compteur de visite

Catégories

1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 19:16
Il y a trois personnes à qui Allah a interdit le paradis

ge

D'après Abdallah Ibn Omar (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:

 

« Il y a trois personnes à qui Allah a interdit le paradis:

 

-l'alcoolique,

-celui qui ne se comporte pas bien avec ses parents

-et le dayouth (*) qui admet la saleté dans sa famille ».

 

(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2366)

 

(*) Le mot dayouth a été défini dans le dictionnaire -Lisan Al Arab- comme étant celui qui n'a pas de jalousie vis-à-vis de sa famille.

C'est à dire que le dayouth est un homme qui ne ressent pas de jalousie et accepte le mal et les comportements mauvais vis-à-vis des femmes de sa famille.

 

عن عبد الله بن عمر رضي الله عنهما أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال

ثلاثة حرم الله تبارك وتعالى عليهم الجنة مدمن

الخمر

والعاق و

الديوث الذي يقر في أهله الخبث

(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٣٦٦)

ge

Le "dayouth - ديوث"

est celui qui approuve que ses proches s'adonnent à la dépravation

 

Le "dayouth" est la personne qui sait pertinemment que certains de ses proches commettent des dépravations telles que la fornication ou autres, et qui approuve cela ou qui ferme les yeux à leur sujet.

 

De nos jours, parmi les aspects de ce grand péché, il y a le fait de manifester son approbation et de se taire alors que l'on sait que l'une de ses proches discute au téléphone, en privé, avec un homme étranger. 

 

C'est ce qu'on appelle plus communément la drague.

 

Un autre exemple contemporain est d'admettre que son épouse ou que sa fille regarde, à la télévision, un homme à moitié nu en train d'embrasser une femme alors qu'elle pourrait se sentir attirée par cet homme ; Ou encore de laisser son chauffeur ou son cuisinier fréquenter sa femme et ses filles, seules à la maison. 

 

Sans oublier le fait de ne voir aucun inconvénient à ce que l'une de ses proches sorte sans voile légal, permettant ainsi à tout passant de prendre plaisir à la voir et de jouir de ses charmes.

 

Le dayouth n'est relatif qu'à l'homme.

 

Tiré du livre les péchés capitaux résumé de l'ouvrage de l'imam ad dhahabiy

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب