compteur de visite

Catégories

1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 15:15
Les actes licites et illicites dans le rapport intime

L’islam nous enseigne la bonne éducation, même dans les rapports sexuels entre le mari et son épouse, pour que cette relation soit digne de l’être humain et qu’elle réalise les objectifs souhaités du mariage.

 

article separator1

Parmi ces règles de bonne manière...

 

-Se parfumer avant le rapport sexuel.

 

Notre Mère Aicha a dit :

 

« Je parfumais le Messager d’Allah Salla Allahou Alaihi Wa Sallam avant qu’Il n’ait des rapports sexuels avec ses femmes.

Il s"éveillait le matin «Mouhrim » (portant l'habit du pèlerinage) avec sur Lui, les traces du parfum. »

(Boukhari et Muslim).

 

-Commencer par des caresses avant le rapport sexuel afin que les désirs charnels de l’épouse s’éveillent et pour qu’elle jouisse autant que lui.

 

-Qu’est-ce qu’on dit avant le rapport sexuel ?

 

Ibn Abbas a dit que le Prophète Salla Allahou Alaihi Wa Sallam a dit :

 

« Si l’un de vous dit - avant le rapport sexuel avec sa femme :

 

 

"Au nom d’Allah, Allah éloigne de nous le diable, et éloigne-le de ce que Tu nous accorderas"

بسم الله اللهم جنبنا الشيطان و جنب الشيطان ما رزقتنا


Bismillah. Allahouma jannibna Sheitan wa jannibi Sheitana Ma Razaktana

 

 

et si Allah leur prédestinait un enfant cette nuit là alors le diable ne lui nuirait jamais. »

(Boukhari et Muslim)

 

-Les positions licites du rapport sexuel.

 

Le rapport sexuel n’est licite que dans la vulve qui est le lieu de naissance et aussi le lieu de productivité, quelle que soit la position (c’est à dire c’est permis par devant ainsi que par derrière mais dans la vulve).

 

Djaber a dit :

 

« Les juifs disaient : Si l"homme avait un rapport sexuel avec sa femme par derrière – mais dans la vulve – alors l’enfant serait loucheur, alors Allah a révélé ce verset (traduction rapprochée) :

 

«Vos épouses sont pour vous un champ de labour (un lieu de productivité comme le champ) ; allez à votre champ comme (et quand) vous le voulez... » (sourate 2 /verset 223)

 

-Quand le mari contente son besoin et qu’il ne se retire pas jusqu’à ce que son épouse comble son besoin.

 

article separator1

Les actes illicites

 

-Il est illicite d’avoir un rapport sexuel avec l’épouse pendant la période des règles.

 

Abou Horeira a rapporté que le Prophète Salla Allahou Alaihi Wa Sallam a dit :

 

« Celui qui a un rapport sexuel avec son épouse pendant ses règles ou par la voie anale ou a consulté un sorcier ; certes il a nié ce qui a été révélé  au Prophète Mohamed Salla Allahou Alaihi Wa Sallam. »

(Tirmidhi et Abou Dawoud)

 

-Il est illicite d’avoir un rapport sexuel avec son épouse par la voie anale.

 

Abou Horeira a rapporté que le Prophète Salla Allahou Alaihi Wa Sallam a dit :

 

« Il est maudit celui qui a un rapport sexuel avec son épouse par la voie anale.»

(Abou Dawoud)

 

-Il est illicite de divulguer tout ce qui est en relation avec le rapport sexuel.

 

Abou Said Al Khoudari a rapporté que le Prophète Salla Allahou Alaihi Wa Sallam a dit :

 

« Celui qui un rapport sexuel avec son épouse puis divulgue le secret de sa femme alors sera parmi  les gens les plus pervers auprès d’Allah le jour du Jugement Dernier. »

(Muslim)

 

-Il est obligatoire de se purifier (Ghousl) après le rapport sexuel même s’il n’a pas éjaculé.

 

Abou Horeira a rapporté que le Prophète Salla Allahou Alaihi Wa Sallam a dit :

 

« Si le mari a un rapport sexuel avec son épouse, le «Ghousl» est alors obligatoire (pour les deux époux) même si l"époux n’a pas éjaculé. »

(Muslim). 

 

Dans une autre version du hadith, chez l’imam Muslim :

 

«Si le mari a un rapport sexuel avec son épouse et que le pénis touche la vulve, alors le Ghousl est obligatoire».

 

L’imam Tirmidhi a rapporté que le Prophète Salla Allahou Alaihi Wa Sallam a dit :

 

« Quand le pénis pénètre dans la vulve alors le Ghousl est obligatoire ! »

 

-Il est désirable de se couvrir pendant le rapport sexuel.

 

Il y a un hadith «faible» rapporté par Ibn Maja que le Prophète Salla Allahou Alaihi Wa Sallam a dit :

 

« Quand le mari a un rapport sexuel avec son épouse qu’ils se couvrent et ne se déshabillent pas comme deux chameaux dénudés ! ».

 

Mais il faut rappeler qu’il n’y a aucun mal à ce qu’ils se déshabillent complètement.

 

article separator1

 

Ce sont là les principales règles de la bonne morale dans le rapport sexuel ; avec en plus l’abaissement du regard envers l’illicite, la sensation qu’Allah l’a favorisé en lui facilitant le mariage et d’avoir l’intention de rendre son épouse vertueuse et de la protéger contre l’illicite.

 

copié de true.salaf.over-blog.com

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق