compteur de visite

Catégories

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 21:32
La formule du tachahhud que l'on doit dire maintenant que le prophète صلى الله عليه وسلم est mort

'Ibn Mascûd رضي الله عنه a dit :

 

« Le Prophète صلى الله عليه وسلم m'a appris le Tachahhud - et mes mains étaient entre les siennes - comme il m'apprenait la sourate du Coran :

 

التحيات لله والصلوات الطيبات

السلام عليك أيها النبي ورحمة الله وبركاته

السلام علينا وعلى عباد الله الصالحين

اشهد أن لا اله الا الله وان محمد رسول الله

 

« Les salutations, les prières et les meilleures (formules de louange) sont pour Allah.

Ô Prophète, que la paix soit sur toi ainsi que la miséricorde et la bénédiction d'Allah.

Que la paix soit sur nous et les serviteurs vertueux d'Allah

[Lorsqu'il dit ceci cette invocation atteint tout serviteur pieux dans le ciel et sur la terre].

J'atteste qu'il n'y a pas de divinité autre qu'Allah et j'atteste que Muhammad est Son Serviteur et Messager. »

 

[Nous disions cela de son vivant, mais une fois décédé, nous dîmes] :

 

 السلام على النبي

as-salam 3ala n-naby

 

« Que la paix soit sur le Prophète. »

Al-Buhhârî, Muslim, Ibn Abî Chaybah (1/90/2), As-Sarrâj, Abû Yaclâ dans son Musnad (258/2) et il est référencé dans Al-Irwâ' (321).

bfgfg

Explications

 

-La parole d'Ibn Masc-ûd : « ... Nous dîmes : « Que la paix soit sur le Prophète » » veut dire que les Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux, disaient « Que la paix soit sur toi, ô Prophète - السلام عليك » dans le Tachahhud du vivant du Prophète.

 

Mais, lorsqu'il mourut, ils abandonnèrent cette formule et dirent : « Que la paix soit sur le Prophète السلام على النبي».

 

Ceci ne peut provenir que d'une instruction du Prophète صلى الله عليه وسلم" .

 

-Ceci est confirmé aussi par le fait que cÂ'ishah leur apprenait le Tachahhud dans la prière de cette façon :

 

« Que la paix soit sur le Prophète ».

Il est rapporté par As-Sarrâj dans son Musnad (tome 9/1/2) et AlMulchallis dans Al-Fawâ'id (tome 11/54/1) avec deux chaînes de rapporteurs authentiques qui leur sont attribuées.

 

-Al-Hâfizh, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit :

 

« Ce rajout, en apparence veut dire qu'ils disaient « que la paix soit sur toi, ô Prophète » en utilisant le pronom personnel à la seconde personne du singulier du vivant du Prophète.

Puis lorsqu'il mourut, ils délaissèrent la 2ème personne du singulier, et, au lieu de s'adresser au Prophète directement, ils l'ont évoqué par la troisième personne du singulier. Ils dirent alors : « Paix et salut sur le Prophète. »»

 

-Il a dit par ailleurs :

 

« As-Subld a dit dans Charh ul-Minhâj, après avoir évoqué cette version d'après Abû cUwânah seul :

« Si les Compagnons ont vraiment fait ceci alors l'usage de la 2ème personne du singulier après la salutation n'est pas obligatoire, et à la place, on dit : « Paix et bénédiction sur le Prophète » ».

 

-Certes, ceci est authentique sans aucun doute (car c'est dans Sahih AlBukhârî).

 

En plus, j'ai trouvé un autre hadith fort qui va dans le même sens que celui-là.

 

'AbdurrRazzaq a dit :

 

« Ibn Jurayj m'a informé que les Compagnons du Prophète رضي الله عنهم disaient de son vivant :

« Paix et bénédiction sur toi, ô Prophète ».

Puis, quand il mourut, ils dirent : « Paix et bénédiction sur le Prophète ».

Ceci est une chaîne de rapporteurs authentique. »

 

Quant à ce qu'a rapporté Sadd Ibn Mansûr d'après Abû 'Ubaydah Ibn cAbdillah Ibn Mascild d'après son père (Abdullah Ibn Mascûd), il a mentionné que le Prophète صلى الله عليه وسلم leur a appris le Tachahhud, puis, il a évoqué (ce que cAbolillah Ibn Mascûd a dit).

 

Il dit :

 

« Ibn cAbbas a dit :

 

« On disait : « Paix et bénédiction sur toi, ô Prophète » du vivant (du Prophète). »

 

Ibn Mascûd dit alors : « C'est ainsi qu'il nous a appris et c'est ce que nous enseignons. »

 

Il semble qu'Ibn cAbbas l'ait dit en cherchant à connaître la vérité, mais qu'Ibn Mascûd n'est pas revenu sur son avis.

 

Mais, la version d'Abû Macammar est plus authentique (c'est-à-dire la version d'Al-Bukharî) parce qu'Abû (Ubaydah n'a rien rapporté de son père et donc, la chaîne de rapporteurs qui remonte à lui est faible )

 

Un nombre de savants renommés dans la science du hadith tels 'que AlQastalânî, Az-Zarqânî, Al-Laknâwî et d'autres ont rapporté les propos d'AlHâfizh qu'ils ont accepté sans les mettre en doute.

 

extrait du livre "La description de la prière du prophète"

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prière - الصلاة