compteur de visite

Catégories

26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 12:14
(Traduction rapprochée) "Ne sait-il pas que vraiment Allâh voit ?" (sourate Al-'Alaq verset 14)

(Traduction rapprochée) "Ne sait-il pas que vraiment Allâh voit ?" (sourate Al-'Alaq verset 14)

Question :

 

Sur la parole de certains lorsqu'ils disent : «Allâh sait que ceci ou cela» ?

 

Réponse :

 

Le fait de dire : «Allâh le sait» est un sujet très dangereux.

 

Au point où j'ai vu dans certains livres hanafites que celui qui dit : «Allâh sait que...» à propos d'une chose, alors qu'en réalité elle n'est pas comme telle, devenait par cela mécréant d'une mécréance qui fait sortir de la religion.

 

Si tu dis : «Allâh sait que je n'ai pas fait ceci» alors que tu l'as fait, l'implication de cela est qu'Allâh ignore la chose.

 

Par exemple, tu dis : «Allâh sait que je n'ai pas été voir untel» alors que tu as été le voir, c'est comme si Allâh ne savait pas ce qui se réalise.

 

Et il est connu que celui qui nie la science à Allâh a mécru.

 

C'est pour cela que l'imâm Ach-Chafi'î dit au sujet des qadariyyah :

 

«Discutez avec eux au sujet de la science (1), s'ils la renient ils auront mécru et s'ils la confirment ils seront vaincus.»

 

En conclusion, si quelqu'un dit : «Allâh sait que...» alors que l'affaire n'est pas comme telle, alors ceci est dangereux au plus haut point et c'est interdit sans l'ombre d'un doute.

 

Mais s'il dit la vérité et que l'affaire est réellement comme il l'a dite alors il n'y a aucun mal à cela.

 

Car il est véridique dans sa parole, et car Allâh est Savant sur toutes choses comme l'ont dit les messagers dans la sourate Ya Sin (traduction rapprochée) :

 

"Notre Seigneur sait que nous sommes des messagers pour vous" (sourate Ya Sin verset 16)

 

(1) Note du traducteur : C'est à dire sur le fait qu'Allâh sache toutes choses.

En leur disant : Confirmez-vous qu'Allâh est sur toutes choses Savant ?

Qu'Il sait ce qui était et ce qui sera ?

Et qu'Il sait également comment eut été ce qui n'a pas eu lieu si cela avait eu lieu ?

 

Majmou' al-fatâwâ wa ar-rasâil 3/76 question 516

Traduit et publié par Al-Firqatou An-Najiyatou

(516)

 وسئل غفر الله له: عن قول بعض الناس:"يعلم الله كذا وكذا"؟

فأجاب بقوله: قول : "يعلم الله" هذه مسألة خطيرة، حتى رأيت في كتب الحنفية أن من قال عن شيء : يعلم الله والأمر بخلافه صار كافراً خارجاً عن الملة، فإذا قلت: "يعلم الله أني ما فعلت هذا" وأنت فاعله فمقتضى ذلك أن الله يجهل الأمر، "يعلم الله أني ما زرت فلاناً" وأنت زائره صار الله لا يعلم بما يقع، ومعلوم أن من نفى عن الله العلم فقد كفر، ولهذا قال الشافعي - رحمه الله - في القدرية قال

جادلوهم بالعلم فإن أنكروه كفروا، وإن أقروا به خصموا - أ.هـ

والحاصل أن قول القائل : "يعلم الله" إذا قالها والأمر على خلاف ما قال فإن ذلك خطير جداً وهو حرام بلا شك

أما إذا كان مصيباً، والأمر على وفق ما قال فلا بأس بذلك، لأنه صادق في قوله ولأن الله بكل شيء عليم كما قالت الرسل في سورة يس

قالوا ربنا يعلم إنا إليكم لمرسلون -  سورة يس، الآية 16

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير