compteur de visite

Catégories

1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 16:21
Parler sur celui qui commet la fornication, ou délaisse la prière, ou rompt son jeûne pendant le mois de ramadân (audio)

 

Question :

 

Est-ce que le fait de parler sur celui qui commet la fornication, ou délaisse la prière, ou rompt son jeûne pendant le mois de ramadân, est considéré comme de la médisance ?

 

Réponse :

 

Il n'y a pas de médisance envers celui qui commet un péché ouvertement.

 

Il est obligatoire de réprimander celui qui ne prie pas, on l'évoque par son manquement, on met en garde contre lui, on le boycott, on ne répond pas à son invitation et on ne le visite pas, on ne va pas le voir non plus lorsqu'il tombe malade jusqu'à ce qu'il se repente à Allâh عز وجل.

 

Il en est de même avec celui qui commet ouvertement la turpitude au sein des gens, en s'adonnant à la fornication, en consommant de l'alcool.

 

Tout ces péchés apparents justifient que l'on blâme le coupable, qu'on s'éloigne de lui et qu'on l'éduque.

 

Et le pire de ceux-ci est le délaissement de la prière, c'est de la mécréance : De la mécréance majeure, même si l'individu ne renie pas son caractère obligatoire, selon l'avis le plus authentique des savants, en raison de la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«Le pacte qu'il y a entre eux (les polythéistes) et nous est la prière, celui qui la délaisse à mécru.»

 

Mais s'il la renie, alors il est mécréant à l'unanimité des musulmans.

 

Les savants ont expliqué que celui qui s'adonne aux péchés ouvertement mérite le boycottage,.

 

Et certes le Prophète صلى الله عليه وسلم a boycotté trois compagnons qui s'étaient absentés du champs de bataille sans motif valable, le Prophète صلى الله عليه وسلم les a donc boycottés, ainsi que le reste des compagnons, et cela pendant cinquante nuits, jusqu'à ce qu'ils se repentent et qu'Allâh accepte leur repentir.

 

Il n'est pas permis aux musulmans d'être laxistes vis-à-vis de celui qui délaisse la prière, ils doivent obligatoirement le boycotter et faire tout leur possible pour qu'il soit guidé et qu'il se réforme.

 

S'il ne se corrige pas, le gouverneur devra impérativement le sommer de se repentir et s'il ne se repent pas il sera exécuté après être passé devant un tribunal (ou l'entité qui représente la justice à la place), il est invité au repentir pourvu qu'il se réforme.

 

Il n'est pas permis de fermer les yeux sur des gens qui sont connus pour avoir délaissé la prière alors qu'ils prétendent l'islâm.

 

Il en est de même pour ceux qui s'adonnent ouvertement aux péchés, comme la consommation d'alcool, l'intérêt usuraire, les jeux de hasard, et tout ce qui s'apparente à cela parmi les péchés apparents qu'il faut obligatoirement réprimer, et pour lesquels il faut appliquer une sentence lorsque le péché en contient une, comme l'alcool.

 

Sinon on l'éduque et on le blâme de façon à le faire cesser lorsque le péché n’entraîne pas de sentence, comme les jeux de hasard, l'intérêt usuraire, etc.

 

Car ceci fait partie des causes permettant la réforme des musulmans, la réforme de la société, la dissimulation des actes répréhensibles et la propagation des actes méritoires.

 

Mais si les gens les laissent sans les empêcher, le blâmable va se répandre, le mal devenir apparent et la société sera corrompue.

 

Et il n'y a de force et de puissance qu'en Allâh, nous Lui demandons qu'Il nous protège et nous préserve.

 

 Traduit par la page AlFirqatou An-Najiyatou 

 

من أظهر المعاصي لا غيبة له

هل الكلام في عرض الشخص الذي يزني، أو يترك الصلاة، أو يفطر في رمضان، يكون من الغيبية أم لا؟

من أظهر المعاصي لا غيبة له, من لا يصلي يجب أن ينكر عليه ويذكر بعيبه ويحذر منه, ويهجر ولا تجاب دعوته ولا يزار, ولا يعاد إذا مرض حتى يتوب إلى الله- عز وجل-, وهكذا من أظهر الفواحش بين الناس, بالزنا جهرة بين الناس, أو شرب الخمر كل هذه المعاصي الظاهرة يستحق صاحبها الهجر, والإنكار, والتأديب, وأعظمها ترك الصلاة فإنه كفر وكفر أكبر وإن لم يجحد وجوبها فهو كفر أكبر في أصح قولي العلماء لقول النبي - صلى الله عليه وسلم

(العهد الذي بيننا وبينهم الصلاة فمن تركها فقد كفر)

أما إن جحد الوجوب كفر بإجماع المسلمين, وبين أهل العلم أن من تجاهر بالمعاصي يستحق الهجر, وقد هجر النبي - صلى الله عليه وسلم - ثلاثة من الصحابة تخلفوا عن الغزو بغير عذر شرعي, فهجرهم النبي - صلى الله عليه وسلم - وهجرهم الصحابة خمسين ليلة حتى تابوا وتاب الله عليهم, فلا يجوز للمسلمين أن يتساهلوا مع تارك الصلاة بل يجب أن يهجروه ويجتهدوا في أسباب هدايته فإن اهتدى وإلا وجب على ولي الأمر أن يستتيبه فإن تاب وإلا قتل عن طريق المحكمة الشرعية وما يقوم مقامها استتابته لعله يرجع لعله يتوب, ولا يجوز إهمال الناس إذا عرفوا بأنهم قد تركوا الصلاة وهم يدعون الإسلام, وهكذا من تظاهر بالمعاصي في شرب الخمر, أو الربا, أو القمار أو ما أشبه هذا من المعاصي الظاهرة يجب أن يمنع من ذلك, وأن يقام عليه الحد إذا كانت المعصية فيها حد كالخمر, أو يؤدب ويعزر بما يردعه إذا كانت المعصية لا حد فيها, كالقمار, والربا ونحو ذلك؛ لأن هذا من أسباب صلاح المسلمين, ومن أسباب صلاح المجتمع, ومن أسباب اختفاء الرذائل وظهور الفضائل, وإذا ترك الناس من غير ردع انتشرت المنكرات وظهرت الشرور, وفسد المجتمع ولا حول ولا قوة إلا بالله ونسأل الله السلامة والعافية. بارك الله فيكم

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب