compteur de visite

Catégories

31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 22:00
Quelques faibles transmetteurs

Abd Al Karim Ibn Al-Aouja

Hamad Ibn Zaid écrit :

"Les Zanadiquas ont forgé quatorze mille hadiths.
Quatre mille ont été forgés par Abd Al Karim Ibn Al Aouja.
Ce dernier, avant d'être exécuté par le calife Al Mahdi, avoua l'avoir fait.
Il dit : "J'ai forgé quatre mille ahadiths rendant le licite illicite et l'illicite licite".


'Abd ar-Rahmân Ibn Ishâq Al-Wâsiti

 
Abou Dâwoud a dit :
 
"J'ai entendu Ahmad Ibn Hanbal déclarer 'Abd ar-Rahmaan Ibn Ishâq al-Koufi est da'if (faible)".
 
C'est pourquoi l'Imam Ahmad n'a pas accepté ce Hadith.
An-Nawawi a dit dans Majmou' (3/313), et aussi dans Charh Sahih Mouslim et ailleurs :
 
"Ils (les savants du Hadith) déclaraient ce Hadith faible, parce que c'est un récit de 'Abd ar-Rahmaan Ibn Ishâq al-Wasiti, qui est un narrateur faible [Da'îf], comme il a été jugé par les Imams de l'éloge et critique des rapporteurs".
Zayla'i a dit dans ar-Raayah Nasb (1/314) :
 
"Bayhaqi a dit dans al-Ma'rifah : "Sa chaîne n'est pas ferme, car c'est un récit unique de 'Abd ar-Rahmaan Ibn Ishâq Al-Wâsiti, qui est abandonné [Matroûk]"


Abou Bakr Ibn Abi Maryam

Ibn Hibbân a dit : 

 

"Abou bakr Ibn Abi Maryam faisait partie des meilleurs habitants de Sham (Syrie,Liban..). Mais il possédait une mauvaise mémoire de sorte qu'il rapportait mal ce qu'il rapportait; pas assez mal pour mériter le rejet, mais suffisamment mal pour ne pas être intégré dans le groupe sûr. En somme, pour moi, on ne doit pas accepter ce qu'il est seul à rapporter". (al-Madjrouhin 3/146)

 

 Abou Ishaq as-Soubay'i


Al-Albani l'a jugé faible dans As-Silsila as-Sahiha n°1281.

Abou Ja'far ar-Razi

Al-Albâni (رحمه الله) a dit : "Abou Ja'far ar-Razi avait une très mauvaise mémoire".


'Ali Ibn 'Oubayd

Al-Albâni (رحمه الله) a dit qu'il est un inconnu.


Al-Waqidi

Ahmad (رحمه الله) a dit : "Al-Waqidi est un pilier du mensonge".


'Amr Ibn Thâbit

Abdallah Ibn Moubarak (رحمه الله) disait : "délaissez les hadith de 'Amr Ibn Thabit car il insultait les salafs".


'Atiyya al-'Awfi

Il n'est pas crédible à l'unanimité, comme cela a été rapporté par certains savants du hadith.


Faid Ibn Abderahman

Il a été critiqué par Ahmad (رحمه الله) et d'autres.


Faraj Ibn Fudala

Faible


Hamza an-Noussaybi

An-Nassaï : "Ses hadith sont à rejeter". (ad-dou'afa wa l-matroukin p.39)

Ibn al-Djawzi : "Le hadith de Hamza est à rejeter. Yahya dit : il n'est rien; il ne vaut pas un fals (centime). Al-Boukhari et ar-Razi disent : ses hadith sont contestables. Nassaï et Daraqutni disent : ses hadith sont à rejeter. Ibn Ady dit : il invente des hadith. Ibn Hibbân dit : il se singularise par l'attribution aux hommes sûrs de hadith inventés à la manière de celui qui agit délibérément. Il n'est pas permis de rapporter ses hadith".(ad-doua'fa wa al-madjrouhin 1/237)


Haram Ibn 'Outhmân

Ach-Châfi'i (رحمه الله) a dit au sujet de son contemporain : "Rapporter des hadith de Haram, c'est interdit (حرام)".


Mouhammad Ibn Ibrahim

Ibn Habban écrit que Mohamed Ibn Ibrahim forgeait des hadiths.


Mouhammad Ibn Ishaq

Mâlik (رحمه الله) a dit de lui : "C'est un menteur".


Oubayd Ibn Ishaq al-Attar

Yahya Ibn Ma'in dit : "Oubayd Ibn Issehaq al-Attar n'est rien".

Abou Hatim ar-Razi dit :
 "nous n'avons vu que du bien! il n'est pas ferme; ses hadith comportaient des parties contestables". (al-Jarh wa at-ta'dil 5/401)

An-Nasâi a dit :  "Ses hadith sont à rejeter". (ad-dou'afa wa al-matroukin p.72)

Ad-Dhahabi dit :  "Yahya le juge faible. Al-Boukhari dit : il rapporte des hadith contestables. Al-Azdi dit : ses hadith sont à rejeter. Ad-Daraqutni dit : il est faible. Mais Abou Hatim est satisfait de lui. Ibn Ady dit : la totalité de ses hadith sont contestables". (Mizan al-I'tidal 5/24)

Ibn Ady dit :
 "La plupart de ce qu'il rapporte est contestable , soit à cause de son contenu ou pour sa voie de transmission".


Sa'id b. Bishr al-Khaddi

Habitant de Damas.

Ibn Mahdi rejétait ses hadith. Quand à Ahmad, Ibn al-Madini et al-Nasa'i, que Dieu leur accorde Sa miséricorde, ils les ont jugé comme étant faibles.

 

Sanan Ibn Haroun al-Bardjami

 

Ibn Hibbân : "ses hadith sont très contestables; même s'il en rapporte d'après des gens célèbres."

Yahya Ibn Ma'in : "Les hadith de Sanan Ibn Haroune al-Bardjami ne valent rien". (Al-madjrouhin 1/354)

Al-Aquili l'a mentionné dans Ad-dhu'afa, 2/171.

 

Sayf Ibn Omar at-Tamimi

 

Al-Hakim (رحمه الله) écrit : "Sayf est accusé d'avoir une existence d'hérétique. Ses récits sont abandonnés".

An-Nasâi (رحمه الله) a écrit : "Les récits de Sayf sont faibles et ils devraient être négligés parce qu'ils étaient peu fiable et indigne de confiance".

Abou Dâwoud (رحمه الله) a écrit : "Sayf n'est rien. Il était un menteur. Quelques-uns de ses Hadiths ont été véhiculés et la majorité niés".

Ibn Hibbân (رحمه الله) a écrit : "Sayf a attribué des traditions fabriquées à des bons rapporteurs de Hadiths. Il a été accusé d'existence hérétique et de menteur".

Al-Darqoutini (رحمه الله) a écrit : "Sayf est faible".

As-Souyouti (رحمه الله) a écrit : "Les Hadiths de Sayf sont faibles".

Ibn Hajar al-Asqalani (رحمه الله) après avoir relaté une tradition, a dit : "Beaucoup de rapporteurs de cette tradition sont faibles, et le plus faible parmi eux est Sayf".

 

Yahya Ibn salama Ibn KouHayl

 

Al-Boukhâri a dit de lui : "Il a fait de graves erreurs".

An-Nasâi a dit : "Ses ahâdîth doivent être abandonnés".

Ibn Ma'in a dit : "On n'écrit pas ses ahadîth".

 

copié de mouslim.over-blog.org

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Hadith - الأربعين النووية - مصطلح الحديث