compteur de visite

Catégories

30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 22:00
Le voyage de la femme par avion

Question :

 

Est-il permis à une femme de voyager par avion sans Mahram sachant qu'elle est en sécurité ?

 

Réponse : 

 

Le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, a dit :  


« La femme ne doit voyager qu'avec un Mahram. » (1)  

Il a dit ceci alors qu'il prêchait sur la chaire, pendant les jours du pèlerinage.
 
Un homme se leva alors et dit : « Ô Envoyé d'Allah ! Ma femme est partie en Pèlerinage, alors que j'étais engagé dans telle bataille. »
 
Le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, répliqua :  

« Vas faire le pèlerinage avec ta femme. »
(2)  

Le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, lui a donc ordonné d'abandonner la bataille et d'accompagner sa femme au Pèlerinage, mais ne lui a pas dit : « Ta femme est-elle en sécurité ? » ou « Est-elle en compagnie de femmes ? » ou « Est-elle en compagnie de ses voisins ? »
 
Ceci implique donc que l'interdiction du voyage de la femme sans Mahram est générale, car le danger peut exister même dans l'avion.

 

Examinons ensemble comment ce danger peut survenir :

- Cet homme qui a voulu que sa femme voyage par avion, à quel moment la laisse-t-il seule après l'avoir accompagnée à l'aéroport ?
Il la laisse seule dans l'attente de monter à bord de l'avion.
Elle demeurera donc seule sans Mahram dans la salle d'embarquement.
Supposons que son mari l'accompagne jusque dans l'avion et la laisse, avant que l'avion décolle.
N'est-il pas possible que l'avion rebrousse chemin ?
Ceci est probable car il arrive que l'avion revienne à cause d'une panne technique ou de mauvaises conditions météorologiques.  

Supposons maintenant que l'avion continue sa trajectoire et parvienne à destination, mais trouve l'aéroport occupé ou dans des conditions non propices à l'atterrissage.
L'avion se trouve alors contraint d'atterrir ailleurs.
Ceci est possible.
A supposer que l'avion décolle au moment prévu et atterrisse à l'endroit prévu, mais le Mahram qui devait attendre la femme n'est pas venu à cause d'un imprévu.  

Supposons, enfin, que le dernier cas de figure n'ait pas eu lieu, et que le Mahram soit arrivé à temps, le danger qui persiste est de savoir qui va s'asseoir à côté d'elle dans l'avion.
Ce ne sera pas forcément une femme.
Il se peut qu'un homme s'assoie à côté d'elle.
Et cet homme peut être le plus pervers des serviteurs d'Allah.
Il lui sourit, engage une discussion avec elle, plaisante avec elle, prend son numéro de téléphone et lui donne le sien.
Ceci n'est-il pas possible ?
Qui peut être à l'abri de tels dangers ?  

 

C'est pour toutes ces raisons que l'interdiction du Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, à la femme de voyager seule sans Mahram sans donner de détails, ni de limites, est d'une grande sagesse.  

Mais l'on pourrait se dire : Le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, ne connaissait pas l'invisible, et n'était pas au courant de l'existence un jour des avions.
 
Il faut donc interpréter ses propos comme étant applicables pour le voyage sur un chameau et non pas à bord d'un avion.
 
Par conséquent, nous dirons que la femme n'a pas le droit de voyager sans Mahram sur un chameau, car le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, ne savait rien sur l'avènement des avions qui parcourent la distance entre Tayf et Riyad en une heure et quart alors qu'elle était parcourue auparavant en un mois ?  

La réponse à ceci est que si le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, ne savait pas, le Seigneur du Prophète, qu'Il soit glorifié, Lui sait sûrement.

 

C'est Lui d'ailleurs qui dit :
 
وَنَزَّلْنَا عَلَيْكَ الْكِتَابَ تِبْيَاناً لِكُلِّ شَيْءٍ
 
(traduction rapprochée) :  
        

« Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose. » (3)


Je mets donc mes frères en garde contre ce phénomène dangereux, à savoir le laxisme quant au voyage de la femme sans Mahram.

 

De même, je les mets en garde contre l'isolement du chauffeur avec une femme seule même en ville, car ceci est dangereux aussi. Enfin, je les avertis de l'isolement d'une femme avec les proches de son mari dans une maison, car lorsque le Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah, a dit :  

« Méfiez-vous de vous introduire auprès des femmes »

il a été interrogé :  

« Ô Messager d'Allah ! Et s'il s'agit du beau-frère ? » 

Il répliqua :  

« Justement, le beau-frère, c'est la mort. » (4)

voulant dire par là qu'il faut se méfier du beau-frère comme l'on se méfie de la mort.  

D'ailleurs, il est surprenant d'entendre certains savants, qu'Allah leur pardonne, dire que la réplique du Prophète, sur lui la prière et le salut d'Allah :  

« Justement, le beau-frère, c'est la mort »,  

signifie qu'il est inévitable que le frère du mari rentre chez la femme de son frère comme il est inévitable que la mort arrive !  

(1) Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre du combat (n°3006), et par Muslim dans le chapitre du pèlerinage (n°1341).
(2) Ibid.
(3) Les Abeilles, v. 89.
(4) Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre du mariage (n°5232), et Muslim dans le chapitre du salut (n°2172).
 

Traduit et publié par fatawaislam.com

 

هل يجوز للمرأة أن تسافر بالطائرة مع وجود الأمن بدون محرم ، ولو أوصلها للطائرة محرم وانتظرها عند الوصول محرم آخر؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم : ” لا تسافر امرأة إلا مع ذي محرم “ ، قال ذلك وهو يخطب على المنبر في أيام الحج ، فقام رجل فقال ”: يا رسول الله إن امرأتي خرجت حاجة ، وإني اكتتبت في غزوة كذا وكذا ، فقال النبي صلى الله عليه وسلم انطلق فحج مع امرأتك” فأمره النبي صلى الله عليه وسلم أن يدع الغزو ويحج مع امرأته ولم يقل النبي صلى الله عليه وسلم هل امرأتك آمنة على نفسها ؟ أو هل معها نساء أو هل مع جيرانها فدل ذلك على عموم النهي عن سفر المرأة بلا محرم ولأن الخطر حاصل حتى في الطائرة ولنمش جميعاً في تتبع ذلك . فهذا الرجل الذي أراد أن تسافر أمراته بالطائرة متى يرجع من تشييعها إنه يرجع عند انتظارها ركوب الطائرة وستبقى في هذه الصالة بدون محرم ولنفرض أن الرجل دخل معها حتى أدخلها الطائرة وأقلعت الطائرة أفلا يمكن أن ترجع الطائرة أثناء الطريق ؟ هذا وارد ويحصل أن الطائرة قد ترجع لخلل فني أو للأحوال الجوية لنفرض أنها استمرت في سيرها ووصلت إلى المدينة التي ستهبط فيها ولكن المطار صار مشغولاً أو صارت أجواء المطار غير صالحة للهبوط ثم انتقلت الطائرة إلى مكان آخر فهذا محتمل ولنفرض إن الطائرة قامت في الوقت المقرر وهبطت في المكان المقرر ولكن المحرم الذي كان ينتظرها لم يحضر بسبب طارئ حدث له ولنفرض أن هذا الاحتمال انتفى وجاء المحرم في الوقت المقرر يتبقى عندنا من الخطر من الذي يكون إلى جنب هذه المرأة في الطائرة ؟ لن تكون امرأة على كل حال قد يكون إلى جوارها رجل وهذا الرجل قد يكون من أخون عباد الله يضحك إليها ويتحدث إليها ويمزح معها ويأخذ تلفونها ويعطيها رقم هاتفه أليس هذا ممكناً ؟من الذي يسلم من هذه الأخطار . ولهذا تجد الحكمة العظيمة في نهي الرسول صلى الله عليه وسلم عن سفر المرأة بلا محرم بدون محرم بدون تفصيل وبدون تقييد لكن قد نقول : إن الرسول صلى الله عليه وسلم لا يعلم الغيب ولا يعلم عن هذه الطائرات ولنحمل كلامه على السفر على الجمال لا على الطائرات فلا تسافر المرأة على البعير إلا مع ذي محرم لأن الرسول صلى الله عليه وسلم ما يعلم عن الطائرة التي تقطع المسافة ما بين الطائف إلى الرياض في ساعة وربع بينما كان يقطع في شهر كامل ؟ فالجواب على هذا : إنه إذا كان الرسول صلى الله عليه وسلم لا يعلم فإن رب الرسول سبحانه يعلم والله عز وجل يقول

(وَنَزَّلْنَا عَلَيْكَ الْكِتَابَ تِبْيَاناً لِكُلِّ شَيْءٍ)(النحل: من الآية89)

. فأنا أحذر إخواني من هذه الظاهرة الخطيرة وهي التساهل في سفر المرأة بلا محرم كما أحذرهم أيضاً من خلوة المرأة بالسائق ولو في البلد لأن الأمر خطير كما أحذرهم أيضاً من خلوة قريب الزوج بالمرأة في البيت لأن النبي صلى الله عليه وسلم قال : ” إياكم والدخول على النساء . قالوا : يا رسول الله : أفرأيت الحمو ؟ قال : “الحمو الموت “، أي أحذر منه أشد الحذر ، والغريب أن بعض العلماء عفى الله عنا وعنهم قال معنى قوله : ” الحمو الموت ” أي أن الحمو لابد من دخوله على امرأة قريبه كما أن الموت لابد منه
فضيلة الشيخ محمد بن صالح العثيمين

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Voyage - سفر