compteur de visite

Catégories

31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 23:05
La polygamie et les droits de la femme en islam

Question 111 :

 

Nous vous prions, Eminence, de bien vouloir nous entretenir sur la polygamie et les droits de la femme en Islam.  

 

Réponse :

 

Le Saint Coran et la Sunna purifiée ont apporté la polygamie et les musulmans sont unanimes quant à son autorisation.

 

Allah, Le Très-Haut, a dit (traduction rapprochée) :  

 

"Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela, afin de ne pas faire d'injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille)." (sourate an-nissa verset 3)

 

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) avaient neuf épouses et Allah les rendit utiles à la nation ('Omma) à qui celles-ci transmirent des sciences bénéfiques, de nobles mœurs et conduites vertueuses.

 

Egalement, les Prophètes Dâwoud (David) et Soulaymân (Salomon) sur eux le salut d'Allah épousèrent un grand nombre de femmes avec la permission d'Allah et suivant leurs législations.

 

Nombreux sont les compagnons du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et ceux qui les ont suivis dans la bienfaisance qui épousèrent plusieurs femmes.

 

La polygamie est un vieux régime connu des nations précédentes dotées de civilisation.

 

Elle fut également connue à l'ère antéislamique parmi les arabes.

 

A son avènement, l'Islam la limita et réduisit le nombre de femme à quatre pour les musulmans et en permit au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) plus de quatre, pour des raisons et sagesses spécifiques.

 

Une fois l'équité assurée, la polygamie offre plusieurs intérêts et avantages.

 

Ainsi la polygamie procure la chasteté à l'homme et à plusieurs femmes, fait gagner l'Oumma en effectif et par ricochet en force, sans oublier l'abondance des gens à adorer Allah.

 

Dans la polygamie l'homme subvient au besoin de bon nombre de femmes.

 

Notons aussi la fierté du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) pour cette communauté dont il fera parade parmi d'autres communauté le Jour de la Résurrection et plusieurs autres avantages connus de quiconque a de la vénération pour la Loi Islamique et regarde avec agrément, amour, glorification et clairvoyance ses bienfaits, ses sagesses, ses mystères sa grande nécessité chez les serviteurs.

 

L'ignorant ou le haineux qui regardent la Charia avec des lunettes sombres, qu'ils enlèvent quand ils regardent vers l'Occident et l'Orient avec fascination, préfèrent tout ce qui en provient ne peuvent que se voir privés de la considération des bienfaits de la Charia, de ses sagesses, ses avantages et de réaliser dans quelle mesure elle veille sur les intérêts de ses fidèles, hommes comme femmes.

 

Selon les savants de l'Islam, la polygamie est l'un des bienfaits de la Loi Islamique, c'est pour elle l'une des moyens de veiller sur les intérêts de la société et de remédier à ses difficultés.

 

Nonobstant leur hostilité, certains ennemis de l'Islam se sont rendus compte de cette évidence et ont avoué la splendeur de l'enseignement de la charia à cet égard ; et ce, en guise de confirmation pour la vérité et la nécessité de la reconnaître.

 

-De ces confirmations, relevons ce que l'auteur d'Al-Manâr cite dans le quatrième tome de son recueil d'exégèse page 360, tirée du journal Londres Truth écrit par certaines écrivaines dont la traduction abrégée est la suivante :

 

"Elles sont devenues nombreuses, nos filles qui vagabondent en dépit du désastre et peu sont ceux qui en cherchent le mobile.

En tant que femme, mon cœur se brise de chagrin et d'affection en regardant ces filles.

En quoi ma tristesse et mon chagrin peuvent-ils seulement leur être utile même si le monde entier venait à me les partager, puisque seul le travail efficace pour cette condition abominable est bénéfique ?

Quel excellent savant que Tows !

Lequel détecta le mal et, pour le guérir, en prescrivit le remède garant, celui de permettre aux hommes d'épouser plus d'une femme, moyen par lequel dissipera évidemment le désastre, et nos filles pourraient devenir des ménagères.

Rien n'est de si désastreux d'imposer à l'homme européen de se contenter d'une seule femme.

C'est cette restriction qui est le mobile du vagabondage chez nos filles et lequel les a poussées à aller se chercher les travaux d'hommes.

Il a donc fallu inéluctablement que le mal s'accuse, dans la mesure où l'homme n'a pas été autorisé à épouser plus d'une femme.

Quelle idée et mutisme fait-on du nombre d'hommes mariés qui ont des enfants illégitimes laissés à la charge de la société !

Ces enfants et leurs mamans n'auraient pas dû subir ce supplice et déshonneur qu'ils connaissent si la polygamie était permise.

L'honneur de ses femmes et celui de leurs progénitures eurent été sauvés.

Que l'homme se voie rivalisé par la femme n'aura que désastre pour finalité.

Ne trouvez-vous pas que la nature de la femme montre qu'elle a un devoir qui n'est pas celui de l'homme et vice-versa et qu'en permettant la polygamie toutes les femmes deviennent ménagères et mères d'enfants légitimes?"

 

-L'auteur d'Al-Manâr cite encore à la page (361) du même tome, une autre écrivaine qui dit :

 

"(...) La raison en est qu'il est préférable et moins pénible d'employer nos filles dans les maisons de service ou comme des servantes que de les employer dans les laboratoires où celles-ci se voient polluer par des souillures qui leur ôtent à jamais leur beauté.

Si seulement nos pays étaient comme des pays musulmans, pays de pudeur, d'abstinence et de pureté, où la servante et l’esclave jouissent d'une vie aisée et sont traités comme les enfants du foyer et leurs honneurs sauvegardés.

C'est déshonorant pour l'Angleterre, certes, de faire de ses filles un model d'obscénité à cause de l'excès de leur mélange avec les hommes.

Pourquoi ne contrôlons pas nos filles en leur donnant du travail approprié à leur nature, celui de garder leur foyer et de laisser aux hommes leurs travaux afin de sauver son honneur;"

 

fin de citation.

 

-A l'instar de celles-ci, d'autres écrivains comme Gustave Le Bon selon qui :

 

"Le système polygamique est un bon système qui élève le niveau éthique des communautés qui l'appliquent, consolide les liens familiaux, et offre à la femme le respect et le bonheur qu'elle ne trouve pas en Europe"

 

-Et, selon Bernard Shaw, l'écrivain :

 

"L'Europe retournera nécessairement à l'Islam avant la fin du 20e siècle, bon gré mal gré ".

 

Ceci est une partie des passages que j'ai lus de ce que disent les ennemis de l'Islam, de ses bienfaits et des avantages de la polygamie.

 

Il y a en cela de leçon à tirer pour toute personne dotée d'intelligence.

 

C'est Allah qu'il faut appeler au secours.

 

(Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 239 à 242)

traduit par alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق