compteur de visite

Catégories

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 12:23
Conseil aux filles d'un certain âge qui ne sont pas mariées

Question :

 

Je souhaite avoir l'opinion du Cheikh au sujet d'une affaire qui me concerne ainsi que certaines de mes soeurs.

 

A savoir que nous sommes encore célibataires.

 

Nous avons passé l'âge de nous marier et nous approchons de l'âge de la ménopause.

 

Sachant que nous sommes des filles, et Allah est témoin de ce que j'avance, à la moralité irréprochable et de surcroît ayant toutes obtenues des diplômes universitaires.

 

Seulement le destin en a voulu ainsi et louange à Allah.

 

Seulement notre situation matérielle n'a encouragé personne à venir demander notre main sachant que les circonstances entourant le mariage surtout dans notre pays sont basées sur la participation mutuelle entre les deux époux en vue de préparer l'avenir du couple.

 

Je vous prie de me conseiller et de m'orienter au même titre que mes soeurs?

 

Réponse :

Le conseil que j'aimerai donner à ces femmes qui sont restées célibataires tel que l'a indiqué l'auteur de la question est de ce réfugier auprès d'Allah le Très Haut.

 

En l'invoquant et en s'humiliant devant Lui afin qu'Il leur donne des époux à la religion et au comportement digne de ce nom.

 

Lorsqu'une personne fait preuve d'une sincère résolution à se tourner vers Allah et à se réfugier auprès de Lui.

 

Et qu'elle adopte le comportement qui sied à Son invocation tout en prenant soin de ne pas se rendre fautive par un acte qui empêcherait d'être exaucée, qu'elle sache qu'Allah le Très Haut dit à son sujet (traductions rapprochées) 

 

" Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. Alors Je suis Tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui me Prie quand il me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés."(Coran,2,186)

 

" Et votre Seigneur dit: " Appelez-Moi, Je vous répondrai."(Coran,40,60)

 

Comme on le constate, Allah le Très Haut subordonne l'acceptation de l'invocation à certaines exigences que la personne est tenue d'observer à commencer par la foi en Lui.

 

Je ne vois rien de plus fort que le recourt à Allah le Très Haut avec des invocations et supplications à formuler en pareilles circonstances en attendant une suite favorable.

 

Il est rapporté par le Prophète (sallallahou 'alaihi wa salam) qui dit:

 

" Et sache bien que le secours succède à la patience, que le soulagement succède à la peine et que la facilité succède à la difficulté".

 

J'implore Allah le Très Haut de faciliter leur tâche ainsi que celles qui sont dans la même situation et de mettre sur leur chemin des hommes vertueux, ceux qui souhaitent se marier avec elles pour le bien de leurs religion et de leur vie en ce monde.

 

Et Allah est le plus Savant.


Extrait du livre "mariage islamique en questions réponses"

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق