Ne pas se laisser leurrer par le bas-monde en perdant son temps

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ne pas se laisser leurrer par le bas-monde en perdant son temps

L'imam Ibn Al-Djawziy - qu'Allâh lui fasse miséricorde - a dit :

 

"quiconque emploie son temps libre et sa santé dans l'obéissance à Allâh, est le bienheureux ; et quiconque les emploie dans la désobéissance à Allâh, est le perdant. Car l'occupation succède au temps libre, la maladie succède à la santé" (1).

 

Et parmi ce qui est rapporté de certains salafs, figure leur parole :

 

"la perte de temps est un des signes de l'aversion d'Allâh (contre le serviteur)".

 

L'imam Ibn Al-Qayyim - qu'Allâh lui fasse miséricorde - a dit :

 

"la perte de temps est pire que la mort, car la perte de temps t'éloigne d'Allâh et de la dernière demeure, et la mort t'éloigne du bas-monde et de ses habitants" (2).

 

Ce qui incombe donc au musulman, c'est de ne pas se laisser leurrer par le bas-monde.

 

Certes, ce qui en est sain tombera malade, ce qui en est nouveau s'usera, sa félicité s'évanouira et sa jeunesse vieillira, alors qu'il y chemine vers la dernière demeure.

 

Les délais se réduisent, les œuvres sont consignées, et la mort advient soudainement.

 

Ainsi, quiconque sème du bien, alors la récolte de sa rétribution et sa récompense est imminente ; et quiconque sème du mal, alors la récolte du regret et du remord est imminente.

 

Et chaque cultivateur récolte ce qu'il a semé.

 

(1) transmis par l'imam Ibn Hajar - qu'Allâh lui fasse miséricorde - dans Fath Al-bâriy 230/11
(2) Al-Fawâ'id p.44

 

Maqâlât Ramadhâniyya, p.42

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :