compteur de visite

Catégories

1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 20:39
Un adepte de la sounnah qui a des erreurs (audio-vidéo)

Aujourd'hui ils sont venus à nous avec une nouvelle méthodologie, il dit : "Il et sur la sounnah mais il a des erreurs", ou : "Salafi mais il a des erreurs".

 

Quelles sont ses erreurs ? 

 

Mais sur la voie des khawaridj, on regarde ses erreurs et on constate que c'est un kharidji, on regarde ses erreurs et on constate qu'il est râfidi : Il insulte les compagnons, on regarde ses erreurs et on constate qu il est jahmî, mâ shâa Allâh il est et sur la sounnah mais il a des erreurs, et ils sont passés d'innovateur à inventeur.

 

Mâ shâa Allâh, tout cela n'est que moquerie envers les raisons des gens, et précisément envers les jeunes salafis.

 

Jamais !

 

Cette parole est une fausse parole qui est claire. 

 

Celui qui s'allie avec l'innovateur, le défend, et le soutient, il est comme lui innovateur sans doute et sans hésitation, et s'il le fréquente, comme cela a précédé dans l'assise avec les gens de la passion :

 

"Sur l'individu n'interroge pas mais observe son compagnon car chaque compagnon suit son compagnon proche et que tu ne sois pas l'ami de l'ignorant car combien d'ignorant a agréablement détruit lorsqu'on l'a prit pour frère, on compare l'individu à l'individu lorsqu'il marche d'après lui (ou le contraire)."

 

L'essentiel, si tu vois un homme avec l'innovateur et que tu l'as prévenu mais qu'il a refusé, donne-lui le même statut que celui -ci.

 

Pourquoi ?

 

Car l'individu est sur la religion de son ami intime 

 

"Et les âmes sont des soldats regroupés, celles d'entre elles qui se reconnaissent vivent en harmonie, celles qui s'ignorent demeurent en discordance."

 

"Les coeurs sont des soldats regroupés", la parole du messager صلى الله عليه وسلم n'est pas une parole à controverse, "celles d'entre elles qui se reconnaissent vivent en harmonie et celles qui s'ignorent demeurent en discordance".

 

Ainsi si tu le voit avec lui, sache qu'il aime, car nous avons vu précédemment que le plus haut degré de la foi est le fait d'aimer pour Allâh et de détester pour Allâh.

 

Il n'est pas possible que celui qui est sur la sounnah celui qui est sur l'innovation, ceci car l'amour est une inclinaison du coeur, il n'est pas possible qu'il se rapproche de lui jusqu'à ce que les coeurs se rapprochent.

 

Al Asma'i رحمه الله a dit :

 

"Si les coeurs se rapprochent dans l'affinité, les corps se rapprochent dans la fréquentation."

 

C'est-à-dire que si l'affinité dans ce coeur est similaire à l'affinité dans ce coeur, les corps se rapprochent. 

 

Ainsi l'individu est sur la religion de son ami intime, il n'est pas possible qu'il s'allie avec lui sauf s'il est sur son chemin, et il ne le défend que s'il est et sur son chemin, et il ne le soutient que s'il est et sur son chemin et il ne le fréquente que s'il est et sur son chemin.

 

Même s'il s'apparente auprès de toi qu'il est un adepte de la sounnah, car l'adepte de la sounnah ne se regroupe pas avec l'adepte de l'innovation.

 

Jamais, par Allâh dont il n'y a pas de dieu qui mérite véritablement d'être adoré sauf Lui, même s'il te prétend qu’il est sur la sounnah.

 

Nous répondons que les actes rendent véridique ou démentent.

 

Ton acte dément ta parole !

 

Nous demandons à Allâh le salut et la préservation. 

 

Traduit et publié par sahihofislam

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية