compteur de visite

Catégories

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 17:34
La quiétude dans la prière (الطمأنينة)
La quiétude (الطمأنينة) :
 
C'est qu'il reste immobile lorsqu'il accomplit un pilier, jusqu'à ce que chaque vertèbre reprenne sa place.
 
Les savants ont dit :
 
« C'est le fait de rester immobile, même si c'est court. » 
 
Ainsi, celui qui ne fait pas preuve de quiétude dans sa prière, sa prière ne sera pas acceptée, même s'il prie mille fois. 
 
Avec ceci, on comprend les erreurs que l'on voit et qui sont commises par beaucoup de prieurs qui ne font pas preuve de quiétude, surtout après s'être relevés du Roukou' (l'inclinaison) et lors de l'assise entre les deux Soudjoud (prosternations).

Tu les vois, avant même que la personne se soit complètement redressée (du Roukou'), elle descend déjà en prosternation, et avant même que la personne se soit complètement assise (entre les deux prosternations), elle se prosterne déjà (pour la deuxième prosternation). 

 
Et cela est une grave erreur.

Si quelqu'un prie de cette façon mille fois, cela ne sera pas accepté, car le Prophète, paix et bénédictions d'Allah sur lui, a dit à la personne qui n'a fait preuve d'aucune quiétude et qui vint le saluer : 

 
« Retourne prier, car tu n'as pas prié. » 
 
Et cela prouve que celui accomplit une prière en délaissant un des piliers de la prière, ou d'une manière plus générale une obligation de la prière, sa prière ne sera pas acceptée. Bien plus, même s'il est ignorant au sujet des piliers de la prière, alors, sa prière ne sera pas acceptée. 
 
Source : « فقه العبادات » Page 153
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Prière - الصلاة