compteur de visite

Catégories

1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 22:49
Histoire terrifiante sur la médisance

La médisance, c’est d’évoquer une chose concernant ton frère dont il n’aime pas, même si cette chose ce trouve en lui.

 

Crois-tu que la médisance est de mentir sur lui ou que tu dises de lui des choses qu’il ne possède pas ?

 

Ceci est de la calomnie !

 

Le Prophète صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ dit : "C’est lorsque tu parles de ton frère en des termes qu’il réprouve."

On lui dit : "Vois-tu si ce que je dis sur mon frère existe réellement en lui ?"

Il répondit : "Si ce que tu dis existe réellement en lui, tu auras médit, et si ce que tu dis n’existe pas, alors tu l’auras diffamé."

 

La diffamation est grave.

 

La société mouslim est une société propre, propre dans toute chose, propre dans son intérieur et propre dans son apparence, et le serviteur mouslim doit préserver l’honneur des mouslim et ne doit permettre à personne de bafouer l’honneur des mouslim en sa présence, sinon ils seront associés (dans le péché).

 

Comme l’a clarifié le Noble Prophète صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ dans le Hadîth de Mâ‘izz et le Hadîth des deux Shaykh, c’est-à-dire Abou Bakr et ‘Omar رَضِيَ اللَّهّ عَنْهُمَا.

 

Ils étaient en voyage.

 

Les arabes avaient pour habitude de recruter des gens pour les servir durant leur voyage.

 

Ils ont pris un homme pour les servir alors que cet homme avait besoin d’être servi.

 

Il dormait d’une manière qui les a étonné.

 

Un jour, pendant qu’il dormait, l’un dit à l’autre, je veux parler des deux Shaykh Abou Bakr et ‘Omar رَضِيَ اللَّهّ عَنْهُمَا, donc l’un dit à son frère alors que l’autre dormait : 

 

"Cette façon de dormir convient chez soit."

 

Y a-t-il un mal à cela ?

 

Il n’a dit que le fait qu’il dorme d’une façon qui convenait chez lui.

 

Puisqu’il dort de cette manière, pourquoi est-il sorti à notre service pour ce voyage ?

 

Puis ils l’ont réveillé et lui dirent : "Vas voir le Messager d’Allâh et demandes-lui de la nourriture qui se mange avec du pain."

 

Il est venu voir le Prophète صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ et lui dit : "Abou Bakr et ‘Omar demande de la nourriture qui se mange avec du pain, Ô Messager d’Allâh."

 

Il dit : "Retournes les voir et dis leur qu’ils ont déjà manger de la viande."

 

Ils sont venus effrayés et dirent : "Par Allâh, Ô Messager d’Allâh, nous n’avons pas mangé de viande."

 

Il dit : "Qu’avez-vous à bafouer l’honneur de votre frère ? Par Allâh, je vois la verdure de sa chair entre vos canines."

 

Crois-tu que tu seras pardonné pour ta médisance alors qu’Abou Bakr et ‘Omar ne l’ont pas été ?

 

Crois-tu que tu parles avec une intention pure comme celle de ‘Omar ou d’Abou Bakr ?

 

"Cette façon de dormir convient chez soit…"

 

C’est vraiment une affaire grave.

 

Que dire lorsque tu diffames les honneurs !?

 

Publié par sounnah-video.com

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب