compteur de visite

Catégories

13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 11:59
Faut-il faire les ablutions après l'accomplissement du bain rituel (الغسل) ? (audio)

 

Question :

 

Le bain rituel (al-ghusl) suffit-il ou bien faut-il faire les ablutions après son accomplissement ?

 

Réponse :

 

Je dis, le bain rituel (al-ghousl) est de deux types :

 

-un bain rituel (al-ghousl) qui enlève la souillure (al-hadath)

-et un bain rituel (al-ghousl) qui n'enlève pas la souillure (al-hadath)

 

Le bain rituel (al-ghousl) qui en enlève la souillure est le bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba) et également le bain rituel de purification après les règles et les lochies.

 

Et le bain rituel (al-ghousl) qui n'enlève pas la souillure comme par exemple le bain rituel du vendredi (ghousl al-joumoua).

 

Il n'enlève pas la souillure mais il est juste pour la propreté (propreté le jour du vendredi).

 

Concernant le bain rituel qui n'enlève pas la souillure, l'avis sur lequel s'est positionné la majorité des savants, et c'est cela qui correct, est : Qu'il ne suffit pas pour ne pas faire les ablutions après lui, sauf si on a accompli les ablutions avant lui et qu'un anulatif des ablutions ne s'est pas produit après lui.

 

Le bain rituel (al-ghousl) qui n'enlève pas la souillure comme par exemple le bain du vendredi, suffit-il pour ne pas faire les ablutions ?

 

L'avis prépondérant est qu'il ne suffit pas pour ne pas faire les ablutions après lui, sauf si on accomplit les ablutions avant lui (avant le ghousl) avec l'intention des ablutions et qu'il ne se produit pas un annulatif des ablutions après les avoir faites ; Donc ces ablutions-ci lui suffisent.

 

Quant au fait de ne pas faire les ablutions du tout de base : laver sa tête, laver son corps avec l'intention du bain rituel du vendredi ou bien avoir fait les ablutions mais les avoir perdu pendant l'accomplissement du bain rituel, donc dans ce cas, il est obligatoire de faire les ablutions après le bain rituel (al-ghousl)

 

Pourquoi donc ?

 

Car ici nous ne trouvons pas ce qui enlève la souillure afin que nous disions ce qui enlève la grande souillure enlève également la petite souillure.

 

Et aussi car les preuves qui indiquent que le bain rituel suffit pour ne pas faire les ablutions après lui concernent le bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba) et il n'est pas correct de pratiquer l'analogie (al-qiyas) concernant le bain rituel du vendredi par exemple (ghousl al-joumoua) sur le  bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba) et cela à cause de la différence : Le bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba) enlève la souillure tandis que le bain rituel du vendredi (ghousl al-joumoua) n'enlève pas la souillure.

 

Maintenant, si le bain rituel (al-ghousl) enlève la souillure, comme par exemple le bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba) ou bien le bain de purification après les règles et les lochies, alors il y a plusieurs cas :

 

Le premier cas

 

La personne accomplit les ablutions au début du bain rituel (al-ghousl) avec l'intention des ablutions, ensuite il n'y a aucun annulatif des ablutions qui se produit jusqu'à ce qu'on finisse d'accomplir le bain rituel (al-ghousl).

 

Dans ce cas, il n'est pas demandé de faire les ablutions après le bain rituel (al-ghousl) et tout le monde est en accord sur cela, car la personne est en état d'ablution.

 

Le deuxième cas

 

La personne n'accomplit pas les ablutions ou bien elle accomplit les ablutions mais il survient un annulatif des ablutions pendant le bain rituel (al-ghousl), et la personne a mis comme intention en faisant le  bain (al-ghousl) à la foi le bain rituel (al-ghousl) et les ablutions.

 

Il a mis comme intention en faisant le bain rituel (al-ghousl) à la fois le grand bain rituel et les ablutions.

 

Concernant ce cas ci d'après la majorité des savants de l'époque des pieux prédécesseurs ainsi que ceux venu après eux, cela suffit pour ne pas faire les ablutions (après le bain rituel al-ghousl).

 

Et  il n'est pas obligatoire de faire les ablutions après le bain rituel.

 

Le troisième cas

 

La personne a mis seulement l'intention du bain rituel (al-ghousl), il a mis l'intention du bain rituel sans mettre l'intention des ablutions.

 

Dans ce cas ci, pour les  Hanbalites  cela ne suffit pas pour ne pas faire les ablutions (après le bain rituel).

 

Cependant pour la majorité des savants et c'est l'avis de l'imam Ahmed selon une version rapporté de lui ainsi que l'avis pour lequel a opté sheikh al Islam ibn Tamiya qu'Allah lui fasse miséricorde.

 

Cet avis est que si la personne a mis comme intention la grande souillure ceci suffit pour ne pas faire les ablutions (après le bain rituel al-ghousl).

 

Donc si il a accompli le bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba) il ne lui est pas obligatoire de faire les ablutions.

 

Bien...

 

Pourquoi donc ?

 

Ils (les savants de cet avis) ont dit premièrement car Allah, exalté soit-il, a dit (traduction rapprochée) :

 

"Ô les croyants ! N´approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu´à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous êtes en état d´impureté (pollués) - à moins que vous ne soyez en voyage - jusqu´à ce que vous ayez pris un bain rituel." (sourate les femmes verset 43).


Ils ont dit Allah a rendu l'approche de la prière possible si nous faisons  le bain rituel (al-ghousl) ; Cela indique donc que si la personne accomplit le bain rituel elle lui est autorisée d'approcher la prière et Allah ne lui a pas ordonné d'accomplir les ablutions après le bain rituel.

 

Cela indique donc que le bain rituel de la grande souillure suffit (ghousl al-janaba).


Également ils ont dit qu'il est parvenu de Aïcha رضي الله عنها que :

 

"Le Prophète عليه الصلاة و السلام ne faisait pas les ablutions après le bain rituel."

Ceci a été rapporté par les cinq.

Rapporté par l'imam Ahmed et par les quatre de la sounan.

Et Cheikh al-Albani l'a rendu authentique.

 

Ils ont dit, tout ceci indique que celui qui a accompli le bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba), il ne lui est pas obligatoire de faire les ablutions après lui (après le ghousl), car celui-ci, le bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba) lui suffit.

 

Et ceci est la parole prépondérante, et Allah est plus savant.

 

Celui qui a accompli le bain rituel de la grande souillure (ghousl al-janaba) qu'il ait fait les ablutions avant ou qu'il ne les ait pas fait, qu'il mette l'intention d'enlever, de par ce bain rituel, les deux souillures ensemble (petite et grande) ou bien qu'il mette seulement l'intention d'enlever la grande souillure (al-janaba).

 

Cela lui suffit pour ne pas faire les ablutions après le bain rituel, car la petite purification entre sous la grande purification et ce qui enlève la grande souillure enlève également la petite souillure.

 

Ceci est l'avis prépondérant, et Allah est plus savant.

 

Également, certains parmi les gens de science, ont ramené comme quoi il y aurait le consensus sur cette questions-là ; Ibn 'Abdelbar رحمه الله a ramené qu'il y a le consensus sur cela, que si la personne accompliT le bain rituel (al6ghousl) et que l'eau atteint tout son corps, il ne lui est pas imposé de faire les ablutions, (après le bain rituel al-ghousl).

 

Malgré tout, le consensus ici (l'affirmation du consensus) est un point à discuter de par la divergence présente, la divergence connue sur cette question relative.

 

Cependant l'avis prépondérant est ce que nous avons évoqué et éclairci.

 

Traduction abou Jabir

 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Purification - طهارة