compteur de visite

Catégories

1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 14:45
La prose en «i» qui fait voler en éclats la da'wa falsifiée du petit Rachid Abou Houdeyfa (vidéo)

-Ibn Taymiya rahimahu Allah (2 17/18) :

 

« Mais si un homme fait des choses blâmables devant tout le monde, alors on est obligé de le dénoncer en public et on ne dit pas dans ce cas qu'on médit sur lui.

Il doit obligatoirement être puni en public pour le dissuader de continuer, en s'écartant de lui ou autres »

 

-Imam Al-Awza'i (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Quiconque nous cache son innovation ne pourra pas nous cacher ses fréquentations. »

[Al-Ibanah (2/476)]

 

-Yahya bin Sa'id al-Qattan (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

« Quand Soufyan ath-Thawri (qu'Allah lui fasse miséricorde) vint à Basra, il commença à examiner les affaires d'ar-Rabi' bin Soubaih et l'opinion des gens à son égard.

Il les questionna : « Quelle est son madhhab ? »

Et ils dirent : « Son madhhab n'est rien d'autre que la Sounnah. »

Il demanda ensuite « Qui sont ses fréquentations ? »

Et ils répondirent : « Les Qadaris. »

Alors il répondit : « Dans ce cas c'est un Qadari. »

[Al-Ibanah (2/453)]

 

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود