compteur de visite

Catégories

1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 12:52
Juger la conversion à l'islam d'une personne ! (vidéo)

Septième question :

 

Ô cheikh:

 

Celui qui accepte l'islam lorsqu'il est en prison, certaines personnes disent:

 

"Il a seulement accepté l'islam pour gagner la protection des muslims"

 

Et aussi disent concernant celui qui est devenu salafi en prison après qu'il fut dans un manhaj innové, ils disent le concernant:

 

"Il est seulement devenu salafi car il est en prison et que c'est le manhaj dominant dans les prisons"

 

Cheikh Bazmoul:

 

Que veulent-ils dire car il était en prison?

Les salafis en prison?

 

Questionneur :

 

Oui

 

Cheikh Bazmoul :

 

Sont-ils traités d'une manière particulière ?

 

Questionneur :

 

Ils sont en majorité, Ô cheikh, et ils considèrent que celui qui n'est pas dans le manhaj salafi est dans l'égarement et l'erreur.

 

Les gens considèrent donc ceci comme blâmable

 

Cheikh Bazmoul :

 

Répète la question...

 

Questionneur :

 

Celui qui accepte l'islam lorsqu'il est en prison, certaines personnes disent:

"Il a seulement accepté l'islam pour gagner la protection des muslims"...

 

Cheikh Bazmoul :

 

Je comprends ce que tu veux dire maintenant.

 

Je dis, qu'Allah vous fasse bénédiction, cette parole est une erreur  sous plusieurs aspects.

 

-La première est que quiconque accepte l'islam et professe son islam, on l'accepte de lui et nous traitons avec lui de ce qui est apparent.

 

Nous ne sommes pas chargés de rechercher ce qu'il a en lui.

 

Ceci est le premier point

 

-Le deuxième point, supposons qu'il a accepté l'islam pour obtenir certains bénéfices, laissons le accepter l'islam, que l'islam lui soit aimé et lui  soit embelli l'islam, jusqu'à ce que l'islam se mêle dans son cœur et par la suite ses conditions peuvent être rectifiées par la permission d'Allah L'exalté

 

C'est pour cette raison que nous avons concernant la Zakah, cette Zakah est versée à certains dans le but de gagner leurs cœurs

 

Et c'est donné aux gens qui sont mécréants ou muslims dont nous voudrions que leurs cœurs s'accrochent à cette religion.

 

Nous leur donnons la Zakah, et nous les mettons parmi les gens qui peuvent bénéficier de la Zakah. La Zakah est prise et leur donnée dans le but de gagner leurs cœurs pour l'islam. L'islam n'interdit pas cela.

 

-Le troisième point : que la personne devient salafi car il est en prison, nous disons que quiconque qui est en prison et qu'un savant ou un enseignant vient à lui qui est salafi, c'est une faveur et un bienfait venant d'Allah l'exalté.

 

Comme certains salafs ont dit:

 

"Fait partie des faveurs d'Allah pour un jeune, c'est que Allah le guide à une personne de la Sunna qui le guidera et lui montre la Sunna"

 

C'est donc une faveur (venant d'Allah)

 

Considérez-vous comme une faveur ce que le salaf avait l'habitude de considérer une faveur ?

Considérez-vous ceci comme un malheur et une mauvaise chose ?

 

C'est sans doute des affaires mélangées.

 

Aussi certains salafs disaient, parmi Moujahid et Abou 'Aaliyah et autres qu'eux disaient:

 

"Par Allah, nous ne savons pas laquelle de ces deux faveurs est meilleure pour nous, qu'Allah nous a guidé à l'islam ou qu'il nous a éloigné de ces passions"

 

Sans aucun doute quiconque devient salafi en prison ou autre part, Allah l'a tenu à l'écart des passions (innovations) et lui a donné deux faveurs, la faveur de l'islam et la faveur de la Sunna et le manhaj correct et le manhaj salafi et qu'il soit éloigné des passions.

 

Il n'est donc pas convenable que des choses telles que cette parole soit dite.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام