compteur de visite

Catégories

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 12:19
La salutation de la mosquée (صلاة تحيات المسجد) est-elle obligatoire ?

Pour ce qui est de la prière de la salutation à la mosquée, il est rapporté d’après Abî Qatâdah (radhiallâhu ‘anhu) qui dit que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit :

 

« Quand l’un d’entre vous entre dans la mosquée, qu’il ne s’assoie pas avant d’avoir accomplit deux unités de prière. » [1]

110 F 4818228 hG01yUnNqeELaTii0mBLki4oYp68hcsE---Copie

-Ach-Chawkânî (rahimahullâh) dit que le sens entendu dans ces propos est l’obligation d’accomplir la salutation de la mosquée, et l’ interdiction de la délaisser.

C’est en ces termes que les Dhâhirites font du sens apparent du texte une obligation comme cela est rapporté par Ibn Battâl.

 

-Ibn Hajar souligne que la majorité des savants sont d’avis que cela est une Sounnah.

 

-An-Nawawî soutient l’unanimité des savants sur le fait que cela est Sounnah.

Ce qui est aussi l’avis de Ibn Qoudâma (rahimahullâh) [2].

 

-D’après Al-Qadhî ‘Iyâdh, selon Dâwoud et ses adeptes, cela est une obligation [3].

 

-Ibn Daqîq al-‘Aîd (rahimahullâh) soutient de même le caractère obligatoire de ces deux unités de prière sur un avis de la majorité des savants [4].

 

-As-San’ânî (rahimahullâh) de son côté voit qu’il est interdit de s’asseoir avant d’avoir accompli les deux unités de prière selon le sens apparent du hadîth [5].

 

-Ibn ‘Abdel-Barr (rahimahullâh) dit qu’il n’y a pas de divergence pour quiconque entre dans la mosquée dans les heures de prières permises aux prières surérogatoires, de prier les deux unités de prière.

Cela est recommandé.

Cela n’est pas obligatoire selon un dire de Mâlik (rahimahullâh) en dehors des Dhâhirites qui le rendent obligatoire [6]

110 F 4818228 hG01yUnNqeELaTii0mBLki4oYp68hcsE---Copie

-A la question de savoir si dans les termes employés dans le hadîth, nous devons comprendre cela comme une obligation ou juste un acte recommandé, SHeikh Muhammad Ibn ‘Uthaymîn (rahimahullâh) répond qu’il y a divergence des gens de science sur la question.

Certains d’entre eux soutiennent le caractère obligatoire, et un plus grand nombre parmi eux disent que cela est recommandé [7].

Ce qui est aussi l’avis adopté par SHeikh Sâlih al-Fawzân [8]

 

-Enfin, SHeikh Abdullâh al-Bassâm (rahimahullâh) dit que ce que l’on doit tirer du hadîth, c’est l’interdiction de s’asseoir avant d’avoir accomplit la salutation de la mosquée, et que le sens apparent du hadîth fait référence à cette obligation. La majorité des savants sont d’avis que cela est recommandé.

Et le sens apparent du hadîth laisse voir notamment que cette prière de salutation peut être faite à n’importe qu’elle heure.

Il y a tout de même divergence entre les savants quant au fait des prières faites pour des raisons particulières, comme la salutation de la mosquée, les deux unités de prière après les ablutions, la prière de l’éclipse - est-ce qu’elles peuvent être faites dans les heures interdites (normalement à la prière) ?

 

-Les Hanafites, les Malékites et les Hanbalites soutiennent qu’il est interdit de prier une quelconque prière surérogatoire aux heures interdites en dehors des unités de prière liées à la circombulation autour de la Ka’bah.

Pour les Hanafites, l’interdiction s’impose même jusqu’aux unités de prière liées à la circombulation.

Pour les Châfiites et une des deux variantes du dogme de penser de l’imâm Ahmad, il est permis de faire ces prières surérogatoires aux heures interdites pour des raisons valables [9].

 

[1] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[2] Kitâb « al-Moughnî » de Ibn Qoudâma, 2/554

[3] Nayl al-Awtâr min Asrâr Mountaqa al-Akhbâr de ach-Chawkânî, 5/228-229

[4] Ihkâm al-Ahkâm Charh ‘Oumdat il-Ahkâm de Ibn Daqîq al-‘Aîd, p.381

[5] Souboul as-Sallâm de l’imâm as-San’ânî, 2/157

[6] Al-Tamhîd de Ibn Abdel-Barr, 8/18

[7] Fathu dhî al-Djallâl wal-Ikrâm bi-Charh Bouloûgh al-Marâm du SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, 2/604-605

[8] Tasshîl al-Ilmâm bi-fiqhi al-Ahâdîth min Bouloûgh il-Marâm du SHeikh Sâlih al-Fawzân, 2/194-195

[9] Tawdhîh ul-Ahkâm min Bouloûgh al-Marâm du SHeikh ‘Abdullâh al-Bassâm, 2/156-157

 

copié de manhajulhaqq.com

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان