Parmi les époux, certains méprisent beaucoup leur épouse... (vidéo)

Publié le par 3

Parmi les époux, certains méprisent beaucoup leur épouse... (vidéo)

Parmi les époux, certains méprisent beaucoup leur épouse et ne la considèrent que comme une moins-que-rien, une babiole dédaignable que les vents dispersent.

 

Ainsi, il ne tient pas compte de sa parole, ne la consulte pour aucune de ses affaires, et ne retient pas son avis lorsqu‘elle le lui suggère.

 

Et peut-être argue-t-il, pour justifier sa mauvaise conduite, que l’autorité revient à l'homme et que la femme est déficiente dans sa raison et sa religion.

 

Parmi les illustrations du mépris de l'époux à l'égard de la femme : le fait qu'il l'humilie devant les enfants, l'accusant de mal-habileté, de mauvaise gestion, de manque de sollicitude et d'ignorance des méthodes éducatives.

 

Ou encore : le fait de dénigrer sa famille (à elle) en sa présence, qu'il s'agisse de ses parents, ses frères, ses oncles ou autres parmi ses proches.

 

Tu le vois alors les discréditer et les critiquer pour une faute qu'ils ont commise, voire leur reprocher ce dont ils sont innocents.

 

Ce comportement est une grave erreur.

 

La femme est en effet un être honorable ayant une raison, une opinion et un certain rang.

 

Bien plus, nombre de femmes intellectuelles surpassent certains hommes de par leur esprit judicieux et leur sage administration.

 

Abu At-Tayyib (un poète) a dit :

 

Le genre féminin du mot "lune" n'est en aucun cas une tare
Tout comme le masculin du soleil n'est pas un prétexte de gloire

 

Ndt : C'est-à-dire que les deux astres sont équivalents bien que leurs noms soient grammaticalement de genre différent.

Les vers ont été adaptés car en arabe, c'est le soleil qui est féminin et le croissant lunaire qui est masculin.

 

Conférence : Parmi les erreurs des époux, partie 1.

Traduit par Oum Suhayl

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :