compteur de visite

Catégories

1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 18:09
La peine légale requise pour la fornication

L'homme est lapidé par la preuve évidente de quatre témoins.

 

S'il y a trois témoins qui témoignent qu'il a forniqué, on leur fait subir la peine légale de fausse accusation à la fornication.

 

Il doit nécessairement avoir quatre témoins témoignant avoir vu tel homme faire des rapports sexuels avec telle femme, qu'ils ont vu le bâton à collyre dans la boîte à collyre, qu'ils ont clairement vu le pénis dans le vagin.

 

Le témoignage ne pourra être accepté d'eux que s'ils sont quatre et qu'ils ont vu avec certitude.

 

Cela protège le sang et la dignité des gens.

 

(traduction rapprochée)

 

"Pourquoi n'ont-ils pas produit (à l'appui de leurs accusations) quatre témoins ? S'ils ne produisent pas de témoins, alors ce sont eux, auprès d'Allâh, les menteurs." (la lumière : 13)

 

Ou alors que celui qui a forniqué reconnaisse son acte comme l'ont fait Mâ'ize et la femme Ghâmidiyya ; Ou que la grossesse paraisse pour le cas de la femme.

 

Si la grossesse paraît, cela constitue le meilleur témoin.

 

Ce qui est à retenir, c'est qu'on ne lapide que lorsqu'il y a une preuve évidente : 

 

Soit quatre témoins comme nous l'avons dit

ou que le fornicateur puisse avouer avec commis l'acte qu'il soit un homme ou une femme

ou que la grossesse paraisse pour le cas de la femme.

 

Cela constitue la peine du fornicateur qui est "muhsane". 

 

Le "muhsane - المحصن" désigne la personne ayant contracté un mariage avec une femme de manière légale puis ayant eu des rapports sexuels avec cette épouse.

 

Voici les conditions du muhsane :

 

Être doué de raison et non aliéné,

avoir atteint l'âge de la puberté et non être enfant,

être libre et non esclave.

 

Si c'est un esclave ou une esclave, et qu'il s'est déjà une fois marié légalement, leur peine légale équivaut à la moitié de la peine de celui qui est libre, c'est le fouet -cinquante coups de fouet-.

 

Compte tenu du fait que la lapidation ne peut être subdivisée en deux et que la peine légale de celui qui est libre (lorsqu'il n'est pas muhsane) - homme ou femme- est (la suivante) :

 

"La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allâh -si vous croyez en Allâh et au Jour dernier." (la lumière : 2)

 

La peine légale de l'esclave est donc la moitié de la peine corporelle de l'homme libre : cinquante coups de fouet, on ne lapide pas l'esclave ; Même s'il se marie légalement, avec un mariage correctement célébré, il ne mérite que la moitié de la peine de l'homme libre : cinquante coups de fouet.

 

Explication du traité de la Sunnah p128-129 

شرح أصول السنة للإمام أحمد بن حنبل 
Retranscrit par Ummu Isma3il

Publié par 3ilmchar3i.net

 

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق