compteur de visite

Catégories

16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 16:34
Je ne veux pas me marier

Question :

 

Fasse Allah vous bénir et vous récompenser de la meilleure manière qui soit.

Voici une correspondance émanant d’une auditrice de la Mecque dans laquelle elle dit :

 

«Que la paix, la miséricorde et la bénédiction d’Allah soient sur vous.

Je suis une jeune fille de seize ans qui n’aime pas que quelqu’un m’impose quoique ce soit ou d’être au service de qui que ce soit.

D’ailleurs, je représente tout pour mes parents et rien ne me manque auprès d’eux.

A tel point que l’idée de me marier soit carrément sortie de ma pensée.»

 

Cette fille rapporte qu’à l’âge de quinze ans un jeune homme se présenta pour demander sa main mais qu’elle refusa au motif de terminer ses études.

Elle dit :

 

«Je suis certes choyée par mes parents mais j’avoue ne pas être contre le mariage non pas parce que je suis méchante, au contraire.

A vrai dire je ne connais rien à la cuisine et l’idée d’y pénétrer me répugne.

Ma question est la suivante :

 

«Ai-je le droit de refuser définitivement le mariage sachant que je tiens à ma religion et par-dessus tout j’aime Allah et j’aime Son prophète صلى الله عليه وسلم ... Un tel refus est-il contraire à la religion.

Prière de m’éclairer là-dessus ? »

 

Réponse :

 

Il n’appartient pas à la femme de refuser de se marier pour ce type de raisons que vient d’évoquer l’auteur de la question.

 

Au contraire elle gagnerait à se marier car il se pourrait que sa situation après le mariage soit nettement meilleure.

 

Tel qu’il est admis, lorsqu’une femme se marie beaucoup d’avantages en découlent :

 

Préservation contre le péché,

 

activité sexuelle équilibrée avec à la clé des enfants susceptibles de lui être profitables au cours de sa vie et même après sa mort.

 

Et puis grâce à elle, son mari arrivera aussi à se préserver contre le péché (la fornication).

 

N’oublions pas aussi qu’à travers cette union sacrée ce sont deux familles par excellence, celle de l’époux et celle de l’épouse, qui vont se réunir avec tout ce que cela engendre comme entente mutuelle et alliance entre les deux parties.

 

Et Allah le Très Haut dit à ce titre (traduction rapprochée) :

 

وَهُوَ ٱلَّذِى خَلَقَ مِنَ ٱلۡمَآءِ بَشَرً۬ا فَجَعَلَهُ ۥ نَسَبً۬ا وَصِهۡرً۬ا‌ۗ وَكَانَ رَبُّكَ قَدِيرً۬ا

 

"c’est Lui qui de l’eau a créé une espèce humaine qu’il unit par les liens de la parenté et de l’alliance. " (Coran : 25, 54)

 

Nombreux sont donc les gens qui grâce à cette alliance ont noué des relations entre eux.

 

Cela étant, tout ce qui a été décrit au sujet de cette femme ne nous empêche guère de l’exhorter à se marier et de ne pas faire de ces excuses un obstacle devant son mariage dans lequel elle ne trouvera, si Allah le veut, que du bienfait en abondance.

 

Et puis le fait de dire qu’elle ne veut recevoir l’ordre de qui que ce soit est une erreur de sa part.

 

Au contraire les gens sont faits les uns pour les autres...

 

C’est pourquoi il est demandé à la personne de faire preuve d’endurance et de s’adapter à la vie quelque en soient les circonstances sauf s’il s’agit de choses où il y a risque de désobéir à Allah et à Son Envoyé et cela personne ne doit l’accepter.

 

Tiré du site www.binothaimin.com

Mariage Islamique en questions réponses par les plus grands savants

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق