compteur de visite

Catégories

1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 22:16
L'alcool dans les desserts (audio)

 

Question :

 
Une question concernant la nourriture, il y a un type de chocolat ou plutôt la plus grande partie des types de chocolat, contiennent une quantité d’alcool lors de la fabrication, mais il est dit que cela s’évapore lors de la fabrication, cela prend-il le jugement du fromage dans ce cas ?
 
Réponse :

Cette question demande des explications dont j’ignore si vous avez connaissance ou non.

Cette quantité est-elle petite ou grande ?

Est-il vrai qu’elle s’évapore que la quantité soit petite ou grande ?
 
Cela est-il vrai ?
 
Question :

Un frère chimiste a fait des recherches sur cela et c’est ce qu’il dit.

La quantité ajoutée s’évapore totalement lors de la fabrication.
 
Réponse :

A partir de là, ou comme nous avons dit à ton compagnon, selon ta parole (et ta responsabilité), nous répondons à ce type de question en parlant de ce qui se rapporte aux médicaments.

Nous savons tous qu’il est écrit sur une grande partie des médicaments : taux d’alcool 10%, 15%, moins ou plus, et plus encore l’eau de cologne.

En ce qui concerne ces médicaments et les chocolats sur lesquels tu interroges : s’il est vrai que cela se passe comme tu l’as décrit (évaporation), il est permis de les consommer de les vendre et de les acheter aux mécréants, mais il est interdit de les fabriquer dans les pays musulmans.

Pourquoi cette différence ?

Il est clair que les médicaments sont plus importants que le chocolat, car le chocolat fait partie des choses superflues alors que les médicaments fait partie des choses nécessaires.

Malgré tout, il n’est pas permis de fabriquer dans un pays musulman un médicament dans lequel il y a de l’alcool.

Pourquoi ?

Car cela implique de ceux qui le fabriquent de faire de l’alcool, de presser du raisin pour en faire de l’alcool, et cela est totalement interdit dans les pays musulmans, d’après ce que nous savons de la parole du prophète (salallahu’ alahi wasalam) :

"Allah a maudit dix personnes dans le vin : celui qui le boit, celui qui le sert, celui qui le vend, celui qui l’achète, celui qui le presse, celui qui le transporte, celui à qui on l’apporte…"
jusqu’aux dix types cités dans le hadith.

Donc faire un médicament qui contient de l’alcool nécessite de presser le raisin pour en faire de l’alcool et celui qui le fait est maudit, donc cela n’est pas permis.

Mais si cela nous parvient des pays de mécréance qu’Allah a décrits en disant qu’ils n’interdisaient rien et ne rendaient rien licites, (cela est permis).

Donc ce médicament, s’il n’enivre pas en grande quantité, il est permis de le boire car c’est un liquide.

Ainsi nous revenons au chocolat et nous disons que si la parole de celui qui t’a informé est authentique et que effectivement l’alcool s’évapore lors de la fabrication, cela n’enivre pas et il est permis d’en consommer.

Mais je répète et j’insiste, il n’est pas permis de les fabriquer dans les pays musulmans.

La réponse est claire ?

 

Source : Silsila al-huda wa nûr, cassette 491 
copié de salafs.com

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albanyالشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Aliments et boissons - الأطعمة والأشربة