compteur de visite

Catégories

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 17:06
Les règles du djihâd

- Allâh a légiféré le djihâd dans son sentier pour élever sa parole, faire triompher sa religion et vaincre ses ennemis; Il a [aussi] légiféré [le djihâd] afin d'éprouver ses adorateurs (sens du verset) :

 

« Il en est ainsi, car si Allâh voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui sont tués dans le chemin d'Allâh, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.-4

Il les guidera et améliorera leurs actions.-5

et les fera entrer au Paradis qu'Il leur aura fait connaître. »-6 (sourate Mohammed verset 4 à 6) 

 

- Le djihâd dans le chemin d'Allâh est d’une grande importance en Islâm, il est le summum de l’Islâm, il est parmi les meilleures adorations, et certains savants le considèrent comme étant un sixième pilier parmi les piliers de l'Islâm. 

 

- Le djihâd dans le chemin d'Allâh est légiféré par le Coran (kitâb), la Sounnah et le consensus (ijmâ3): Allâh a dit (sens du verset) :

 

« Le combat vous a été prescrit » (sourate al baqara verset 216)

 

le Prophète (salallahu ’alayhi wa salam) a fait le djihâd et l'a ordonné, il a dit (salallahu ’alayhi wa salam):

 

« Quiconque meurt sans faire le djihad ni y penser, mourra en une filière d'hypocrisie. »

(Rapporté par Muslim numéro 4908 selon Abou Houreira). 

 

- Et le djihâd est le nom verbal « Masdar » [du verbe] «Djâhada» qui veut dire : exceller dans le combat avec l’ennemi.

 

Et au niveau de la Loi islamique [Char3ân] : combattre les mécréants, le [terme] « djihâd » englobe l’ensemble des combats. 

 

- L'érudit Ibn al qayim a dit:

 

" Le type de djihâd [considéré comme] une obligation individuelle est : soit avec le coeur, soit la langue, soit les biens ou soit avec la main.

Et tout musulman se doit de combatte par l'un de ces genres."

(zâd al mi3ad) 

 

- Le djihâd englobe aussi le combat contre l'âme, le diable (Chaytân), et les pervers: 

 

Quant au combat (moujâhada) contre l'âme (nafs): c'est apprendre les affaires de la religion, puis de les appliquer, puis ensuite de les enseigner. 

 

Quant au combat contre Chaytân : c'est le fait combattre le Chaytân, de repousser ce qu'il lance au serviteur comme ambiguités, et ce qu'il lui embellit comme passions. 

 

Quant au combat contre les mécréants: il se fait soit par la main, l'argent, la langue ou le coeur. 

 

Quant au combat contre les pervers: il est [tout d'abord] par la main, puis par la langue, puis par le coeur selon la possibilité [qu'il y a] dans les niveaux du blâme du répréhensible. 

 

- Et le djihâd est une obligation communautaire, si un nombre suffisant s'en acquitte, l'obligation est levée sur les restants, et cela devient une sunnah pour les autres. 

 

Et il est meilleur pour celui qui s'y porte volontaire, et son mérite est énorme.

 

Les textes [prouvant] son obligation et le recommandant tirés du coran et de la sunnah sont trés nombreux, parmi eux la parole du Trés Haut(sens du verset): 

 

"Certes Allâh a acheté des croyants,leurs personnes et leurs biens en échange du paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah: ils tuent et se font tuer.C'est une promesse authentique qu'Il a prise sur Lui-même dans la Thora; l'Evangile et le coran. Et qui est plus fidéle qu'Allâh à son engagement? Réjouissez-vous donc de l'échange que vous avez fait: Et c'est là le trés grand succés." (sourate at-tawabah verset 111) 

 

- Il y'a des situations ou le djihad devient une obligation indivduelle (fard 3ayn) qui sont: 

 

Premiérement:

 

S'il est présent lors d'un combat, il lui est alors obligatoire de combattre, et il ne lui est pas permis de fuir. 

 

Deuxiémement:

 

Lorsque l'ennemi encercle le pays. 

 

Dans ces deux cas, le djihâd est un djihâd de défense et non un djihad de propagation.... 

 

Troisiémement:

 

Si les musulmans ont besoin d'une personne en particulier pour le combat et la défense. 

 

Quatriémement:

 

Si le dirigeant [demande] la mobilisation (du combattant). Certes le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :

 

"Si vous êtes mobilisez, élancez-vous "

(Bukhari, 1834 - Muslim, 3289). 

 

Allâh - Ta3âla - a dit (sens du verset): 

 

"Lorsque vous rencontrez une troupe (ennemie), soyez fermes" ( al Anfâl verset 45) 

 

Et Il - Ta3âla - a dit (sens du verset): 

 

"Qu'avez-vous? Lorsque l'on vous a dit: "Elancez-vous dans le sentier d'Allah"; vous vous êtes appesantis sur la terre." (At-tawbah verset 38) . 

 

Tiré du livre "al moulakhkhasou al fiqhiyyou"

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Djihâd - الجهاد في سبيل الله