compteur de visite

Catégories

1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 20:32
Certains étudiants en science sont devenus des empêcheurs sur le chemin du bien (audio-vidéo)

Il ne convient pas à ce que les étudiants en science se précipitent à désavouer leurs frères jusqu’à avoir appris, c’est à dire avoir pris connaissance de cette affaire : Est-ce que cela fait partie de ce qui doit être désavoué ou non.

 

Aujourd’hui, dans certains pays, certains étudiants en science sont devenus des coupeurs de routes.

 

Il m’est venu un étudiant en science européen qui a étudié à l’université islamique et il continue d’étudier dans les établissements d’enseignement supérieur.

 

Il dit : "Je me rends auprès de mon peuple d’où je suis originaire. Ils ne sont pas musulmans et je les appelle à l’Islâm. Et je leur expose les bienfaits de l’Islâm. Certains de mes frères me blâmèrent alors. Et ils dirent : "Toi,tu veux te mettre en avant"".

 

Cela est un blocage du chemin du bien.

 

Et par Allâh que leur réprobation est blâmable et qu’il est obligatoire de réprouver leur blâme.

 

Par contre, il ne lui est pas permis (à celui-ci qui veut enseigner le bien) d’amener des choses de lui-même ou de se mettre en avant pour l’enseignement alors qu’il n’est pas qualifié (à enseigner).

 

Mais plutôt toute chose se fait avec mesure.

 

 Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية