

Et ceci fait partie des choses importantes auxquelles le musulman de manière général doit porter attention et auxquelles particulièrement l'étudiant en sciences religieuses doit porter attention, et combien de gens sont atteint par la précipitation...

 

Certaines personnes sages disent :

 

Avant, les hommes réfléchissaient puis ensuite ils parlaient

Maintenant, les hommes parlent et ensuite il réfléchissent

 

Traduction abou Jabir

Publié par 3ilmchar3i.net

Tiré du cours de Cheikh

قواعد في المعاملات المالية - الدرس الرابع

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية