compteur de visite

Catégories

1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 22:54
Le danger des paroles comme : «Ceci provient d'Allâh et d'untel» et ses semblables

Les paroles du serviteur telles que :

 

«Comme ce qu'Allâh et untel ont voulu»

ou : «Si ce ne sont Allâh et untel» 

ou : «Ceci provient d'Allâh et d'untel»

 

font partie du polythéisme mineur comme cela est indiqué dans le hadith rapporté par Abou Dawoud avec une bonne chaîne de transmission : 

 

D'après Houdhayfa - qu'Allâh l'agréé - le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Ne dites pas : Comme ont voulu Allâh et untel.

Dites plutôt: comme a voulu Allâh puis a voulu untel»[*]

 

[*] NDT : Cela signifie ici que la volonté d'Allâh ne doit pas être associée à celle de la créature. En effet, la volonté d'Allâh est prioritaire face à celle de la créature.

C'est pour cela que le terme «Puis» a été employé dans le hadith afin de marquer l'ordre chronologique des volontés. 

 

Majmou3 al fataawaa, 1/45. 

 Traduit par l'équipe al Miirath - @al_miirath


قول العبد: ما شاء الله وشاء فلان، أو لولا الله وفلان، أو هذا من الله ومن فلان
هذا كله من الشرك الأصغر، كما في الحديث الذي رواه أبو داود بإسناد صحيح عن حذيفة رضي الله عنه، عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال

لا تقولوا ما شاء الله وشاء فلان ولكن قولوا ما شاء الله ثم شاء فلان

رواه أبو داود واحمد

مجموع فتاوى الشيخ ابن باز رحمه الله ١/٤٥

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير