L'ostentation est à l'image d'un ver qui ronge les œuvres (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

L'ostentation est à l'image d'un ver qui ronge les œuvres (audio-vidéo)

L'ostentation est à l'image d'un ver qui ronge les œuvres, un ver caché.

 

Nul n'en a connaissance sauf le Seigneur des univers.

 

Untel en apparence est vertueux, se cramponne à la religion, s'y tient, accomplit la prière et multiplie les surérogatoires.

 

Mais qui peut connaître le cœur du serviteur, voir s'il fait cela pour le Visage d'Allâh, par dévotion, pour se rapprocher d'Allâh, ou s'il vise une autre idée.

 

L'exemple que nous avons montré.

 

L'ostentation est le plus dangereux des plus dangereux péchés, et compte parmi la plus dangereuse chose planant sur l'œuvre du serviteur.

 

Et c'est pour cela que parmi les œuvres les plus aimées et les plus importantes, il y a le combat sur le sentier d'Allâh, la dépense et la propagation de la science et du Qur'ân.

 

Si ces trois ne sont pas empreints de sincérité, ils seront alors les premiers avec lesquels on embrasera l'Enfer.

 

Le combattant, celui qui a lutté, et qui probablement est sorti avec ses biens, sa propre personne, et qui lutta jusqu'à ce qu'il fut tué, si Allâh sait à son sujet qu'il n'a accompli cela qu'afin que l'on dise de lui le courageux, le brave fils du brave, alors on l'amènera le Jour de la Résurrection, on lui énoncera ce bienfait, et il l'admettra.

 

On lui dira : "Qu'as-tu accompli ?", il répondra : "J'ai combattu pour Toi jusqu'à ce que je fus tué".

 

On lui dira alors : "Tu mens", on le traînera ainsi sur le visage, et on le jettera en Enfer.

 

Et de même concernant le porteur de science et du Qur'ân : Si son intention dans sa propagation de la science et dans l'enseignement, ainsi que la propagation du Qur'ân, est que l'on dise de lui qu'il est instruit, sa destination finale sera celle du précédent.

 

Il en va de même pour celui qui dépense sur le sentier d'Allâh, celui qui aura dépensé en abondance, si son but était que l'on dise qu'il est prodigue et généreux, alors sa destination finale sera la même.

 

C'est-à-dire que l'ostentation est un malheur, une calamité pesant sur ceux qui œuvrent.

 

La plupart de ceux qui sont affectés par cette maladie sont les dévots.

 

Et la majorité des dévots qui sont atteints de cette maladie, sont ceux qui adorent Allâh avec ignorance.

 

C'est pour cela que nous conseillons nos propres personnes, et nous conseillons nos frères : Que chacun d'entre nous combatte son âme face à cette maladie.

 

Si ton âme te suggère une telle chose, demande-lui : "En quoi les compliments de Zayd ou 3amer te seront profitables ?".

 

Celui dont le compliment te sera profitable, et le blâme nuisible, est Allâh.

 

Le blâme de la créature et le compliment de la créature, ne te seront d'aucune utilité.

 

S'ils parlent de toi dans les assises disant que tu comptes parmi les vertueux, et que tu es ci et ça, et même s'ils écrivent à ton sujet dans les journaux, et qu'ils diffusent à la radio, au sujet de ta droiture, de ta piété, de ton cramponnement à la religion, et que tu es comme ci et comme ça, etc, tu es qui tu es !

 

Ni tu n'augmentes, ni tu ne diminues.

 

Et ta situation est la même auprès d'Allâh, même s'ils te vantent à travers toutes ces voies, et qu'Allâh leur donne prédominance sur toi en guise d'épreuve.

 

Mais si tous les journaux et radios te dénigrent et te calomnient, alors ton rang ne diminuera en rien auprès d'Allâh si tu es digne d'avoir un rang auprès d'Allâh.

 

De ce fait, comme a dit Prophète عليه الصلاة والسلام :

 

"Celui dont l'éloge constitue un ornement, et le blâme une opprobre, c'est Allâh Seul".

 

Informe ton âme de cela, et refoule cette ostentation et cette quête de renommée !

 

Et la réussite provient d'Allâh.

 

Sharh al-3aquida al-wâssitiya, cours n°9 (25'23")

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Âman bnou 'Alî Al-Jâmî - الشيخ محمد أمان بن علي الجامي

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :