compteur de visite

Catégories

1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 15:01
Mise en garde contre «Dâ'ich» et «Al-qaïda»

Dans le contexte actuel dans lequel se retrouvent la communauté musulmane ainsi que les autres nations, troublés par de nombreuses questions et faits incompréhensibles, il n’y a aucun doute que le nombre important d’idées dangereuses véhiculées au nom des religions, et qui gagne dans la vie des gens, au point que les gens se doivent de se déplacer ailleurs – et qu’Allâh nous en protège, Allâh – Ta’âla - nous a mis en garde contre cela, et dit (traduction rapprochée) :

 

« Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n’es responsable en rien : leur sort ne dépend que d’Allâh. Puis Il les informera de ce qu’ils faisaient. »  [Coran, 6/159]

 

‘Abdullâh Ibn Mass’oûd (radhiallâhu ‘anhu) a dit :

 

« Ô vous les gens !

Obéissez et accrochez-vous au groupe des musulmans !

Car cela constitue la corde d’Allâh qu’Il nous a commandés de respecter.

L’hostilité présente dans le groupe des musulmans, reste meilleure que l’amour dans la division. »

 

La division et la divergence ne sont présentes que par l’ignorance et la passion.

 

Comme le groupe (des musulmans) et l’union ne sont présents que par la science et la piété.

 

Certes Allâh – Ta’âla - dans ce verset, met en garde les musulmans d’être dans leur religion, comme ont été les polythéistes dans leur religion, et la division en religion est la division dans ses fondements après l’union.

 

Ses divisions dans la religion conduisent chacun de ses auteurs à s’excommunier les uns les autres, et à se combattre ainsi dans la religion les uns contre les autres.

 

Il n’y a pas dans la religion auprès d’Allâh, un crime qui soit plus grand après la mécréance, que le fait de diviser le groupe des musulmans, et l’union de leur cœur et de leurs paroles.

 

Comme Allâh – Ta’âla – le dit (traduction rapprochée) :

 

« Et cramponnez-vous tous ensemble au "Habl" (câble) d’Allâh et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allâh vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. » [Coran, 3/103]

 

À la lumière de ces grands faits, comme en témoignent le véritable juste milieu et l’équité de l’Islâm, qui est une religion parfaite et belle, les pensées extrémistes, militantismes et terroristes, causes de corruption sur terre et de destruction des cultures, n’ont absolument rien à voir en quoique ce soit avec l’Islâm.

 

Mais au contraire, tout ceci est ennemi de l’Islâm avant tout.

 

Et les musulmans sont les premières victimes de ce fléau, comme en témoignent les crimes perpétrés par le groupe « Daesh » ou « Al-Qaida » et les variantes de ces groupuscules.

 

Nous avons en eux la véracité des propos du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) qui a dit :

 

« Un groupe apparaitra à la fin des temps, d’âge jeune, faible d’esprit et proclamant les paroles du meilleur d’entre la création, leur foi ne dépassera pas leur gorge, ils sortent de la religion comme la flèche sort de sa cible.

Où que vous les rencontriez, tuez les car il y a dans leur assassinat une récompense le Jour de la Résurrection pour celui qui les tue. »

Lire le commentaire des savants pour une meilleur compréhension et interprétation du hadîth.

 

Ces groupes précités sont sortis « Khâridjiyah » et ne sont pas comptés parmi les musulmans, ni parmi les gens suivant fermement la voie droite, bien au contraire, ils ne sont qu’une extension des « Khawâridjs » qui ont été la première secte divisée en Islâm par le fait de leur excommunion [Takfîr] appliquée sur les musulmans pour leurs péchés commis.

 

Ils ont rendu licite le sang et les biens des musulmans auteurs de péchés.

 

Nous faisons appel, à cet égard, à l’unification de nos efforts et à coordonner le prêche en Islâm et le développement de l’éducation, et de renforcer l’idée du juste milieu et de l’équité, découlant de notre véritable Législation islamique [Charî’ah].

 

Il faut établir un plan clair et précis, avec des objectifs concrets et un schéma d’encadrement dans la mise en œuvre de ces objectifs à atteindre.

 

Résumé de l’avis du Mouftî du royaume d’Arabie Saoudite, SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve), sur les évènements et actualités.

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز   بن عبد الله آل الشيخ

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب