compteur de visite

Catégories

8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 09:42
Le musulman peut-il hériter du mécréant ?

Les savants se sont divisés sur cette question en quatre avis :

 

-Le premier avis : Il n'y a aucun héritage entre un musulman et un mécréant et cela, de manière absolue, et cet avis est celui de la plupart des savants d'après la parole du Prophète ( Paix et Salut d'Allah sur Lui ) qui dit:

«  Le musulman n'hérite pas du mécréant et le mécréant n'hérite pas du musulman ». (1)

 

-Le deuxième avis : Il n'y a aucun héritage entre un musulman et un mécréant hormis dans le cas de l'affranchi d'après le hadith :

« Le musulman n'hérite pas du chrétien sauf si celui ci est son esclave ou sa servante » (2).

 

Ce hadith prouve donc que le musulman peut hériter de son esclave affranchi lorsque ce dernier est chrétien et par analogie, le contraire est admis c'est à dire que le chrétien peut hériter de son esclave affranchi lorsque ce dernier est musulman.

 

-Le troisième avis : Le mécréant peut hériter de son proche qui est musulman à condition que ce mécréant se convertisse avant le partage de l'héritage et cela d'après le hadith :

« Tout partage effectué durant la période de la Jahiliya sera accepté et tout partage effectué après l'avènement de l'islam sera accepté seulement selon les règles de l'islam » (3)

 

Ce hadith prouve donc l'autorisation pour le mécréant, qui s'est convertit avant le partage de l'héritage, d'hériter d'un ( proche ) musulman.

 

-Le quatrième avis : Le musulman hérite du mécréant et non l'inverse d'après le hadith: « L'Islam ne peut qu'augmenter et ne peut pas diminuer » (4)

 

Et le fait que le musulman reçoit une part d'héritage de la part du mécréant est un signe d'augmentation et le contraire un signe de diminution.

 

Ainsi, le hadith prouve que l'islam ramène la supériorité et non l'infériorité.

 

Et l'avis le plus sûr- et Allah est Seul Savant- est le premier avis qui est l'absence d'héritage entre le musulman et le mécréant d'après l'authenticité et la véracité de la preuve contrairement aux autres avis car leurs preuves ne sont soit pas authentiques soit pas très convaincantes par rapport au premier avis... 

 

(1) Al Bukhâry, Moslem

(2) An-Nassa'i, Ad-Daraqutny, Al Hâkim

(3) Abû Dâwûd, Ibn Mâjah

(4) Al Hâkim, Abû Dâwûd, Ahmed

 

Source: Al-Moulakhkhas Al-Fiqhi de Sheykh Sâlih Al Fawzân

copié de sounnah-publications.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام