compteur de visite

Catégories

16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 22:00
Dire : «Bismillâh» lorsque l'on verse de l'eau chaude dans les égouts ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Est-il vrai qu'il nous incombe de dire "Bismillah" lorsqu'on verse de l'eau chaude dans les égouts afin de ne pas brûler les Djinns ?

 

Réponse de Cheikh Zayd Al Madkhali :

 

Dans tous les cas, on ne doit pas verser de l'eau chaude ni dans les égouts ni par terre, car la terre est peuplée d'habitants et l'eau peut tomber sur le monde des djinns ou sur leurs petits (djinns) ce qui peut les emmener à se venger.
 
Donc, si quelqu'un veut verser de l'eau chaude, qu'il la refroidisse d'abord, de façon à ce qu'elle ne puisse faire aucun mal, puis qu'il la verse ensuite dans les égouts ou ailleurs.
 
Traduit par une sœur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net
هل صحيح أنه ينبغي لنا أن نقول بسم الله عند صبّ الماء الساخن في المجاري حتى لا نحرق الجن في المجاري؟
الشيخ : على كل حال لايصب الماء الحار لافى المجاري ولا على الأرض لايصب الماء الحار؛ لان الأرض مملوءة بالسكان فربما يقع على عالم الجن أو على صغارهم فيحصل الإنتقام منهم فيصرع ؛ لذا إذا أراد ان يصب الانسان ماءاً حاراً فليبرده بالماء حتى يكون بارداً لايؤذى ويصبه سواءاً فى المجارى أو في غيرها
انتهى كلامه رحمه الله

 

Ibn Taymiya (رحمه الله) dit :

 

La possession des hommes par des djinns peut être le résultat de la convoitise, de la passion ou de l'amour, comme cela se passe entre humains; elle peut également - et c'est le cas le plus fréquent - résulter de la haine et de la vengence.

 

C'est le cas quand les humains leur font tort ou quand les djinns croient que les les humains leur portent atteinte délibérément en urinant ou en versant de l'eau chaude sur eux ou en les tuant inconsciemment. 

 

Des djinns agressifs et manquant de retenue peuvent alors se livrer à une vengence excessive.

 

Ils peuvent aussi agir sous l'impulsion d'une méchanceté irresponsable comme le font leurs pareils humains.

 

Madjmou' al-Fatawa 19/39

Publié par 3ilmchar3i.net

On a questionné notre Cheikh ibn Bâz :

 

Est-ce que Ô shaykh nous disons : "BismilLâh" au moment que nous versons l'eau chaude de crainte qu'il y a un djinn dans l'endroit où l'eau est versée ?

 

La réponse :

 

Oui, on prononce le nom d'Allâh par vigilance s'il y a un djinn.

 

Ensuite le Cheikh a dit :

 

J'ai assisté une fois à une assise de lecture sur une personne touchée d'une possession.
Le raqui a dit s'adressant au djinn : "Pourquoi es-tu rentré en lui ?"
Le djinn a dit : "Il a versé de l'eau chaude sur un de mes enfant et l'a tué"
Le raqui lui a dit : "Il ne savait pas que un de tes enfants était à cet endroit" 
Le djinn a dit : "Il n'a pas prononcé le nom d'Allâh, j'ai eu l'occasion de rentrer en lui"

 

Pour plus de bénéfices la parole du Cheikh existe dans : شرحه لرسالة الدعوة إلى الله وأخلاق الدعاة

✅ Traduit et publié par la page Fawaid ala-l manhaj as-salafi

سَئل شيخنا ابن باز : هل ياشيخ نقول بسم الله عند صبِّنا الماء الساخن وذلك خشية أن يكون هناك جني في المكان الذي صبَّ فيه الماء ؟
الجواب : قال الشيخ نعم يسمي الله وذلك ليُتنبه إن كان هناك جني

ثم قال الشيخ : قد حضرت مرة جلسة قراءة على شخص مصاب بمس فقال الراقي مخاطباً الجني الملتبس بالإنسي لما تلبَّسْتَ به

فقال: الجنِّي لقد صبَّ الماء الساخن على أحد أبنائي فقتله

فقال :الراقي له لأنه لا يعرف أن أبنك في ذلك المكان

 فقال : الجنِّي لما لم يسمي الله فيَتَنبه له

للمزيد الفائدة كلام الشيخ موجود في شرحه لرسالة الدعوة إلى الله وأخلاق الدعاة
( عشرة أشرطة)

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي
Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Expression - التعبير