compteur de visite

Catégories

17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 14:01
L'emploi de la douceur et de la sagesse dans la réfutation de l'erreur du sunni

L'erreur doit être réfutée et n'est pas acceptable, contre qui que ce soit et de qui que ce soit.

 

Toutefois, il ne convient pas de traiter le savant de ahl as-sunnah lorsqu'il commet une erreur
comme on traiterait les gens des passions et de l'innovation qui en commettent une.

 

La douceur est requise, de même que la sagesse, dans nos rapports avec quiconque et a fortiori, envers le savant quand il commet une erreur.

 

Certaines personnes -qu'Allah les guide- dénigrent et critiquent un grand savant de ahl as-sunnah en raison d'une erreur émanant de lui qu'ils ont repérée sur une question khabariyyah, 'ilmiyyah ou 'amaliyyah (Ndlt : Questions relatives à la croyance dans le chapitre des noms et attributs divins) et c'est comme si le Cheikh sunni était à leurs yeux un chef parmi les chefs de l'innovation. 

 

Il se peut même que ces personnes réfutent les gens de l'innovation avec calme et douceur, tout en faisant preuve de sagesse !

 

Et ceci est à l'opposé de ce qu'il convient de faire.

 

La douceur et la sagesse sont requises envers tout le monde, et davantage encore envers le sunni !

 

Ceci est une première chose.

 

Ensuite, il se peut que l'étudiant en science commette une erreur qui s'apparente à la parole et la façon de faire d'un groupe parmi les groupes et d'une secte parmi les sectes.

 

Il ne convient alors pas de dire que cette personne fait partie de ce groupe ou de cette secte. 

 

On se contente plutôt de caractériser la parole qu'il a prononcée sans pour autant caractériser le savant. 

 

On ne l'affilie donc pas à telle secte ou tel groupe.

 

Ceci est une deuxième chose.

 

Enfin, la dureté, l'intransigeance et l'absence de douceur font que les gens qui aiment ce savant et estiment qu'il fait partie de ahl as-sunnah le défendent, afin de protéger le bien qu'ils considèrent être en lui. 

 

La personne qui a réfuté l'erreur du savant s'oppose alors à ces étudiants parla réfutation, le dénigrement et la virulence.

 

Les choses évoluent donc d'une façon déplorable et contraire à ce que devrait être la situation des étudiants en science, les gens du hadith. 

 

Et la cause de tout ceci n'est autre que l'emploi de la dureté et le délaissement de la douceur et de la sagesse dans la réfutation et l'éclaircissement de l'erreur.

 

Et ceci est une troisième chose, et c'est par celle-ci que je terminerai.

 

Sur la page Facebook de Cheikh

Traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

الخطأ يرد و لا يقبل، على أي أحد ومن أي أحد

لكن لا ينبغي أن يعامل العالم من أهل السنة إذا أخطأ كما يعامل صاحب الهوى والبدعة إذا أخطأ ؛

والرفق مطلوب والحكمة مطلوبة في التعامل مع كل أحد، وفي حق العالم إذا أخطأ أوكد

وبعض الناس هداهم الله يشنعون على عالم كبير من أهل السنة بسبب أنه وقف على خطأ له في مسألة خبرية علمية أو عملية، و كأن الشيخ السني عنده رأسا من رؤوس البدعة، بل لعله إذا رد على صاحب بدعة هدأ وترفق واستعمل الحكمة؛

وهذا عكس لما ينبغي أن يكون، فالرفق والحكمة مطلوبان مع الكل، وفي حق الرجل السني أوكد

هذه واحدة

وأخرى قد يقع طالب العلم في خطأ فيشابه قول وطريقة جماعة من الجماعات وفرقة من الفرق، فلا ينبغي أن يوصف القائل بأنه من تلك الجماعة أو من تلك الفرقة، إنما يقتصر على وصف القول الذي قاله دون أن يصف العالم فلا ينسبه إلى تلك الفرقة أو الجماعة

هذه ثانية

وأمر آخر، الشدة والتعنت وعدم الرفق تجعل من يحب هذا العالم ويرى أنه من أهل السنة يدافع عنه حمية لما يظن فيه من خير، فيتصدى الذين يردون خطأ العالم لهؤلاء الطلاب بالرد والتشنيع والتشغيب؛

فتتشعب الأمور بطريقة غير محمودة، وخلاف ما ينبغي أن يكون عليه حال طلاب العلم أهل الحديث، وسبب هذا كله استمعال الشدة وترك الرفق والحكمة في الرد وبيان محل الخطأ

وهذه الثالثة ، وأقف عندها، نفعنا الله بما علمنا وألهمنا رشدنا ورزقنا التوفيق والسداد

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية