compteur de visite

Catégories

1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 10:50
Est-ce que la femme qui avait commis la fornication doit en informer ceux qui la demandent par la suite en mariage ?

Question :

 

Est-ce que la femme qui avait commis la fornication devait en informer ceux qui la demandaient par la suite en mariage ?

 

Réponse :

 

Elle ne doit rien dire, mais profiter du fait qu’Allah a caché son péché aux gens.

 

Si son mari lui demande, elle doit dire que c’est en batifolant (‘abth) que sa virginité est partie.

 

Al-‘abth c’est s’amuser, jouer, le sheikh veut dire ici que la femme ne doit pas dire à son mari qu’elle a péché par le passé, Allah a couvert son péché et elle doit préserver cette protection qu’Allah a mis entre elle et les gens, comme le Prophète salallahu’ alayhi wasalam a dit :

 

« N’entrera pas au paradis celui dont Allah couvre le péché pendant la nuit et qui le matin venu, va le révéler aux gens ».

 

Si son mari l’interroge, elle doit jouer sur les mots en disant que c’est en s’amusant que sa virginité est partie, cela pouvant aussi bien signifier le rapport sexuel, que la masturbation, ou d’autres activités (cheval, vélo…) qui peuvent conduire à une rupture de l’hymène (il y a même des femmes qui naissent sans hymène, donc cela n’a rien d’étonnant).

 

Nous demandons à Allah qu’Il nous préserve de la fornication et qu’Il accorde aux pécheurs un repentir sincère.

Amin.

 

copié de salafs.com

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق